Prédations
Histoire des privatisations des biens publics

Laurent MAUDUIT

Quand tout sera privé, nous serons privés de tout ! Ce slogan, vu dans les manifestations contre la réforme des retraites ou en défense de l’hôpital public, à l’hiver 2019-2020, est le révélateur d’une prise de conscience collective : alors que les controverses autour des privatisations n’ont longtemps intéressé que des cercles restreints, désormais des mobilisations citoyennes nombreuses s’opposent à ces opérations de prédation, considérant qu’il serait irresponsable d’abandonner des biens publics aux logiques concurrentielles.
Depuis 1986, la France est frappée par les privatisations. Avec le temps, le séisme a pris de l’ampleur et, après les banques, l’industrie et la finance, de nombreux secteurs stratégiques et services publics sont cédés aux appétits privés (aéroports, autoroutes, EDF) et d’autres sont directement menacés (Sécurité sociale, hôpital public, université, La Poste, SNCF). Le modèle français est démoli par pans entiers au profit d’une marchandisation généralisée.
Le nouveau capitalisme, plus tyrannique que le précédent, ne connaît pas de bornes, et ce livre apporte de nombreuses révélations sur l’affairisme qui a constamment accompagné ces cessions. Toutefois l’analyse de ce processus montre que toutes les grandes vagues de nationalisations du xxe siècle ont débouché sur des échecs. C’est pourquoi il invite à former un nouvel avenir loin du capitalisme (comme du communisme) d’État : celui des communs.

Version papier : 19 €
Version numérique : 13,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : septembre 2020
ISBN : 9782348055232
Nb de pages : 220
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782348064623
Format : EPUB

Laurent MAUDUIT

Laurent MAUDUIT
Écrivain et journaliste, Laurent Mauduit est cofondateur du journal Mediapart et auteur d’une quinzaine d’essais.

Extraits presse

Prédations, histoires des privatisations de biens publics, est une analyse de la vague de privatisations qui laisse à penser que la République vide petit à petit le bas de laine qu’elle s’était constituée. Plus encore que l’argent que ces privatisations rapporte, c’est l’enjeu pour des secteurs stratégiques ou de services publics que l’auteur s’attache à mettre en lumière.

02/09/2020 - L'Écho de l'Armor et de l'Argoat

 

Laurent Mauduit, journaliste à Mediapart, livre un bilan à la fois très informé et accablant des privatisations en France.

15/09/2020 - Jean Bastien - Nonfiction

 

Vidéos






 

Table des matières

Avertissement et remerciements
Introduction
Le virus néolibéral
Les ravages de l’affairisme
Le risque mafieux
Le capitalisme rapace
Le mensonge
La destruction de l’État social
Les privations rampantes
À l’assaut de la Sécurité sociale
Marchandisation généralisée
L’État privatisé
Leçons anciennes
En guise de conclusion. L’espoir des communs
Annexe 1. Pour débattre de ce livre
Annexe 2. Mes échanges avec David Azéma
Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites