Le cri de Gaïa
Penser la Terre avec Bruno Latour

Frédérique AÏT-TOUATI, Emanuele COCCIA

Bruno Latour inspire depuis plusieurs décennies le travail de philosophes, historiennes et historiens, sociologues, éthologues, anthropologues et artistes dans le monde entier. Face à Gaïa occupe une place particulière dans son oeuvre : ce livre appelle à une réaction au-delà de la simple assimilation théorique.
Ce qui a l’apparence d’une question purement scientifique est en vérité un différend d’ordre politique. L’hypothèse Gaïa de Lovelock et Margulis représente l’effort pour reconnaître que la Terre est un sujet qui agit et intervient avec force dans notre histoire. Nous sommes moins sur la Terre que face à elle. La question écologique est moins celle du respect du vivant que celle de l’acceptation et de la représentation de l’actrice politique par excellence : notre planète. Reconnaître sa puissance d’agir signifie faire coïncider la protagoniste de l’histoire de la vie avec sa scène.
Autour de ce défi, des spécialistes de différentes disciplines scientifiques et artistiques se sont réunis. Chacun des auteurs raconte sa rencontre avec une des propositions contenues dans Face à Gaïa, comment elle l’a interrogé, bouleversé, voire contrarié. On ne fera face à Gaïa qu’en entremêlant les savoirs issus de l’exploration de cette « zone critique » (autre nom de Gaïa), les performances des artistes, la philosophie, la métaphysique et la théologie.
Gaïa en sort encore plus fascinante, provocante et menaçante.

Version papier : 19 €
Version numérique : 13,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Les Empêcheurs de penser en rond
Parution : 21/01/2021
ISBN : 9782359251975
Nb de pages : 222
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782359251982
Format : EPUB

Frédérique AÏT-TOUATI

Frédérique Aït-Touati est historienne des sciences, chercheuse au CNRS et metteure en scène. Elle est spécialiste de littérature comparée et d’histoire des sciences. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (ENS-LSH), agrégée de lettres modernes, docteur en littérature comparée (Paris IV, 2008) et diplômée de l’université de Cambridge, elle a enseigné à l’université d’Oxford de 2007 à 2014 avant de travailler au CNRS. Ses recherches portent sur les liens entre la littérature et la science à l’âge classique.

Emanuele COCCIA

Emanuele Coccia est philosophe, maître de conférences à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Extraits presse

Dans cet ouvrage collectif, sous la direction de Frédérique Aït-Touati - avec qui Latour poursuit depuis dix ans d ’étonnantes expériences théâtrales - et Emanuele Coccia, plusieurs contributeurs dont Vinciane Despret, Nastassja Martin ou Baptiste Morizot viennent nourrir de leur lecture critique la réflexion commune. Pour penser, nous engage Latour, ni plus ni moins qu ’un «changement de cosmologie».

2021-01-01 - Véronique Rossignol - Livres Hebdo

 

Construit autour de l'œuvre de Bruno Latour et en particulier de Face à Gaïa, cet ouvrage collectif réunit les réflexions de 10 intellectuels, parmi lesquels Vinciane Despret, Baptiste Morizot, Nastassja Martin ou encore Sébastien Dutreuil.

2021-02-01 - Youness Bousenna - Socialter

 

Table des matières

1. Gaïa, la vie en scène, par Frédérique Aït-Touati et Emanuele Coccia
2. Quelle est la nature de la Terre ? par Sébastien Dutreuil
3. Apocalypse Again, par John Tresch
4. Ce que le vivant fait au politique. La spécificité des vivants en contexte de métamorphoses environnementales, par Baptiste Morizot
5. Le principe de métamorphose, par Nastassja Martin
6. Comment accueillir les mammouths ? par Vinciane Despret
7. L’opacité du monde. Face à Gaïa et la relecture lovelockienne de la révolution scientifique, par Stéphane Van Damme
8. Gaia face à Gaïa. Figurations de la terre chez Eschyle et Bruno Latour, par Déborah Bucchi
9. Latour, chef de guerre. Petit traité de gaïapolitique, par Patrice Maniglier

Droits étrangers

GAIA’S CRY
Thinking about the Earth with Bruno Latour

For several decades now, Bruno Latour has inspired the work of philosophers, historians, sociologists, ethologists, anthropologists, and artists all over the world. Facing Gaia occupies a special spot in his œuvre, crying out to be absorbed more broadly than as theory alone.

Each of the authors in this anthology tells of they came across one of the propositions in Facing Gaia, and how it troubled them, upset them, even upended their worldview. We will only face Gaia by combining all the knowledge gained from exploring this “critical zone” (another name for Gaia): artists’ performances, philosophy, metaphysics, and theology.

Gaia emerges even more fascinating, provoking, and menacing than ever before.
Â


Frédérique Aït-Touati is a historian of science, a CNRS researcher, and stage director who specializes in comparative literature and the history of science. A former student of the École Normale Supérieure (ENS-LSH), she holds an agrégation in modern languages, a doctorate in comparative literature (Paris IV, 2008), and a degree from Cambridge University. From 2007 to 2014, she taught at Oxford University before working for the CNRS (National Center for Scientific Research). Her research focuses on the connections between literature and science in France’s classical age.

Emanuele Coccia is a philosopher and a lecturer at the School for Advanced Studies in the Social Sciences (EHESS).

With contributions from Frédérique Aït-Touati, Emanuele Coccia, Sébastien Dutreuil, John Tresh, Baptiste Morizot, Nastassja Martin, Vinciane Despret, Stéphane Van Damme, Déborah Bucci, and Patrice Maniglier.
Â


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com