La garantie d'emploi
L'arme sociale du Green New Deal

Pavlina R. TCHERNEVA

« Contre le chômage, on a tout essayé », disait François Mitterrand en 1993. L’économiste américaine Pavlina Tcherneva vient rappeler que rien n’est plus faux, à condition d’accepter de modifier notre façon de voir l’économie. Face à une vision où le chômage est un « mal nécessaire », un ajustement utile, elle défend l’idée que la priorité doit être de donner un emploi à tous ceux qui désirent travailler. Une telle idée n’est pas utopique, elle correspond simplement à une volonté politique.
En assurant un « emploi pour tous », la garantie d’emploi assure aussi un « nouveau contrat social » où l’action publique est libérée du chantage des entreprises, tout en étant capable de répondre aux défis actuels de la société. Certes, il y aura toujours des crises, mais ceux qui en paieront le coût ne seront pas les travailleurs et les chômeurs. L’ajustement de l’économie se fera ailleurs et la cohésion sociale n’en sera que renforcée.
Avec cette garantie, les besoins de la société seront satisfaits et la démocratie locale renforcée. C’est pourquoi la garantie d’emploi est une part indissociable du Green New Deal : une société débarrassée du risque du chômage et du chantage à l’emploi se donne pleinement les moyens d’une action déterminée sur le front de l’écologie, tant en termes de moyens disponibles que d’action. Et elle le fait en améliorant la vie quotidienne de millions de citoyens.

Version papier : 18 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit par : Christophe JAQUET
Collection : SH / Économie politique
Parution : 25/03/2021
ISBN : 9782348068614
Nb de pages : 152
Dimensions : 135 * 220 mm
ISBN numérique : 9782348068621
Format : EPUB

Pavlina R. TCHERNEVA

Pavlina R. TCHERNEVA
Pavlina R. Tcherneva est économiste, membre du Levy Institute et conseillère économique de Bernie Sanders. Elle est l’une des principales figures de la théorie monétaire moderne, courant économique hétérodoxe qui révolutionne le rapport à la question de la dette publique et de l’emploi.

Extraits presse

Professeure d’économie au Bard College de New York, Pavlina R. Tcherneva fut la conseillère économique de Bernie Sanders pendant la dernière campagne présidentielle américaine. Constatant que la main invisible du marché laisse un nombre croissant de personnes sans emploi, elle propose, pour y remédier, que l’État donne une garantie d’emploi écologique et de care à toutes et tous. Un Green New Deal social très ambitieux, qui vise 15 millions de jobs pour compenser les pertes d’emplois dans les industries polluantes abandonnées. Bonne nouvelle, cette révolution des pratiques est beaucoup plus accessible financièrement qu’on ne l’imagine, comme elle l’explique, chiffres à l’appui, dans La garantie d’emploi, un court et emballant essai en librairie depuis le 25 mars, qui inaugure la collection « Économie politique » aux éditions La Découverte (sous la houlette du journaliste Romaric Godin et de l’économiste Cédric Durand).

2021-03-29 - Vincent Edin - Usbek & Rica

 

Avec cette traduction du livre de Pavlina R. Tcherneva, la nouvelle collection Économie politique des éditions La découverte nous offre un ouvrage concis et riche. Le bon niveau de vulgarisation permet à ce livre d’être abordable par le plus grand nombre sans occulter la complexité des sujets traités. [...] Il ne clôt pas le débat mais ouvre la perspective d’intéressants développements. Pour autant, ce livre est un plaidoyer très convaincant en faveur de la mise en place d’une garantie de l’emploi, non seulement aux États-Unis, mais également en Europe et particulièrement en France.

2021-04-12 - Clément Carbonnier - Le Grand Continent

 

Le constat : les emplois font du YoYo entre phases de récession et de reprise, ces dernières créant de moins en moins d’emplois, ou d’emplois décemment rémunérés. La solution : établir un système de créations d’emplois publics, temporaires, sur une base volontaire, utiles socialement, payés au salaire minimum. Publics : le privé n’a pas vocation à embaucher tout le monde (il n’aime pas les peu diplômés et les chômeurs de longue durée). Volontaires : vient qui veut (on verrait alors si les chômeurs sont des fainéants qui préfèrent rester chez eux). Temporaires : dès que le privé embauche en payant plus que le salaire minimum, il pourra attirer les salariés. Si le salaire est trop bas, il n’aura personne. Combien ça coute ? Dans le pire des scénarios, 1,5% du PIB, et en économisant les allocations et autres coûts liés au chômage, zéro. Et si on créait un mécanisme d’assurance emploi plutôt qu’un mécanisme d’assurance chômage ?

2021-04-29 - Christian Chavagneux - Alternatives Économiques

 

Pourquoi ne pas concevoir un système qui garantirait des possibilités d'emploi à toute personne désireuse de travailler, quelles que soient son expérience, sa formation, sa situation personnelle ? […] La proposition semble insensée, mais elle est parfaitement réalisable pour peu qu'on se libère des certitudes qui ne sont que des constructions politiques, estime la conseillère économique de Bernie Sanders.

2021-06-17 - Margherita Nasi - Le Monde

 

Table des matières

Remerciements
Préface
Introduction

1 - Une option publique pour de bons emplois
2 - Le coût exorbitant du statu quo
Le chômage est-il vraiment « naturel » ?
Le marché du travail : un cercle vicieux pour beaucoup
L’effet de Yo-Yo humain
Le chômage coûte très cher
Rompre le statu quo : les réponses politiques
3 - La garantie d’emploi : un nouveau contrat social et un nouveau modèle macroéconomique
Des garanties partout : options publiques et soutien des prix
Soutiens des prix, stocks d’amortissement et salaires minimum
Fixer le prix le plus important
Un meilleur contrôle de l’inflation et des dépenses publiques
Stabilisateurs automatiques : l’emploi garanti ou le chômage garanti ?
Prévenir, et pas seulement guérir
Norme de travail et nouveau contrat social
Une aubaine pour le secteur des services
Autres avantages : transition, prédistribution et filet de sécurité
4 - Mais comment financer tout ça ?
Les systèmes monétaires et la puissance de la dépense publique
Les coûts et bénéfices réels comparés aux coûts et bénéfices financiers
Le budget de la garantie d’emploi
5 - Quoi, où, comment ? Les emplois, le contenu, la mise en œuvre
Les caractéristiques du programme
Administration et démocratie participative
Les différences par rapport aux autres propositions
Les types d’emplois : une « loi nationale sur le care »
Les programmes existants aujourd’hui
Craintes et interrogations
6 - La garantie d’emploi, le Green New Deal et au-delà
Situer la garantie d’emploi dans le programme écologique
Mobilisation industrielle et garantie d’emploi
Conclusion : il manque une politique de l’emploi mondiale
Postface. La garantie d’emploi, un outil au potentiel révolutionnaire, par Romaric Godin
Battre en brèche les poncifs du néolibéralisme
Principe et fonctionnement de la garantie d’emploi
Pour un fonctionnement réellement démocratique de l’économie.