Derrière le mythe métis
Enquête sur les couples mixtes et leurs descendants en France

Solène Brun

En France comme aux États-Unis ou au Brésil, le métissage fait l'objet d'une véritable obsession, entre haine raciste animée par la peur d'attenter à la " pureté de la race ", qui plonge ses racines dans l'histoire esclavagiste et coloniale occidentale, et discours bienheureux et pacificateur, qui voit en lui un espoir pour l'avènement de sociétés postraciales enfin débarrassées du racisme. Ces positions apparemment antagonistes sont en réalité les deux faces d'une même analyse : le métissage diluerait les identités raciales.
Mais qu'en est-il véritablement ? Prenant au sérieux une question restée sous-explorée dans les sciences sociales, cet ouvrage propose de plonger dans la vie quotidienne des familles " métissées " dans la France d'aujourd'hui. Qui sont ceux que l'on appelle les " couples mixtes " ? Comment se construisent leurs descendants, les " métis ", qui grandissent entre plusieurs appartenances, plusieurs identifications, parfois plusieurs langues ou plusieurs cultures ? De quelle manière ces familles sont-elles perçues au quotidien et se perçoivent-elles elles-mêmes ? Comment se transmettent les identités lorsque parents et enfants ne sont pas racialisés de la même manière ?
Grâce à une analyse à la fois sociologique et historique, Solène Brun interroge la négociation des catégorisations raciales et la construction de l'identité des personnes issues de " familles mixtes ". En confrontant le " mythe métis ", c'est-à-dire les discours et représentations entourant le métissage, à l'analyse sociologique de ces expériences intimes, cette enquête nous permet de mieux cerner la persistance des frontières raciales dans une société française encore réticente à aborder des questions qui la travaillent en profondeur.

Version papier : 22.00 €
Version numérique : 15.99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sciences humaines
Parution : 08/02/2024
ISBN : 9782348078620
Nb de pages : 336
Dimensions : 13.5 * 22.0 cm
ISBN numérique : 9782348078637

Solène Brun

Solène Brun
Solène Brun est sociologue, chargée de recherche au CNRS. Spécialiste des questions raciales, elle a notamment publié, avec Claire Cosquer, Sociologie de la race (Armand Colin, 2022).

Extraits presse

Quel prénom choisir ? Quelle langue parler ? Comment vit-on entre deux cultures ? Faut-il plutôt en choisir une ? Au-delà des discours, Derrière le mythe métis livre des paroles intimes et quotidiennes sur la dilution ou pas des identités raciales quand on est métisse.

2024-02-15 - France Culture

 

Solène Brun nous propose un chemin alternatif et bienvenu (...) Après trois chapitres qui analysent, historicisent et critiquent brillamment les catégories de " couple mixte " et d' " enfant métis " ainsi que leur mythification, en soulignant notamment leur ancrage dans des dispositifs de pouvoir coloniaux, la sociologue nous plonge dans ce terrain d'enquête évident et pourtant assez peu investi qu'est la famille dite " mixte " (...) C'est un tableau d'une grande finesse qui est composé au terme de ce livre, ce qui n'exclut pas, bien au contraire, une acuité politique et une radicalité dans le constat final.

2024-03-13 - Les mots sont importants

 

Dans une enquête fouillée intitulée Derrière le mythe métis. Enquête sur les couples mixtes et leurs descendants en France (la Découverte, février 2024), la sociologue Solène Brun décrypte l'évolution de la condition métisse dans l'Hexagone, plus revendiquée et conscientisée aujourd'hui qu'hier. Et démontre, derrière les discours parfois iréniques sur l'ouverture à l'altérité, l'amour et le mélange, la persistance de logiques de domination raciale dans l'espace intime et familial.

2024-04-06 - Thibaut Sardier, Clémence Mary - Libération

 

S'appuyant sur une solide analyse de la formation historique de cette dernière et de l'apparition de la question métisse en tant que telle, mais également sur une enquête qu'elle a menée auprès de couples mixtes et de leurs enfants en France hexagonale, Solène Brun apporte de précieux témoignages sur les préoccupations de ces familles.(...) Une plongée édifiante au cœur de l'intime qui donne à voir à quel point - et comment - les identités raciales sont des constructions sociales qui structurent, malgré tout, la société française.

