Femmes et économie solidaire

Isabelle GUÉRIN

Au Nord comme au Sud, la pauvreté se féminise et les inégalités entre les sexes persistent. D’où la nécessité de trouver et d’expérimenter de nouvelles formes de solidarité. De plus en plus, à l’échelle mondiale, face aux carences de l’État et du marché, le recours à l’« économie solidaire » apparaît comme la solution qui s’impose pour « réencastrer » l’économique dans le social et dans le politique. Mais cette formulation reste trop abstraite et insensible à la différence des genres. En fait, non seulement les femmes sont souvent les premières actrices des pratiques d’économie solidaire ? et il faut se demander pourquoi et comment ?, mais celles-ci offrent une opportunité inédite pour lutter contre les inégalités de sexe. Ceci explique-t-il cela ? Procédant à une précieuse synthèse des débats sur la question du genre et des inégalités entre les sexes, tirant les leçons de multiples expériences menées dans le monde et s’appuyant plus particulièrement sur des enquêtes approfondies conduites en France et au Sénégal, cet ouvrage analyse les vastes potentialités offertes par les nouvelles formes de l’entrepreneuriat collectif. D’une écriture limpide, il intéressera un large public : acteurs de terrain, étudiants, chercheurs et citoyens concernés par la question de la justice et, plus particulièrement, les militant(e)s du monde associatif qui s’interrogent sur la spécificité du rôle des femmes.

Version papier : 23 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches / M.A.U.S.S.
Coédition : La Découverte/M.A.U.S.S.
Parution : février 2003
ISBN : 9782707139412
Nb de pages : 240
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707155184
Format : PDF

Isabelle GUÉRIN

Isabelle Guérin, docteur en économie, est chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Outre ses travaux sur les inégalités entre sexes, elle est spécialiste de l’exclusion bancaire et financière et codirige le Rapport annuel Exclusion et liens financiers publié par le centre Walras (université Lumière Lyon 2).

Extraits presse

« Les femmes sont depuis longtemps victimes d'une inégalité entre sexes et d'un confinement dans un rôle social caractérisé par le dévouement à autrui, un centrage sur la sphère familiale, une dépendance au conjoint pour l'accès aux droits. On adhère sans peine à cette thèse d'Isabelle Guérin, qui diagnostique aussi une "féminisation de la pauvreté". »
LE MONDE INITIATIVES

« Elle a raison, Isabelle Guérin, de fouailler notre bonne conscience en soulignant que l'injustice faite aux femmes, porteuses de l'essentiel du travail domestique et de la charge des enfants, au détriment de leur activité professionnelle et de leur rôle dans la cité, est loin d'avoir été pris à bras le corps. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Un livre plein d'intérêt tant sur le plan théorique qu'en ce qui concerne les expériences relatées. »
LIEN SOCIAL

« L'économiste Isabelle Guérin dans ce livre savant propose d'élargir la réflexion sur ce concept en y joignant la question clé des solidarités familiales et celle de la place des femmes, actrices et bénéficiaires de ces pratiques sociales nouvelles qui sont aussi pour elles " une opportunité inédite" pour faire diminuer les inégalités entre les sexes. »
LUNES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction générale - L'économie solidaire : précisions sur un concept - L'économie solidaire face aux inégalités entre sexes - Le caractère multidimensionnel de la pauvreté et la nécessité d'une justice de proximité - L'inadaptation des institutions et la nécessité du dialogue social - L'inégale répartition des obligations familiales et la nécessité de revaloriser les pratiques réciprocitaires - Économie solidaire et espaces de médiation - Au Sud : faciliter l'accès aux droits économiques et sociaux de base - Au Nord : favoriser un accès à l'emploi qui ne soit pas source de nouvelles inégalités - Une approche empirique et comparative - Plan de l'ouvrage - I. La question des inégalités entre sexes et la réponse de l'économie solidaire - Introduction - 1. La construction sociale de l'altruisme féminin - L'altruisme féminin : un constat - Reconnaître la pluralité des mobiles d'action - Reconnaître la construction sociale des sphères marchande et non marchande - Le rôle du savoir économique dans la construction de la dépendance et de l'altruisme féminins : la dépendance féminine ; le devoir féminin ; moralisation des pauvres et prévoyance ; l'institutionnalisation de la dépendance et du devoir social féminin - 2. Le savoir économique contemporain face aux inégalités entre sexes - Concilier liberté individuelle et efficacité collective - Évaluer les inégalités en termes de liberté réelle : le critère des capabilités ; prendre en compte les inégalités intrafamiliales - Redéfinir la notion de choix social : multiplier la collecte des données empiriques et la construction d'indicateurs ; promouvoir le dialogue social, mais comment ? - La réponse de l'économie solidaire : revaloriser les pratiques réciprocitaires en misant sur une hybridation des ressources ; les espaces publics de proximité - II. Le caractère multidimensionnel de la pauvreté féminine : entre gestion de l'incertitude au quotidien et obligations sociales - Introduction - Précisions de méthode - 3. Vivre de l'assistance communautaire - Survivre au quotidien : le poids des obligations... ; ... Mais une certaine volonté de distanciation - Concilier activités marchandes et obligations communautaires : l'émergence de compromis : une première forme de compromis : l'instrumentalisation des cérémonies familiales ; une seconde forme de compromis : l'instrumentalisation des relations religieuses - Un renforcement des activités collectives : les groupes féminins ; les pratiques financières collectives - L'hétérogénéité des trajectoires : salariées et épouses de salariés : une certaine rente de situation ; les « dépendantes » : la dette comme épée de Damoclès ; se créer une clientèle d'obligé(e)s - 4. Vivre de l'assistance publique - Faire valoir ses droits : un environnement institutionnel complexe ; une femme pauvre peut-elle être assistée au nom de sa fonction de mère ? - L'hétérogénéité des trajectoires : le cercle vicieux de la honte ; la revendication : une certaine forme de prise de parole ? - III. Un exemple d'économie solidaire : les espaces de médiation - Introduction - Une interprétation en termes de justice de proximité et de médiation - 5. Espaces de médiation féminine en France - L'émergence d'espaces intemédiaires entre vie privée-domestique et vie publique - Reprendre confiance en soi et acquérir une capacité de jugement pratique - Faire valoir ses droits : le réapprentissage de la réciprocité ; se familiariser avec l'environnement institutionnel ; l'autogestion collective des problèmes particuliers - Quelle légitimité ? : individualiser sans moraliser ; susciter des dynamiques collectives féminines sans enfermer dans un ghetto ; trouver des partenaires sans se faire instrumentaliser - Quel rôle sociétal ? : un rôle sociétal balbutiant et fragile ; les enjeux actuels : un accès à l'emploi qui ne soit pas source d'inégalités supplémentaires - 6. La médiation féminine au Sénégal. L'exemple de la microfinance - Les effets contrastés de la microfinance : améliorer le quotidien ; limiter la dépendance... ; ... et stabiliser les activités commerciales ; ... mais aussi alourdir le poids des obligations - L'ambivalence de l'approche collective : l'hétérogénéité des groupements féminins : des « assistés » aux « courtiers du développement » ; les coûts sociaux de la pression sociale ; l'ambivalence du leadership et de la hiérarchie - La question de la pérennité : une approche en termes d'économie solidaire : pour une hybridation des ressources et un partage des responsabilités entre autorité publique, marché et société civile ; coupler l'action économique avec une action politique - Conclusion - Bibliographie.

Droits étrangers

Women and solidarity economy



Women are often pioneers in solidarity economy practices. What are their aims and how do they achieve them ? Can these practices help fight gender inequality in North and South alike ?
A valuable survey that shows how new economic practices could help reduce disparities between men and women.


Isabelle Guérin is a researcher. She works on gender inequality and also on banking and financial exclusion.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com