L'Occident et les autres - Sophie BESSIS

L'Occident et les autres
Histoire d'une suprématie

Sophie BESSIS

L’Occident gouverne le monde depuis si longtemps que sa suprématie lui paraît naturelle. Elle est à ce point constitutive de son identité collective qu’on peut parler d’une véritable culture, sur laquelle les Occidentaux continuent de construire leurs rapports avec l’Autre : rien ne semble ébranler durablement la conviction qu’ils ont de leur supériorité. C’est ce noyau obscur de la culture occidentale que Sophie Bessis explore dans ce livre. Après une synthèse historique des relations de l’Occident avec les « autres », depuis la Renaissance, et des contenus successifs donnés à l’universel, elle propose un état des lieux des rapports de forces actuels — notamment économiques — entre ce qu’on appelle communément le Nord et le Sud. Elle étudie les formes nouvelles d’hégémonie des puissances mondiales, les réactions qu’elles suscitent dans les Suds, et les mutations en cours, peut-être porteuses d’un changement de l’ordre du monde. Et elle propose, sur cette base, des réponses stimulantes à tous ceux qui se posent des questions sur le cours actuel et sur les sens multiples de la mondialisation.

Version papier : 13,50 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de : Sophie BESSIS
Collection : La Découverte Poche / Essais n°132
Parution : 27/11/2003
ISBN : 9782707142559
Nb de pages : 350
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782348057281
Format : EPUB

Sophie BESSIS

Sophie BESSIS

Sophie Bessis, née à Tunis est historienne. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages portant sur l'Afrique et le monde arabe, la condition féminine et les relations Nord-Sud, dont L'Occident et les autres (La Découverte, 2001) et Les Arabes, les femmes, la liberté (Albin Michel, 2007).

Extraits presse

« Véritable interrogation sur les paradoxes de l’incertitude des identités de chacun et du choc des identités, ce livre veut comprendre comment et pourquoi une rhétorique universaliste des droits de l’homme se traduit par une fermeture qui réduit l’autre à soi et ne voit partout que la suprématie occidentale. »

LE MONDE

« Cet ouvrage, paru quelques mois avant les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, mérite d’être mieux connu en raison de ceux-ci. En effet, peu d’analyses sérieuses ont posé le problème comme Sophie Bessis l’a fait. Historienne et journaliste, surtout spécialiste de l’Afrique et de ses problèmes économiques, elle s’attaque à un sujet complexe et essentiel : comment se sont établis et ont perduré les rapports et les visions réciproques de l’Occident et des pays du Sud [...]. Ce livre très riche, fondé sur une excellente connaissance de la littérature, apporte un éclairage capital dans cette période. Sophie Bessis fait comprendre les attitudes des uns et des autres avec beaucoup de lucidité et d’honnêteté ; la lecture de son travail devrait permettre d’éviter bien des erreurs et bien des jugements hâtifs.»

HISTORIENS & GÉOGRAPHES

« Publié au printemps 2001, quelques mois avant l’attentat contre les Twin Towers, l’essai de l’historienne et journaliste Sophie Bessis a pris, depuis le 11 septembre et ses suites, une acuité nouvelle [...]. L’Occident et les autres, aussi radicale que soit sa critique, n’a rien cependant d’un brûlot antiaméricain ou d’une énième dénonciation de l’Occident. C’est un livre d’histoire, qui pose des questions et interpelle, sans complaisance, les élites et les sociétés du Sud. »

LE MONDE DES LIVRES

« L'Occident et les autres décrit les rapports pour le moins conflictuels que l'Occident entretient depuis cinq siècles avec les "Autres", mais aussi, et surtout, le regard que les Occidentaux portent sur le Sud ou les "Suds" comme elle préfère dire. »

LA MARSEILLAISE

« Un ouvrage décapant et bien écrit, remettant en cause sans concession, mais avec probité, la culture de la suprématie de l'Occident qui produit des principes universels puis les viole en élaborant des justifications théoriques. »

FRANCEARMÉNIE

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Préface à l’édition 2002
Introduction
I / La formation d’une culture
1 - La naissance de l’Occident
Naissance d’un mythe
Les cavaliers de l’Apocalypse
L’Afrique saignée
2 - Le clair-obscur des Lumières
De l’Amérique et des esclaves
L’universel limité
Un instant d’hésitation
3 - L’enracinement d’une certitude
La preuve par la race... - …et ses applications
Au nom de la civilisation
Vers l’européanisation du monde
Les limites du progrès
4 - Sous les ruptures, la permanence
Le monde des manuels scolaires
Contradictions communistes
Autour du nazisme
Ébranlements coloniaux
Le temps des doutes
Des messies de rechange ?
Un modèle d’économie
5 - Le temps du backlash
Un nouveau discours
De la restauration des mythes... - …aux réécritures de l’histoire
La fin d’une époque ?
II / Le monde comme il va
6 - La grande illusion postcoloniale
Les « décennies du développement »
Les deux versions d’un seul modèle
L’État démiurge
Bénéficiaires du Sud
7 - Les nouveaux socles de l’hégémonie
Les permanences de la richesse
L’économie de la dette
Les dividendes de l’endettement
Crise et ajustements
Technologies de la contrainte
8 - Les privilèges de la puissance
Du bon usage du libéralisme
Les dés pipés du libre-échange
Des humains plus égaux que d’autres
Une facture colossale
Immigration, mémoire et amnésie
Des barrières contre l’autre
Les aléas du droit d’asile
Le modèle questionné
9 - Le début de la fin ?
L’hégémonie égratignée
La cohorte des ennemis
Les misères du Nord
L’incarnation du mal
Nostalgies d’État
Gagnants et perdants
III / Des deux côtés du miroir
10 - Les habits neufs de l’universel
Une nouvelle géographie du droit
Une éthique sélective
Les logiques de l’ingérence
11 - Les mêmes et les autres
La réapparition des autres... - …et le retour desmenaces
Lenouvel ennemi principal
L’autre, dans ses défroques
Le même, et ses déclinaisons
La fortune d’une expression
L’assignation aux différences
12 - De l’autre côté du miroir
Les revanches du passé
Cultes du souvenir
Les ruses de la toute-puissance
Les dictatures de l’identité
Du bon usage des traditions
Vers de nouvelles modernités ?
Conclusion.

Droits étrangers

Western Supremacy



The West has governed the world for so long that the supremacy it deploys now appears natural in its own vision. Going beyond what is usually referred to as the North/South divide, Sophie Bessis studies the new forms of hegemony of world powers. She poses the question, will today's mutations bring change in world order ? A most original history of the Western world, seen from the point of view of its relation with the "Other".


Sophie Bessis, a historian and journalist, is the author of several books including L'arme alimentaire (1982).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com