Le métier d'animateur - Jean-Marie MIGNON

Le métier d'animateur

Jean-Marie MIGNON

À la confluence d’un double héritage, laïque et confessionnel, au croisement de l’éducation populaire, du travail social et des occupations de loisirs, l’animation est le fruit d’une histoire complexe. D’où la difficulté qu’elle a toujours eue à se constituer en profession. Mais, précisément, la professionnalisation est bien le maître mot aujourd’hui : initialement fondée sur un engagement militant pour l’accès de tous à la culture et aux loisirs, l’animation devient progressivement un emploi salarié comme un autre et attire de plus en plus de candidats. Les municipalités les recrutent en nombre. L’objectif de ce livre est de donner une vision claire de cette histoire et de ces mutations, de présenter concrètement les différentes filières vers lesquelles les animateurs peuvent s’engager, ainsi que de cerner leurs principaux employeurs. L’auteur explique ainsi que les métiers sont de plus en plus spécialisés par rapport à la pratique de l’animation de base : à l’issue de sa formation, l’animateur peut s’investir dans de multiples domaines, en choisissant par exemple de devenir agent de développement en milieu rural ou urbain, de gérer une maison des jeunes et de la culture, de valoriser le patrimoine ou de faire de la médiation sociale… Une vaste palette de métiers, dont beaucoup sont en devenir. Largement actualisé dans cette nouvelle édition, cet ouvrage est une véritable référence pour tous ceux qui s’engagent dans cette voie et pour leurs formateurs.

Version papier : 15,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Alternatives sociales
Parution : 12/05/2005
ISBN : 9782707146038
Nb de pages : 180
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Jean-Marie MIGNON

Conseiller technique et pédagogique de la Jeunesse et des Sports, Jean-Marie Mignon est chargé d’enseignement à l’IUT « Carrières sociales et socioculturelles » de Paris-XIII-Bobigny.

Extraits presse

« Une véritable référence pour ceux qui veulent s'engager dans cette voix et pour leurs formateurs. »
INTER CDI

« Une nouvelle édition d'un ouvrage paru voici cinq ans, et déjà un classique, mais enrichi des nouvelles filières conduisant au métier d'animateur. »
ANIM

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction 1. Les animateurs, entre militantisme et professionnalisme - Une profession vieille de quelques décennies - Bénévolat et volontariat - Le bénévolat : la gratuité d'une action portée par une éthique - Le volontariat : un engagement reconnu et indemnisé - Le militantisme, un investissement personnel en faveur d'une cause - Les animateurs « BAFA » - Les centres de vacances - Les brevets de directeurs et d'animateur de centres de vacances - Les centres de loisirs sans hébertement - Le BAFA et les activités physiques et sportives - Les volontaires rémunérés, ou la question des indemnités - Le BAFA, « diplôme d'usage professionnel » - Les perspectives actuelles du BAFA - Le BAFA et les unités de compétence - Le BAFA et la filière territoriale de l'animation - 2. Une profession, des métiers - La profession d'animateur - Les fondements de la profession - Une déontologie à affirmer - Les métiers de l'animation - Un sentiment d'appartenance partagé - Relais des éducateurs de jeunes enfants - Les principes constitutifs des métiers - L'organisation de loisirs dans le cadre d'une morale sociale - La médiation socioculturelle, ou la recherche de consensus - L'équipement socioculturel, outil de travail des animateurs - Le rôle déterminant des équipements dans le développement de la profession - Un grande diversité d'équipements - Affaiblissement du rôle des équipements collectifs - Le public des animateurs - Les préadolescents et les adolescents - Les jeunes adultes - Les adultes - Les personnes âgées et les handicapés 3. Être animateur– La méthode d'animation - Le projet : méthode de base ou acte administratif ? - Voir, juger, agir - La recherche de financement - Diversité des tâches - Variétés des parcours d'animateurs - Un engagement progressif - Des changements de parcours professionnels - Des générations d'animateurs - Les fondateurs - Les directeurs - Les animateurs « en direct » - Des profils d'animateurs multiples - 4. Les formations à l’animation – Pluralité des filières de formation, multiplicité des diplômes - Le DECEP, à l'origine des diplômes d'animateur - Les BASE et le « tempérament » de l'animateur - Le CAPASE, premier diplôme professionnel - Le DUT « carrières sociales » : premier diplôme universitaire de l'animation - Un diplôme de cadre de l'animation : le DEFA -Un diplôme d'animateur qualifié - La formation au DEFA - L'avenir du DEFA - L'emploi des titutlaires du DEFA - Les diplômes universitaires du 1er cycle de la réforme de 1984 - Le DEUST - Le DEUG - Le BEATEP, diplôme en extinction - Le BEESAPT, un singulier diplôme d'éducateur sportif - Le BAPAAT, diplôme de l'assistant d'animateur - Le DEDPAD, diplôme de chef de projet - Les certificats de qualification professionnelle - Les 2e et 3e cycles universitaires - Le DUMI, le DE-danse - Les licences professionnelles de l'animation - Les diplômes de troisième cycle : DESS, DEA, mastères - Les diplômes d'université - Le BPJEPS, la reconnaissance de métiers différents - La recherche de la professionnalisation - La rénovation des diplômes - Le financement des formations - Vers la formation tout au long de la vie - La validation des acquis de l'expérience (VAE) - 5. Les animateurs et l’emploi - Les réseaux tendent à supplanter les équipements socio-culturels - Des conditions de travail spécifiques - Les emplois jeunes - 120 000 animateurs ? - Une profession en forte expansion - Dans les régions - L'emploi dans la branche professionnelle de l'animation - L'emploi dans les collectivités territoriales - Les offices et les services municipaux de la jeunesse - La filière de l'animation dans la fonction publique territoriale - La délégation de service public et la régie en direct - L'emploi et le secteur privé commercial –Conclusion – Annexes - Les institutions de formation et de certification - Les Directions régionales de la jeunesse et des sports - Les centres de formation - Les instituts universitaires de technologie (IUT) Carrières sociales, option animation sociale et socio-culturelle – Les lieux d’information – Les organismes de concertation et de négociation professionnelles : les syndicats –Les syndicats d'animateurs - Les principaux syndicats employeurs employant des animateurs - Exemples de programmes de formation aux diplômes d'animateur - Les programmes de formation aux diplômes d’animateur – Grille de classification des emplois de la convention collective de l’animation socio-culturelle (avenant du 2/07/1998) - Filière animation de la fonction publique territoriale –Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites