Je ne ramènerai rien de Bamako

Didier Gille

Ce livre raconte le parcours en Afrique d'un jeune Bruxellois de vingt ans. C'est son premier voyage. Il débarque à Oran mais rien ne se passe comme prévu et les autorités algériennes l'expulsent... vers le Sud.
Sans ressource, il passe un pacte improbable avec deux Maliens, expulsés eux aussi ? mais de France ? pour se rendre à Bamako. Ils voyagent comme les Africains les plus pauvres, dans des camions inconfortables, traversent des régions qui connaissent la famine, sont confrontés à la corruption des militaires. Il se trouve ainsi plongé dans une Afrique qui n'a rien à voir ni avec celle des guides touristiques ni avec celle des humanitaires pleins de bonne volonté. Arrivé à Bamako, Sitan, la mère d'un de ses compagnons de voyage, l'adopte. Il devient son fils blanc. Il découvre alors la vie quotidienne dans une concession malienne et apprend à l'aimer. "
Revenu à Bruxelles, il garde le silence pendant dix-sept ans. Jusqu'à ce qu'il se décide à retourner à Bamako pour retrouver " sa " famille.
Ce livre qui a toutes les qualités littéraires d'un roman passionnera ceux qui savent qu'il faut faire un long chemin avant de rencontrer les autres dans la dignité.


Prix Indications du jeune critique 2010.

Prix Indications du jeune critique 2010.

Version papier : 24.00 €
Version numérique : 15.99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Les Empêcheurs de penser en rond
Parution : 10/09/2009
ISBN : 9782359250015
Nb de pages : 360
Dimensions : 15.5 * 24.0 cm
ISBN numérique : 9782359250176

Didier Gille

Didier Gille a été journaliste à L'Autre Journal. Il est l'auteur avec Léon Chertok et Isabelle Stengers de Mémoire d'un hérétique.

Extraits presse

" Didier Gille, qui prétend s'être fait le scribe de Ledide, a commis là un drôle de bouquin, ni roman, ni récit de voyage, ni compte rendu ethnologique, ni pamphlet politique, et tout ça à la fois. Le "héros" est un peu un caméléon, sans guère de consistance. Porté par sa bonne volonté, il accumule les bourdes, mais recommence, et personne ne lui en veut. Les scènes les plus réussies sont celles où Ledide essaye d'apprendre le bambara et de décrypter l'organisation de la société africaine traditionnelle ! Ça aurait beaucoup fait rire Marcel Griaule, dont la grande ombre passe quelque part dans ce livre original et d'une bonne tenue littéraire. "
LIVRES HEBDO

2024-02-29 - PRESSE

 

Table des matières

I. Comme des ailes de papillon
II. Le pacte
III. Sans-fil
IV. Les manigances de Sitan


Prix Indications du jeune critique 2010.