La sociologie au service du travail social - Patrick DUBÉCHOT

La sociologie au service du travail social

Patrick DUBÉCHOT

Depuis le début du XXe siècle, la proximité entre sociologues et travailleurs sociaux ne s’est guère traduite par de véritables rencontres entre ces deux corps professionnels, qui semblent plutôt s’observer à distance. Les sociologues ont très tôt proposé des lectures sociologiques du travail social, mais cela a parfois été ressenti par les travailleurs sociaux comme un regard de domination. Ces derniers n’ont, quant à eux, que très rarement porté un regard sur les apports de la sociologie à la compréhension de leur profession. Outre le fait qu’une fraction importante du travail social reste fortement ancrée dans les référentiels de la psychanalyse et de la psychologie, les analyses et approches sociologiques semblent n’avoir eu que peu d’influence sur les pratiques professionnelles. Cet ouvrage propose donc d’explorer les liens entre sociologie et travail social, ainsi que les enjeux, tant idéologiques que pratiques, qui ont traversé l’histoire de ces deux champs professionnels. Pédagogique, l’approche proposée souhaite à la fois fournir des repères clairs concernant les grands courants de la sociologie, les auteurs et concepts importants pour le travail social, montrer l’intérêt de l’approche sociologique pour la mise en œuvre des pratiques d’intervention sociale et décrire les articulations possibles entre les deux champs. Un ouvrage salutaire, qui vient réconcilier « terrain » professionnel et « théorie » sociologique.

Version papier : 23 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Alternatives sociales
Parution : 23/06/2005
ISBN : 9782707145642
Nb de pages : 204
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Patrick DUBÉCHOT

Patrick Dubéchot est sociologue-démographe. Après avoir été éducateur pendant une dizaine d'années, il a exercé comme Chargé d’études et de recherche au Crédoc (Centre de recherches, d’études, d’observation des conditions de vie) pendant plusieurs années. Il enseigne aujourd’hui la sociologie dans un centre de formation de travailleurs sociaux tout en ayant parallèlement une activité de consultant.

Extraits presse

« Tout l'enjeu du livre de Patrick Dubéchot est de montrer comment il est possible de remédier au constat qu'il dresse, à savoir que trop souvent, la sociologie et le travail social s'observent à distance sans parvenir à se rencontrer véritablement. Pour guider sa démonstration, l'auteur, dont le parcours professionnel lui permet d'avoir une connaissance approfondie de ces deux champs d'activité, reprend à son compte la question que Bernard Lahire adressait à la sociologie pour l'appliquer au service social : à quoi la sociologie peut-elle servir pour le travail social ? »
LIENS SOCIO

« Pourquoi la sociologie et le travail social s'observent-ils à distance sans se rencontrer vraiment. La sociologie n'aurait-elle donc pas d'intérêt pour les professionnels du travail social ? L'ouvrage de Patrick Dubéchot tente de répondre à cette question centrale, tant les approches psychologiques ou psychanalytiques sont encore dominantes dans la construction de l'identité professionnelle des travailleurs sociaux. Se définissant comme des spécialistes de la relation, ceux-ci ne considèrent en effet pas vraiment la sociologie comme une discipline susceptible de soutenir et d'orienter leur pratique professionnelle. À tort, selon l'auteur. »
ANIM'

