La société écologique et ses ennemis
Pour une histoire alternative de l'émancipation

Serge AUDIER

Alors que monte la prise de conscience du péril environnemental, les obstacles à une véritable mutation écologique des sociétés contemporaines restent massifs et les modèles alternatifs peinent à s’imposer. Les traditions intellectuelles de la gauche semblent souvent impuissantes à apporter des réponses. Pire, n’ont-elles pas contribué, par leur culte des « forces productives », à l’impasse actuelle ?
La généalogie intellectuelle proposée par Serge Audier revient sur des évidences trompeuses, notamment celle qui voudrait que les mouvements émancipateurs n’aient abordé que très tardivement les enjeux écologiques. On redécouvre certes peu à peu des voix minoritaires qui, de Henry D. Thoreau à William Morris, avaient manifesté très tôt un souci inédit de la nature. Mais en les érigeant en héros solitaires, on contribue à occulter une nébuleuse beaucoup plus large et méconnue qui, entre socialisme et anarchisme, a esquissé les traits d’une « société écologique ». L’objectif de ce livre est d’exhumer et de reconstituer une pensée sociale de la nature et de l’émancipation, construite aux marges du « grand récit » socialiste et républicain.
De fait, cette tendance dissidente a été ignorée, marginalisée, voire combattue par les courants hégémoniques, qui ont souvent vu dans l’écologie un conservatisme traditionaliste ou un romantisme réactionnaire… Si les « ennemis » de la « société écologique » se trouvent bien entendu du côté des forces du capitalisme, il serait faux et dangereux d’oublier qu’ils font aussi partie de l’histoire même de la gauche et du socialisme dans ses orientations majoritaires, encore prégnantes.

Version papier : 27,00 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sciences humaines
Parution : mars 2017
ISBN papier : 9782707194008 ISBN numérique: 9782707194862

Serge AUDIER

Serge AUDIER

Serge Audier, ancien élève de l’ENS-Ulm, agrégé et docteur en philosophie, est maître de conférences à l’université Paris-IV-Sorbonne. Il a notamment publiéLa Pensée anti-68 (La Découverte, 2008), Néo-libéralisme(s). Une archéologie intellectuelle (Grasset, 2012) et Penser le néolibéralisme. Le moment néolibéral, Foucault et la crise du socialisme (Le Bord de l'eau, 2015).

Droits étrangers

ECOLOGICAL SOCIETY AND ITS ENEMIES
An alternative history of emancipation

While the enemies of the ecological movement are on the side of the forces of capitalism and neoliberalism it is important to remember that the protection of the environment has been marginalised by the dominant movements of the left which often saw nature lovers as romantic reactionaries and opponents of social progress.
In this work Serge Audier invites us to rediscover the strength of a political attitude towards nature which has prepared the ground for a true ecological society.
An essential book for us to understand and free ourselves from the mental blocks which characterise our era.


Serge Audier is a senior lecturer of political philosophy at the Université Paris-Sorbonne. Among his publications are La pensée anti-68 (Anti-'68 thought) (La Découverte, 2008), Néolibéralisme(s), une archéologie intellectuelle (neoliberalism(s), an intellectual archaeology) (Grasset, 2012) and Foucault, le néolibéralisme et nous (Foucault, neoliberalism and us) (Grasset, 2014).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com