L'économie sociale et solidaire

Timothée Duverger

Bénéficiant d’une reconnaissance croissante dans les mondes socioéconomique, politique, institutionnel et académique, l’économie sociale et solidaire (ESS) s’impose, à l’heure de la réforme de l’entreprise et de la transition écologique, comme la « norme souhaitable de l’économie de demain ».
Cet archipel se distingue par son caractère insaisissable, malgré d’importants efforts de définition. L’ESS emporte l’adhésion comme elle suscite la perplexité. L’économie peut-elle être « sociale et solidaire » ? N’est-ce pas contradictoire ? Quelles formes prend-elle ? À quelles échelles agit-elle ? Comment se transforme-t-elle ? À quels défis et pressions doit-elle répondre ?
L’étudiant, le professionnel, le bénévole, l’élu ou le citoyen trouveront dans ce livre une synthèse interdisciplinaire des principaux travaux sur l’ESS, ainsi qu’une présentation de ses enjeux au cœur des mutations contemporaines.

Version papier : 11,00 €
Version numérique : 8,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°796
Parution : 02/02/2023
Format : EPub
ISBN papier : 9782348075551 ISBN numérique: 9782348075568

Timothée Duverger

Timothée Duverger
Timothée Duverger est docteur en histoire, enseignant à Sciences Po Bordeaux où il dirige la chaire TerrESS, ainsi que le master « Économie sociale et solidaire et innovation sociale » (ESSIS) et l’executive master« Stratégies, territoires et projets innovants dans l’économie sociale et solidaire » (STPI-ESS). Chercheur associé au centre Émile-Durkheim, ses travaux portent sur les dynamiques d’institutionnalisation de l’ESS.

Table des matières

Introduction
Des notions plurielles
Le tiers secteur
Les organismes à but non lucratif (OBNL)
Les entreprises sociales
L’économie populaire
Un champ de formation et de recherche
I. Une histoire en trois cycles
Encadré 1. Les quatre sources de l’économie sociale
L’émergence (1830‑1880)
La décantation de l’associationnisme
Le « retour des tutelles »
Le compromis républicain (1880‑1970)
La synthèse solidariste
Un arrimage à l’État-providence
La réinvention (1970-aujourd’hui)
L’institutionnalisation de l’économie sociale
L’économie sociale et solidaire
Encadré 2. Économie sociale : histoire d’une notion
II. Cadres et perspectives
La loi Hamon de 2014
Le cadre juridique
Encadré 3. L’utilité sociale
Un révélateur des transformations socioéconomiques
Encadré 4. L’innovation sociale
Le poids de l’ESS
« Ce qu’on ne compte pas ne compte pas »
Les chiffres de l’ESS
Une comparaison internationale : l’entreprise sociale
D’usages en idéal-type
Les modèles
Encadré 5. Les quatre modèles d’entreprise sociale selon ICSEM
III. Jeux d’échelle : du local au global
L’ancrage territorial
Les régimes territoriaux
La fabrique des territoires
L’européanisation
Une institutionnalisation incrémentale
Le plan d’action pour l’économie sociale : une étape historique
La globalisation
De réseaux internationaux en coalitions
La mise à l’agenda international
IV. Au défi de l’identité
Le risque d’isomorphisme institutionnel
Le cadre théorique
Les transformations des organisations
Métamorphoses du travail
L’organisation de la fonction employeur
Les ambivalences du travail
Des identités en recomposition
La managérialisation de l’ESS
Encadré 6. Les mesures d’impact social
La riposte démocratique
V. Les tendances
La réforme de l’entreprise
La responsabilité sociale des entreprises (RSE)
Les entreprises à mission
Encadré 7. La responsabilité territoriale des entreprises
Les dynamiques d’action collective
Le retour des communs
Un management public coopératif
Un projet de société
La République de l’ESS
Encadré 8. La « raison d’agir » de l’ESS
L’ESS en transition
Conclusion
Repères bibliographiques.