2024-04-09 - Séverine Kodio-Grandvaux - Le Monde

 

En France, le métissage fait l'objet d'une véritable obsession, entre haine raciste animée par la peur d'attenter à la " pureté de la race ", qui trouve ses racines dans la colonisation, et discours bienheureux qui le pare de la faculté de faire advenir une société postraciale, débarrassée du racisme. (...) La sociologue Solène Brun enquête depuis plusieurs années sur la réalité quotidienne du métissage à travers, notamment, des entretiens avec des couples mixtes et leur enfants. Derrière le mythe métis est le fruit, passionnant, de ce travail. Elle (y) analyse les enjeux sociétaux.

2024-04-11 - Le Vif / L'Express

 

Solène Brun, sociologue des questions raciales, nous propose un ouvrage bienvenu sur le " mythe métis ". (...) Ce qui frappe dans [son] enquête est la singularité des expériences et des trajectoires.

2024-05-27 - Jean-Luc Bonniol - Revue Alarmer

 

Vidéos






 

Table des matières

Introduction. Le métissage contre le racisme ?
Le " métissage heureux " comme horizon d'une société postraciale
Penser la question raciale depuis ses zones troubles
1. Le mythe métis. Célébrations du métissage dans la France contemporaine
La France " Black-Blanc-Beur " : le métissage comme réconciliation de la société
De Benetton à Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? Les couples mixtes
et leurs enfants contre le racisme
Intégration et créolisation : le métissage dans les discours politique
La beauté métisse. Colorisme et exotisme acceptable
2. Entre répulsion et fascination. La longue histoire coloniale du métissage
L'origine des termes
Encadrer les unions mixtes dans les colonies ?
Le " métis ", entre cadre de la colonisation et menace pour l'ordre racial
Raciologie, anthropologie et métissage : la science des races face aux unions interraciales
Le métis en littérature : traître, instable et malheureux ?
3. Qu'est-ce donc qu'un " couple mixte " ? Et qui sont leurs enfants ?
Les critères de la mixité
Une mesure de l'assimilation des immigrés ?
Qui sont les couples mixtes aujourd'hui en France ?
L'expérience des descendants de couples mixtes
Qui sont les " métis " ?
4. Faire famille en mixité. Quand la question raciale s'immisce dans la cellule familiale
Des catégories incertaines : la " mixité " des couples à l'épreuve de ses usages courants
La race incontournable : premiers pas dans la mixité familiale
À quoi (qui) ressemblent les enfants ?
Couleurs et mots d'enfants : nommer la question raciale
5. Le " cul entre deux chaises ". Comment les familles négocient la mixité
Les enjeux de la biculturalité
La question religieuse et les défis de la mixité
Au nom de la mixité : prénommer les enfants dans les couples mixtes
Environnement et sociabilités : le contexte des socialisations.
6. Élever des enfants " métis " dans une société raciste
Anticiper le racisme
" Donner des armes " : encourager les dispositions à faire face
Se confronter au racisme par les expériences parentales : socialisation
implicite et intériorisation de l'ordre racial
Le double niveau de la fierté : valorisations racialisées des enfants
La colorblindness en héritage
La socialisation par le soin et la dimension genrée des transmissions
7. " La Gauloise ou le danger " ? Appartenances multiples et constructions de soi des descendants de couple mixte
Jongler entre les appartenances : parcours de deux enquêtées
" Tu es français, nous allons oublier cela " : les descendants de couple mixte entre francité et blanchité
La position d'entre-deux et les socialisations plurielles
Une identité individuelle plutôt que collective ?
Habiter la singularité
8. Naviguer l'altérité. Les " métis " face aux assignations
Que faire de la question " D'où est-ce que tu viens ? " ?
Des expériences contrastées du racisme
Ce que " passer " veut dire : classe et genre de l'inclusion dans la blanchité
Conclusion. Derrière le mythe métis : la permanence des frontières raciales
L'amour contre la domination ?
Ce que les familles nous apprennent
Cécité aux couleurs ou permanence de la race ?
Annexes
Remerciements.