Le travail sans l'homme ? - Yves Clot

Le travail sans l'homme ?
Pour une psychologie des milieux de travail et de vie

Yves Clot

De l'organisation « scientifique » du travail à la flexibilité, du bilan de compétences à la mobilisation du psychisme humain, les « nouvelles » techniques de management recherchent les gisements cachés de productivité. Les technologies informatiques ont pu nourrir l'illusion d'un travail sans sujet ; la fragilité de systèmes techniques de plus en plus sophistiqués la dément chaque jour et rend manifeste l'investissement subjectif qui imprègne toute forme de travail.
Yves Clot explore cette subjectivité : le détournement informel des règles formelles, les métaphores ironiques ou sexualisées du jargon professionnel, les techniques personnelles en sont autant d'indices. Entre tâche prescrite et activité réelle, l'individu au travail produit le sens de son action en même temps qu'il recherche une « efficacité malgré tout ».
Nourri d'enquêtes de terrain à travers les milieux les plus divers (de l'agroalimentaire à l'automobile en passant par les hôpitaux), cet ouvrage intéressera particulièrement les psychologues - pour lesquels il est devenu un titre de référence régulièrement prescrit - et, plus largement, tous les acteurs du monde du travail.
Dans une postface inédite, l'auteur prolonge son analyse au monde du travail des années 2000, pointant notamment l'émergence d'un « nouvel hygiénisme ».

Version papier : 12 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°58
Parution : 12/06/2008
ISBN : 9782707154941
Nb de pages : 308
Dimensions : 12,50 * 19 cm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707189745
Format : EPUB

Yves Clot

Yves Clot, professeur émérite de psychologie du travail au CNAM, est chercheur au Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD). Il est notamment l’auteur, à La Découverte, de Le Travail sans l’homme ? (1995) et Le Travail à coeur (2010).

Table des matières

Introduction
I. Travail, ressources humaines, idées reçues
1. Un langage commun sans travail commun ?
Se former pour « faire des pâtes »
Ergonomie et psychologie du travail : matériaux
« Langage commun », rire et subjectivité
« Connaître » la machine et « s'occuper » de la machine
Les zones de développement potentiel
Un milieu formateur
2. Attendus et inattendu du projet
Professeurs d'atelier : « démonstration »
« L'institution a besoin de vous »
La situation de formation : toute une histoire
Redécouvrir le monde du travail
« L'envie de monter plus haut »
« Reconvertir le système » : les surprises de l'efficacité
3. Vivre en flux tendu ?
Ingénierie simultanée : la transparence ?
« La peau du flux »
« Agir sur des paroles »
L'informatique : l'objet, les autres et soi
La montée des « coûts subjectifs »
4. Le travail psychique, travail réel
Le licenciement vu par un licencié
Travail et perte d'idéal
Un management anonyme
Le poids du marché : forces centrifuges et forces centripèdes
Les licenciements « donnent du travail »
Fierté du travail et travail invisible
5. L'efficacité « malgré tout »
Le « fllux vital » de la chirurgie cardiaque
L'efficacité collective
Des « protocoles psychologiques »
« Une belle installation »
Deux infirmières, l'écrit et l'oral
Se désorganiser pour s'organiser
II. Milieux et sujets du travail
6. Le fil de l'activité
Les « caprices de la prescription »
Naissance et renaissance de l'activité
Les « valeurs ajoutées » de l'action
S'économiser : habileté et subjectivité
7. L'efficacité entre le sens et l'efficience
Les archives de l'efficience : le « petit carnet »
Au service de l'action
Le sens comme récréation des buts
Des archives du sens : métaphores et créations verbales
Techniques de la parole et de la pensée
8. Le travail entre activité et subjectivité
Théorie naturelle du sujet, mythe et science
Envers de l'action
Le sujet dans les « théories de l'action »
La controverse sur l'« intention »
Subjectivité et intentionnalité : quel « social » ?
Quel sujet ?
9. Psychologie écrite et psychologie non écrite
Concepts quotidiens et concepts scientifiques
Le principe exotique
Il y a clinique et clinique
« La méthode du sosie » : clinique et langage
Un protocole concret : le sosie d'un trompettiste
III. Traditions et problèmes de l'analyse du travail
10. La réception française du taylorisme : une expérience à méditer
Des compétences mutifinalisées
De la compétence à l'aptitude
L'aptitude antitaylorienne
La psycotechnique oublie l'analyse du travail
Pour résoudre la question sociale
La dissolution des milieux de l'analyse
11. La psychologie cognitive au milieu du gué
Tâche et activité
Une idée trop faible de la tâche
Plusieurs activités dans la même tâche
Prendre la tâche au sérieux
Retour à l'activité des sujets
Généraliser ?
12. Du travail à l'anthropologie : aller et retour
Crise du travail et subjectivité
Le paradoxe Leroi-Gourhan
Le « décapage » des antagonismes
Des techniques tournées vers nous
Analyse du travail et dissociations économiques
La technologie, science de l'homme
13. Une psychopathologie du travail ?
Une discipline « mal nommée » ?
Une psychopathologie de l'aliénation
Psychodynamique du travail
Intersubjectvité ?
Le réel du travail
Épreuve et souffrance
Conclusion
Postface à la troisième édition
Bibliographie
Index.