La résistible ascension du néolibéralisme - Bruno AMABLE

La résistible ascension du néolibéralisme
Modernisation capitaliste et crise politique en France 1980-2020

Bruno AMABLE

En montrant comment le néolibéralisme – de la deuxième gauche à Emmanuel Macron – a transformé le modèle socioéconomique français, en insistant sur le lien entre dynamique économique et transformation des rapports de force, cet ouvrage permet de comprendre l’instabilité actuelle des gouvernements néolibéraux et leur recours à l’autoritarisme.
Le livre documente d’abord les difficultés économiques rencontrées depuis la fin des années 1970 – croissance molle, chômage, etc. –, tout en montrant que la présentation du caractère prétendument impératif des réformes structurelles pour y faire face est trompeuse et partiale. Il analyse ensuite les ressorts et la circulation de l’idéologie qui a permis la mise en oeuvre de cet agenda. Les liens entre néolibéralisme et modernisme, et la manière dont ils se sont noués au sein des appareils politiques sont finement disséqués.
Enfin, il étudie la constitution des blocs sociaux de droite et de gauche, traditionnellement en concurrence pour exercer un rôle dominant, leur désagrégation à mesure que l’agenda néolibéral progresse, et la formation d’un nouveau bloc social, le bloc bourgeois. Ainsi la crise systémique actuelle se caractérise-t-elle par une instabilité endémique, en raison d’un exercice du pouvoir chroniquement minoritaire. L’absence de formule politique qui permette d’intégrer les attentes d’une majorité de la population demeure en effet une contradiction irrésolue des forces néolibérales.

Version papier : 23 €
Version numérique : 15,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit par : Christophe JAQUET
Collection : SH / Économie politique
Parution : 14/10/2021
ISBN : 9782348068904
Nb de pages : 368
Dimensions : 135 * 220 mm
ISBN numérique : 9782348068911
Format : EPUB

Bruno AMABLE

Bruno Amable est professeur d’économie politique à l’université de Genève, où il dirige le département Histoire, économie et sociétés. Prix du meilleur jeune économiste en 2000, longtemps professeur à Paris-I, il écrit sur le changement institutionnel, l’innovation, la productivité, le néolibéralisme. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont The Diversity of Modern Capitalism (Oxford University Press, 2003, traduit en français en 2005), qui a rencontré un écho international.

Table des matières

Introduction
1. Les crises systémiques du capitalisme français

L’économie française depuis les années 1980
Le modèle européen continental : un modèle économique obsolète ?
La lâcheté politique expliquerait l’absence des « réformes nécessaires »
Les reformes néolibérales sont-elles la clé de la croissance de demain ?
Institutions, changement institutionnel et crises politiques
La crise politique
2. Deux modèles économiques et sociaux opposés
La France du début des années 1980 : une crise économique persistante
La naissance d’un projet néolibéral
Le projet politique de la gauche
La différenciation entre les blocs de droite et de gauche
La différenciation entre les blocs de droite et de gauche : une analyse empirique
3. La recherche d’un nouveau modèle
Les contradictions entre la politique du gouvernement de gauche et les attentes du bloc de gauche
La « gauche de gouvernement »
L’Europe comme stratégie de reforme
La droite : la difficulté de mettre en œuvre une stratégie néolibérale
La transformation du modèle français
4. Les contradictions irrésolues des modernistes
Avant l’élection de 2012
Structure sociale, attentes en matière de politique économique et soutien politique dans les années 2010
La présidence de François Hollande
Les réformes structurelles
La consolidation du « bloc bourgeois »
5. Le point de non-retour ?
Emmanuel Macron, un néolibéral affirme
La stratégie politique macaroniste
Politique macroéconomique
Politique structurelle
La désindustrialisation
Du bloc bourgeois au bloc de droite 2.0
Conclusion
Postface. Où va la France ?
par Cédric Durand
Bibliographie.