La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire contemporaine / Histoire de l'homicide en Europe     

Histoire de l'homicide en Europe
De la fin du Moyen Âge à nos jours

Laurent MUCCHIELLI, Pieter SPIERENBURG

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse

Histoire de l'homicide en Europe - Laurent MUCCHIELLI, Pieter SPIERENBURG
Imprimer la fiche

 

Dans son célèbre ouvrage La Civilisation des mœurs, le sociologue allemand Norbert Elias faisait l’hypothèse de l’existence d’un processus de civilisation traversant l’histoire des sociétés européennes depuis la fin du Moyen Âge et réduisant le niveau des violences physiques interpersonnelles. Pourtant, l’idée d’un « retour à la violence physique » – fortement médiatisé et politisé – prédomine dans les sociétés occidentales où l’« insécurité » est redevenue, au tournant du XXIe siècle, un sujet majeur.
Replaçant ces débats dans une perspective historique et comparative, douze historiens et sociologues, spécialistes reconnus de l’étude du crime, dressent ici un bilan des connaissances scientifiques inédit en langue française. Ils livrent d’abord une discussion méthodologique particulièrement poussée pour déterminer la valeur des statistiques en matière d’homicide et l’intérêt qu’elles représentent pour mesurer l’évolution des violences physiques dans l’histoire des sociétés européennes. Ils montrent ensuite quels sont les lieux, les protagonistes (auteurs et victimes) et les motifs des homicides tout au long de cette histoire, de même que le rôle qu’a joué leur répression judiciaire croissante.
À travers cette histoire du crime de sang, on voit donc aussi apparaître et s’éclairer l’histoire des rapports sociaux (entre les hommes et les femmes, entre les jeunes et les vieux, entre les dominants et les dominés), l’histoire des codes sociaux et des représentations sociales (l’honneur, l’offense, la vengeance), ainsi que l’histoire de la construction de l’État et de son « monopole de la violence légitime ».

1. Introduction,par Laurent Mucchielli - I / Du XIIIe au XIXe siècle - 2. Homicide et violence dans l'Espagne de l'Ancien Régime, par Tomás Mantecón - 2. L’homicide et la loi en République des Pays-Bas du nord : un pays pacifiste ?, par Pieter Spierenburg - 3. L'homicide en France (XVIe - XIXe siècle), par François Ploux - - II / De la fin du XIXe siècle à nos jours - 5. Crimes violents et homicides dans la société grecque (XIXe -XXe siècles), par Efi Avdela - 6. Les homicides dans la France contemporaine (1970-2007) : évolution, géographie et protagonistes, par Laurent Mucchielli - 7. Honneur, terrorisme et criminalité : soixante ans d'homicide en Italie (1945-2005), par Raffaella Sette - 8. Étude comparative de l'évolution des crimes en Allemagne, en Angleterre/Pays de Galles et en Suède (1950-2000), par Christoph Birkel - III / Essais sur la longue durée - 9. Histoire de la violence en Angleterre (XIIIe-XXe siècle), par James Sharpe - 10. Les homicides en Scandinavie, analyse à long terme, par Dag Lindström - 11. Civilisation des mœurs et/ou discplinarisation sociale ? Les sociétés urbaines face à la violence en Europe (1300-1800), par Xavier Rousseaux, Bernard Dauven, Aude Musin - Présentation des auteurs - Index nominum.

« Historiens et sociologues, les meilleurs spécialistes de la criminalité, confrontent leurs chiffres et leur savoir pour donner une réponse aux hantises sécuritaires de notre époque. S'il y a eu des périodes où l'essor de l'appareil d'Etat a pacifié les rapports entre individus comme au XVI°, au XVIII° et au début du XX°, la tendance n'a rien d'irréversible. Aujourd'hui où le risque augmente, ce n'est pas l'agresseur inconnu ou étranger qu'il faut craindre, mais le proche. On se tue ou on se blesse en famille et entre voisins. »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016