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / Sociologie et travail social : des rapports complexes - 1. L’émergence des idées sociologiques - De l’Antiquité à la Renaissance : la question du vivre ensemble - Les philosophes de l’Antiquité et la question de la démocratie - Le Moyen Âge et la soumission au principe divin - La Renaissance et le questionnement de l’ordre établi - Les Lumières et la question du contrat social - Descartes, Hobbes, Spinoza et Locke : les précurseurs - Montesquieu, Condorcet, Kant et Rousseau : une réflexion scientifique sur la société - La naissance des idées sociologiques - Auguste Comte et l’étude objective et positive des sociétés - Alexis de Tocqueville et l’analyse de la démocratie - Le XIXe siècle et l’émergence de la question ouvrière - Développement industriel et socialisme - L’apparition de la « question sociale » - La naissance d’une sociologie empirique - Enquêtes et statistiques officielles - Le développement des études monographiques et de la statistique sociale - Le mouvement le playsien - Frédéric Le Play : le désir de connaissance et de réforme sociales - La naissance de l’ingénierie sociale - L’émergence de la sociologie en tant que discipline scientifique - L’entre-deux-guerres : une diffusion restreinte - La renaissance de l’après-1945 - 2. Le travail social : une histoire en action - La question de la pauvreté et de son traitement - Le Moyen Âge et l’assistance aux pauvres - Institutionnalisation de la charité et durcissement à l’égard des pauvres - La découverte de la notion d’enfance et d’éducabilité - Considérer autrement les « idiots » - La déficience, un enjeu pédagogique - L’enfance délinquante : l’autre origine du métier d’éducateur - De l’enfance coupable ou en danger moral… - … à l’enfance maltraitée et à protéger - De la question ouvrière à l’assistante sociale - Classes laborieuses, classes dangereuses ? - L’incitation catholique à l’action sociale - Les ouvriers au cœur des préoccupations des hygiénistes et de l’État - Répondre à la « question sociale » - La naissance des centres sociaux - Faire face à la question de l’exclusion -3. Sociologie et travail social : des secteurs qui s’observent sans se rencontrer - Une difficile professionnalisation - La lente structuration du travail social - Une reconnaissance tardive de la sociologie en tant que discipline - La rupture entre savoir et action - La sociologie et la crainte des dérives utilitaristes - La sociologie, une discipline coupée de l’intervention sociale - Les années 1950-1960 et la mise à distance entre sociologues et travailleurs sociaux - Une sociologie d’intervention : l’analyse institutionnelle - Une sociologie critique de l’intervention sociale - La sociologie dans les écoles de travailleurs sociaux - Une place indiscutable, mais limitée - Le savoir-être d’abord - Un travail social attaché à l’expérience - Un rapport « utilitariste » à la sociologie - Une difficulté majeure : théoriser l’agir -II / La sociologie : Quelle utilité pour le travail social et quels rapprochements possibles ? - 1. Les théories sociologiques et leur rapport avec le travail social - Les grandes figures de la sociologie - Marx et la sociologie des classes sociales - Durkheim et l’analyse des institutions - Weber et la sociologie compréhensive - Les écoles sociologiques du début du XXe siècle - Les grands courants de la sociologie française - Le structuralisme ou l’analyse des structures déterminantes - La sociologie dynamique ou l’analyse des dynamismes sociaux - L’approche fonctionnaliste et stratégique ou l’analyse des systèmes organisationnels - L’individualisme méthodologique ou l’analyse des comportements individuels et de leur agrégation - Sociologies et sociologues d’aujourd’hui - Le constructivisme social et les « nouvelles » sociologies - Classes sociales, retour ou renouveau ? -2. L’utilisation de la sociologie par les travailleurs sociaux - Les apports de la sociologie attendus par les travailleurs sociaux - La place de la sociologie dans les pratiques des travailleurs sociaux - L’utilité de la sociologie du point de vue des travailleurs sociaux - Les réticences des travailleurs sociaux vis-à-vis de la sociologie - Les circonstances de l’utilisation de la sociologie - Les références à la sociologie dans les mémoires professionnels - Les concepts et notions utilisés dans les pratiques quotidiennes - Les références à des auteurs ou à des courants sociologiques - L’intérêt du détour par la « théorie » - À propos de la famille monoparentale et de la « crise de la famille » - À propos de l’autorité -3. Les nouveaux cadres du travail social : un espace pour la sociologie - Une sociologie d’accompagnement de l’intervention sociale - Entre sociologie critique et sociologie d’accompagnement - La sociologie aujourd’hui, de nouveaux profils - Des sociologues « experts » en travail social - Les nouvelles figures d’emploi de l’intervention sociale - Une demande d’ingénierie sociale dans les années 1980 - Des intervenants sociaux « experts » -4. Quelques pistes de rapprochement pour le XXIe siècle - Comment articuler théories sociologiques et pratiques professionnelles ? - Les compétences mises en œuvre dans le travail social - Praxéologie et autres tentatives de rapprocher théorie et pratique - L’incorporation des méthodes et techniques d’enquête dans la production du travail social - Les méthodes de construction du savoir sociologique - Un exemple d’enquête quantitative : retrouver des jeunes sortis d’un dispositif - La pratique du diagnostic territorial avec des équipes de travailleurs sociaux -Conclusion.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites