Catalogue / Sociologie, société / Comment parler de la société     
Comment parler de la société
Artistes, écrivains, chercheurs et représentations sociales
Howard S. BECKER
présentation
infos techniques
auteur
table des matières
sur le net
extraits presse

Comment parler de la société
Imprimer la fiche

 

S'appuyant sur sa longue expérience d'enseignement et de recherches, Howard S. Becker, dans cet ouvrage de « maturité », parle ici encore de la sociologie, mais aussi de ce qu'il nomme les différentes « représentations » de la société. Se fondant sur le point de vue du sociologue de l'art, il met au jour et questionne, en une série d'études passionnantes, les conditions de production et de réception de ces représentations.
Comment les graphiques utilisés par les sciences sociales traduisent-ils ce que les mots ne peuvent exprimer ? Pourquoi une même photographie peut-elle changer de signification selon le contexte où elle apparaît ? Pourquoi les pièces de théâtre font-elles entendre des voix différentes ? Comment Erving Goffman a-t-il choisi un langage neutre pour analyser les institutions totales comme l'hôpital psychiatrique ? Comment Georges Perec décrit-il la société française sans faire œuvre de sociologue ?
Cet ouvrage tend à montrer que la sociologie n'a pas le monopole de la mise au jour des traits et des mécanismes de la société et qu'elle a beaucoup à gagner de la connaissance de ces diverses représentations. Destiné à un large public cultivé, ce livre peut servir d'initiation à des débutants en sciences sociales comme à des étudiants avancés.

Préface - Remerciements
A - IDÉES
I / Parler de la société. Qui parle ?
Les faits
Les interprétations
II / Les représentations de la société : des produits d'une organisation sociale
Transformations
La fabrique des représentations
Sélection - Transcription - Mise en ordre des données - Interprétation
Usagers et fabricants
Et alors ?
III / Qui fait quoi ?
Le problème des statistiques
Le problème des photographies
Comparaison
IV / Le travail des usagers
Le travail d'élaboration
Qui sait faire quoi ?
Les communautés interprétatives
V / Standardisation et innovation
La standardisation
L'innovation
La situation classique
Qui est impliqué ?
VI / Condenser les détails
L'exemple des cartes
Synthétiser
VII / L'esthétique de la réalité : ce qui fait qu'on y croit
La vérité : questions et réponses
Le scepticisme et le critère du « bien assez bon »
L'accord collectif sur la crédibilité
Critères de crédibilité
Les tests de vérification
Esthétique
VIII / Éthique de la représentation
Représentations inexactes
« Insidieux » : la communauté morale des fabricants et des usagers
Approbation et réprobation : le bien et le mal, les bons et les méchants
La valeur rhétorique de la neutralité
Causalité et réprobation
Les bons et les méchants
B - Exemples
IX / Paraboles, types idéaux et modèles mathématiques : des analyses improbables mais utiles
Les paraboles de David Antin
Les types idéaux
Les modèles mathématiques
Ce n'est pas vrai, et alors ?
X / Figures : penser avec des dessins
Classe, caste et réseaux
Classe, ethnicité et profession
Les processus sociaux en image
XI / Sociologie visuelle, photographie documentaireet photojournalisme
Trois genres de photographie
Le contexte
Une démonstration pratique
Analyse d'une photo documentaire comme si c'était de la sociologie visuelle ou du photojournalisme - Lire une image sociologique comme du journalisme ou de la photo documentaire - Lire une photo de presse comme de la sociologie visuelle ou comme une image documentaire
En résumé
XII / Théâtre et voix plurielles : Shaw, Churchill et Shawn
George Bernard Shaw : les deux faces du débat
Caryl Churchill : une histoire racontée par de multiples voix
Wallace Shawn : la voix manquante
XIII / Erving Goffman : langage et stratégie comparative
La question des catégories conventionnelles
La solution linguistique
La solution comparative
Le résultat moral et technique
XIV / Jane Austen : le roman comme analyse sociale
XV / Georges Perec : tentatives de description sociale

