Classes préparatoires
La fabrique d'une jeunesse dominante

Muriel DARMON

Qui sait ce qui se passe réellement aujourd’hui derrière les murs des classes préparatoires ? Accusées de tous les maux – fabriquer des crétins ou désespérer leur jeunesse – ou célébrées comme formation d’« élite » – dans l’oubli de sa contribution à la reproduction sociale –, les « prépas » sont en réalité très mal connues. Cette première enquête ethnographique sur les classes préparatoires vient donc combler un manque et remettre en question nombre d’idées reçues.
Au travers d’une analyse très originale de l’« institution préparatoire », Muriel Darmon nous montre quels types de sujets y sont « fabriqués ». Elle met ainsi au jour les dispositifs de pouvoir qui s’y exercent, la manière dont l’institution produit une certaine forme de violence envers les élèves tout en étant soucieuse de leur bien-être, comment elle opère en individualisant à l’extrême plutôt qu’en homogénéisant et comment, ce faisant, elle renforce sa prise sur les individus.

Version papier : 11,00 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°430
Parution : 04/06/2015
Format : EPub
ISBN papier : 9782707186287 ISBN numérique: 9782707187086

Muriel DARMON

Muriel DARMON

Muriel Darmon, ancienne élève de l’École normale supérieure (Ulm), est sociologue et directrice de recherche au CNRS dans le Centre européen de sociologie et de science politique (CNRS-EHESS-Paris I). Elle est également l’auteure de Devenir anorexique (La Découverte, 2003, 2008).

Table des matières

Remerciements
Introduction

Légendes noires
Qui sont les experts ?
La moitié des élèves issus d’un sixième de la population active
Tordre le bâton : analyser la fonction technique des classes préparatoires
Retourner en prépa : enquêter par observation et entretiens dans un lycée
Un appareil à fabriquer des individus
Sociologie d’une jeunesse au travail
I / Le fonctionnement du dispositif
1. Une institution enveloppante : comment mettre une population au travail

Une institution totale : une violence déployée
La sélection des entrants - Cérémonies d’admission et mise en condition des élèves - Dépouillement et hiatus scolaire - L’arsenal de la discipline
Une institution non-totalitaire : une violence retenue
La retenue politique de la violence - Le « coût » d’un élève de prépa - Un ethos enseignant de la retenue
L’extension du mandat institutionnel au bien-être et à la gestion de soi
Maximaliser la vie biologique et sociale - Maximaliser la vie psychique - Faire vivre la classe
2. La vie clandestine : « en dessous », « à côté » et « hors » l’institution
Mettre sa vie entre parenthèses ?
S’adapter à l’institution
Vivre « en dessous » : la vie souterraine - Vivre dans les marges de l’institution - La vie amoureuse
II / La fabrication des dispositions
3. Apprendre le temps

Apprendre dans l’urgence, apprendre par l’urgence
La trame temporelle - L’urgence et de la gestion temporelles comme modes normaux de rapport au temps - Apprendre à faire du temps la mesure de toute chose
L’espace social des rapports au temps
Les maîtres du temps - Subir le temps - Qui maîtrise le temps ? Les fondements sociaux des rapports au temps
4. Les recettes et la science
Intégrer une disposition pragmatique
En classe : la vérité est ce qui marche (aux concours) - Du côté des élèves : apprendre le pragmatisme
Intégrer une disposition scientifique
En classe : enseigner la réflexivité scientifique - Du côté des élèves : passer de l’autre côté du miroir et apprendre la science
Quand les recettes ou la science ne « passent » pas
Quand le scientifique s’oppose au pragmatique - Quand le pragmatique exclut le scientifique -Quand ni le scientifique ni le pragmatique ne « passent »
5. « Faire » scientifique, « faire » commercial
Variations sur une même socialisation : deux programmes pédagogiques différents
Une progression scolaire ou une métamorphose personnelle ? - Une spécificité économique : la scolarisation de la personnalité
Deux cultures et socialisations temporelles
Rapport tendu et rapport combatif à l’urgence - Le temps comme enjeu de luttes d’étiquetage entre filières - Manipuler l’âge social des élèves : accélérer leur vieillissement ou légitimer leur précocité
Deux ascétismes : vivre selon la règle, vivre dans le siècle
Prépas régulières, prépas séculières - Accusations de sécularité et de régularité
Faire ingénieur, faire manager ?
Les anticipations entrepreneuriales en prépa économique - Les anticipations professionnelles en prépa scientifique - Les contestations des anticipations
Deux cultures de classes
Conclusion
Cinq idées reçues sur les classes préparatoires
Qu’est-ce qu’on fabrique en prépa ?
Classes préparatoires, classes sociales et fractions de classes
La société française vue au prisme des prépas
Annexes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites