Lettre aux professeurs sur la liberté d'expression

François HÉRAN

Deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty, François Héran publiait dans La Vie des idées une « lettre aux professeurs ». Ce texte ayant beaucoup circulé, et suscité quelques vives réactions, l’auteur en développe ici les arguments. Les caricatures qui désacralisent le religieux sont-elles sacrées ? La diffusion des caricatures est-elle indépendante de l’État ? Comment la liberté de conscience et la liberté d’expression, ces « tours jumelles », ont-elles évolué depuis 1789 ? Peut-on outrager les croyances sans outrager les croyants ? Qu’en est-il au sein des établissements scolaires ?
Dans son hommage à Samuel Paty, Emmanuel Macron défendait les caricatures, tout en appelant à revoir l’enseignement de l’Histoire, à combattre les discriminations, à pratiquer le respect mutuel. François Héran le prend au mot et s’attaque, avec des arguments percutants, à ceux qui nient l’existence de l’islamophobie, du racisme structurel et des discriminations systémiques. C’est dans ce déni que se loge la véritable cancel culture, note-t-il avec malice.
Implacable et vif, pédagogique et précis, cet essai récuse les tentations extrêmes. Sa méthode : mettre en balance les grands principes avec discernement. Sa philosophie : recréer le lien social autour de la règle d’or du respect réciproque.

Version papier : 14,00 €
Version numérique : 4,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Petits cahiers libres
Parution : 11/03/2021
Format : EPub
ISBN papier : 9782348069277 ISBN numérique: 9782348069284

François HÉRAN

Sociologue et démographe, professeur au collège de France, François Héran a dirigé pendant cinq ans (1993-1998) la division des enquêtes et études démographiques de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), puis pendant dix ans, de 1999 à 2009, l'Ined (Institut national d'études démographiques).

Table des matières

Lettre aux professeurs d’histoire-géographie
Ou comment réfléchir en toute liberté sur la liberté d’expression

(La Vie des Idées, 30 octobre 2020)
Octobre 2020 : crime et boniments
Une scène de crime piétinée par la polémique
Des professeurs en première ligne

L’insoutenable paradoxe de la liberté obligée
Desserrer l’étau
La tentation de l’absolu
Mahomet obscène : l’exercice absolu de la liberté ?

Quand l’État se lie à Charlie
« Nous ne renoncerons pas...»
Qui donc est ce nous ?

Liberté de conscience, liberté d’expression : le défi des tours jumelles
La déclaration de 1789 : les libertés nuisent-elles à autrui ?
« Liberté d’expression » : le mot, la chose, l’effet
Proclamer les droits sans les garantir
La Déclaration universelle de 1948 : un symbole

La Convention européenne des droits de l’homme : une garantie
L’arrêt Handyside, ou l’offense célébrée et condamnée
L’arrêt Preminger, ou l’offense surréaliste
Croit-on les croyances détachables des croyants ?
L’impossible scission
Charte de la laïcité et EMC : place au respect
Règle d’or ou Règle de fer ?

Dura lex, summa injuria
Déshabiller le prophète pour rhabiller la collégienne
Quand la République séparait les sexes
La France, phare des libertés ou repoussoir ?

Histoire coloniale et discriminations : le double déni
L’islamophobie, une tradition française
La discrimination, une réalité qui se mesure

La.discrimination ethnoraciale, une réalité massive
L’islamophobie à l’épreuve du testing
La force de l’approche intersectionnelle
Ce que « racisme systémique » veut dire
Recentrer les missions de l’État.