Les Choses
Je me souviens
Tentative d'épuisement d'un lieu parisien

Perec est-il un sociologue ?
XVI / Italo Calvino : un sociologue urbain
La méthodologie de Calvino
La théorie des villes de Calvino
La littérature comme théorie sociale
Pour conclure...
Repères bibliographiques
Index des noms propres

« Doté d'un solide esprit vagabond   et de multiples expériences pratiques papillonnantes (pianiste de jazz, photographe, etc.) cet ancien professeur de sociologie de Chicago  , lié à Ernest Burgess, Louis Wirth, Everett Hugues, Herbert Blumer, Alfred “Lindy” Lindesmith,... reste marqué   par son image de praticien de l'observation participante et de l'interactionnisme symbolique. Le fil rouge de ce dernier ouvrage traduit en français pourrait se résumer à la déclaration préliminaire de son auteur, à savoir qu'il n'a jamais considéré que les sciences sociales – et donc la  sociologie – pouvaient détenir le  monopole de la connaissance sur ce qui se passe dans la société, sur son analyse comme sur son interprétation.
Pour nous aider à réfléchir sur la figure du social élargit, deux parties composent cette oeuvre somme toute assez originale par son approche. L'une portant sur les idées qui permettent de parler et de représenter la société, la seconde exposant un choix d'exemples descriptifs pratiques. »
Nonfiction.fr

« Dans son dernier ouvrage traduit en français, Comment parler de la société : artistes, écrivains, chercheurs et représentations sociales (2009), Howard Becker s’interroge sur la manière juste, ou non, de faire des sciences sociales. L’ouvrage présente dans la première partie un cadre théorique et dans la seconde un corpus d’exemples en remettant en question l’idée qu’il y aurait une manière "meilleure" que les autres de rendre compte du social. Contestant le monopole explicatif que s’arroge la branche la plus académique de la sociologie, Becker nous invite à découvrir comment, à leur manière, des travaux aussi différents que les modèles mathématiques, les dessins et les figures, la photographie documentaire, le théâtre ou la littérature romanesque rendent compte du social et méritent ainsi pleinement l’attention de la sociologie académique qui d’ordinaire ne semble pas prête à partager avec eux son statut de productrice légitime de discours sur le social. A ces exemples, il ajoute une discussion autour d’un exemple plus classique – la sociologie d’Erving Goffman – considéré sous un éclairage nouveau. »
ethnographiques.org

« Comment parler de la société, d’Howard Becker, est un ouvrage passionnant qui questionne les conditions de production et de réception des multiples représentations de la société, qu’elles soient scientifiques, littéraires, photographiques, artistiques… Par là même, il interroge l’approche des sciences sociales. À rebours d’une sociologie académique revendiquant le monopole de la production légitime de discours sur le social, Becker nous invite à découvrir toute la fertilité des modèles mathématiques, des dessins, de la photographie documentaire, du théâtre ou de la littérature romanesque. »
EspacesTemps.net



« Véritable légende vivante de la sociologie, Howard S. Becker a toujours cherché à échapper aux conventions. Ce nouvel ouvrage n'échappe pas, si l'on ose dire, à la règle. L'auteur du classique Outsiders nous invite ici à réfléchir aux différentes manières de représenter la société. Tableaux, graphiques, cartes, mais aussi photographies, théâtre, films, romans ou même discours ordinaires, chacun de ces objets nous renseigne sur le fonctionnement de la vie sociale, mais d'une manière spécifique et nécessairement réductrice. Pour autant, aucun ne peut être intrinsèquement considéré comme meilleur qu'un autre: tout dépend de l'usage que l'on veut en faire. Telle est en substance la démonstration qu'Howard S. Becker développe tout au long de cet ouvrage. [...] Fruit d'une réflexion collective - forcément avec Becker - entamée dans les années 1980, ce volume constitue également un manifeste contre la tendance de certains spécialistes à monopoliser le discours légitime sur la société. En montrant la richesse sociologique d'un film, d'une photo ou d'une pièce de théâtre, Becker appelle ses confrères à rompre avec un étouffant conformisme méthodologique. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains et qui devrait à n'en pas douter faire date. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2014