Les droites et la rue - Danielle TARTAKOWSKY

Les droites et la rue
Histoire d'une ambivalence, de 1880 à nos jours

Danielle TARTAKOWSKY

Depuis quelques années, les organisations de droite qui manifestent dans la rue semblent souffrir d’une amnésie mémorielle les empêchant de mobiliser le souvenir d’épisodes antérieurs. Ceux-ci, pourtant, ont rythmé l’histoire des droites françaises et été d’une ampleur parfois exceptionnelle. C’est notamment le cas des rassemblements catholiques contre le Cartel des gauches en 1924-1925, des très violentes échauffourées du 6 février 1934 à Paris, des manifestations du 13 mai 1958 à Alger et du 30 mai 1968 à Paris, ou encore des défilés pour la défense de l’« école libre » en 1984, qui tous eurent des conséquences importantes.
Dans cet ouvrage érudit, nourri d’épisodes oubliés, Danielle Tartakowsky s’attache à montrer que les droites françaises sont plus souvent descendues dans la rue qu’on ne le croit d’ordinaire. Elles ont contribué à l’émergence de la manifestation de rue, en ont fait un usage précoce et durable, et se sont plusieurs fois essayées à peser sur la nature du régime républicain. Elles ont ainsi créé leur propre répertoire d’action, distinct de celui des gauches, et puissamment contribué à redéfinir la place de la manifestation dans le système politique actuel.
Débutant dans les années 1880 pour s’achever avec la Manif pour tous, cette histoire témoigne du rapport des droites à leur passé manifestant, des liens mouvants que les initiateurs des actions de rue entretiennent avec la droite parlementaire, et de la place des catholiques dans cette culture. Ces derniers, en effet, ont à de nombreuses reprises investi la rue depuis la séparation des Églises et de l’État, et leur mobilisation est encore aujourd’hui une condition sine qua non pour toute manifestation d’ampleur.

Version papier : 18,00 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : 16/01/2014
Format : EPub
ISBN papier : 9782707178176 ISBN numérique: 9782707181848

Danielle TARTAKOWSKY

Danielle Tartakowsky est historienne, spécialiste de l’histoire des manifestations de rue. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Le pouvoir est dans la rue (1998) ou La Part du rêve. Histoire du 1er mai en France (2005). À La Découverte, elle a co-dirigé avec Michel Pigenet l’Histoire des mouvements sociaux en France (2012).
.

Table des matières

Introduction
I / Manifestations de droite et régimes d’historicité, 1880-1935

1. Entre le rite et l’action directe, 1880-1914
Processions et monômes, ou le temps des rites - Boulangistes, antidreyfusards, ou le temps de l’action directe - Chassés-croisés - « Manifestations-insurrections », « manifestations-processions », ou les temps de l’histoire
2. L’élaboration d’un répertoire d’action, 1919-1933
Au nom d’une culture de la souveraineté - Les catholiques - Les ligues et leurs relais - Des manifestations pétitions - Des manifestations-processions - Les manifestations socioprofessionnelles
3. L’apogée, 1934-1935
Le retour en force des ligues - La manifestation du 6 février 1934 - Une manifestation en rupture
Sens et portée du 6 février 1934 - Les droites extraparlementaires contraintes à la défensive -
La droite parlementaire et la rue - La manifestation de rue dotée d’un statut

II / Une aussi longue absence, 1935-1968
4. La difficile postérité des ligues, 1935-1944 72
Quand la manifestation devient « de gauche » - Les avatars des ligues dissoutes - Maréchalistes et collaborationnistes
5. Le RPF, l’UDCA et la rue, 1945-1958
Des manifestations de souveraineté - Les manifestations de « souveraineté quand même » - Des manifestations ?- Les manifestations appendices de l’UDCA
6. De Gaulle, la Ve République et la rue, 1954-1968
Guerres coloniales et manifestations de droite, 1954-mai 1958- Mai 1958 - Le président du Conseil, puis de la République, et la rue - Le pouvoir est dans la rue
III / Manifestations de droite et postmodernité, de 1968 à nos jours
7. Catholiques et Français…, de 1968 aux années 1980
Les droites radicales - Professions libérales et petits patrons - Les mouvements libéraux de classes moyennes face à François Mitterrand - La guerre scolaire ou le retour des catholiques - La radicalisation des manifestations réactives - L’épuisement de la culture nationale-patriotique - Les manifestations nationales et la construction du « pays réel » - Lieux communs
8. Les droites et la démocratie protestataire, des années 1980 à nos jours 146
La manifestation de rue : un référendum d’initiative populaire ? - Les libéraux aux côtés du gouvernement - Le mariage pour tous et l’émergence d’un refus - Un « mouvement populaire parti d’en bas » - Dramaturgie - Contradictions - De La manif pour tous à la manif partout - Le sens d’un mouvement perpétué - Des manifestations postmodernes
Conclusion
Notes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites