Main basse sur Israël
Netanyahou et la fin du rêve sioniste

Jean-Pierre FILIU

Israël va vivre en 2019 des élections d’une importance capitale. Les pères fondateurs du sionisme auraient pourtant bien de la peine à se retrouver dans l’actualité israélienne, marquée par les scandales à répétition et des polémiques d’une brutalité inouïe. Le grand artisan de ce détournement est Benyamin Netanyahou, en passe de battre le record de longévité de David Ben Gourion à la tête du gouvernement de l’État hébreu.
Jean-Pierre Filiu éclaire ce processus de régression démocratique par une réflexion historique sur le sionisme. Dans ce livre qui fera date, il démontre la manière dont les thèses longtemps minoritaires de Zeev Jabotinsky (1880-1940) se sont imposées en lieu et place du travaillisme des pionniers d’Israël. Il décrit comment cette main basse sur Israël s’accompagne aujourd’hui de la fin du rêve sioniste : Netanyahou a choisi de s’appuyer sur les religieux ultraorthodoxes contre toutes les autres familles du judaïsme ; il n’hésite pas à jouer aux États-Unis les fondamentalistes chrétiens contre la communauté juive ; il va jusqu’à encourager, comme en Hongrie, des campagnes à relent antisémite.
Un autre Israël demeure néanmoins possible, mais il lui faudra se réconcilier avec lui-même et avec la diaspora avant de rouvrir l’horizon de la paix avec ses voisins arabes.

Version papier : 16 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : janvier 2019
ISBN : 9782707199331
Nb de pages : 224
Dimensions : 135 * 220 mm
ISBN numérique : 9782348041082
Format : EPUB

Jean-Pierre FILIU

Jean-Pierre Filiu est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris). Ses travaux sur le monde arabo-musulman ont été publiés dans une quinzaine de langues. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Les Arabes, leur destin et le nôtre, prix Augustin-Thierry, des Rendez-vous de l'Histoire de Blois en 2015, Le Miroir de Damas et Généraux, gangsters et jihadistes, tous trois publiés à La Découverte.

Extraits presse

Alors que des élections anticipées doivent se tenir le 9 avril en Israël, l'historien Jean-Pierre Filiu publie Main basse sur Israël. Nétanyahou et la fin du rêve sioniste (La Découverte, 2019), un essai cash qui explique pourquoi il faut prendre le Premier ministre israélien très au sérieux.

11/01/2019 - Catherine Calvet - Libération

 

Quand il est question d’Israël, et plus encore de son personnel politique, il est difficile d’échapper à une alternative tranchée entre le dithyrambe – style caractéristique de grandes organisations américaines comme l’American Israel Public Affairs Committee – et, bien plus fréquente, la moue soupçonneuse, qui imprègne une partie de la couverture médiatique internationale.
L’un des mérites, et non le moindre, du travail de Filiu est de s’y soustraire. Pour analyser l’une des trajectoires politiques les plus marquantes de notre époque, il se tient à bonne distance, dans un certain recul dépassionné, qui le garde aussi bien de l’animosité – si facile... – que de l’enthousiasme militant. Ainsi perçoit-il sans doute l’essentiel, c’est-à-dire la cohérence d’un homme, plus structuré doctrinalement qu’on ne l’admet souvent.

09/01/2019 - Alexis Lacroix - L'Express

 

Quatre ans diplomate à Jérusalem dans une vie antérieure, le politologue, qui tient également un blog sur le site du Monde, connaît son objet et signe un acte d’accusation argumenté.

18/01/2019 - Alain Frachon - Le Monde

 

Dans un essai précis et vif, l’historien Jean-Pierre Filiu analyse comment Benyamin Netanyahou a écarté Israël du projet de ses pères fondateurs. Un décryptage précieux deux mois avant les élections législatives, qui permet de ne pas résumer le pays à l’homme qui le dirige.

04/02/2019 - Marianne Meunier - La Croix

 

À l'heure où ce dernier vient d'entrer en campagne pour un nouveau mandat à la tête de l'État hébreu, ce qui lui assurerait une longévité au pouvoir supérieure à celle du père fondateur, David Ben Gourion, il est intéressant de reconstituer le puzzle Nétanyahou. L'auteur a replongé dans les archives du Likoud pour vérifier sa stratégie de recomposition de la droite israélienne au profit de ses éléments les plus radicaux ; analysé les ressorts idéologiques et religieux de sa proximité avec les colons, indispensable socle de ses conquêtes électorales ; disséqué ses liens avec les diasporas juives en Europe pour mieux comprendre le paradoxe de sa proximité avec les gouvernements les plus illibéraux, sur fond d'un regain d'antisémitisme que Nétanyahou se garde bien de condamner.

17/02/2019 - François Clemenceau - Le Journal du Dimanche

 

Vidéos






 

Table des matières

Introduction : Le mensonge de trop
Une « dangereuse distorsion historique »
La vérité sur le grand mufti
« Que s’est-il passé ? »
1. Une histoire de famille
L’héritage révisionniste
Si je t’oublie Transjordanie
Le vingt-cinquième canot
La matrice de l’Irgoun
Les frères ennemis
La grande réhabilitation
2. Terrorisme des uns, terrorisme des autres
Combattants de la liberté
Le héros d’Entebbe
L’Institut Jonathan
Le donneur de leçons
Terrorisme d’État
La guerre globale
3. Contre Rabin et Sharon
L’anti-Rabin
Le prix du sang
Le ministre des Infrastructures
« Arik » aux commandes
La trahison de Gaza
4. L’ennemi intérieur
La cinquième colonne
Surenchères autour de l’« État juif »
Des bus pour les Arabes
Haro sur la culture
L’autre face d’Entebbe
5. Menaces existentielles
Une faim insatiable
Tirs groupés sur l’« Autorité »
Guerres de Gaza
Ces chers voisins
L’épouvantail iranien
6. « Bibi » l’Américain
Bras de fer avec Clinton
Dix ans entre les deux rives
Les meilleurs ennemis
La bataille d’Iran
L’apothéose Trump
7. Une diaspora à la carte
L’élimination par l’assimilation
Le sabra d’Amérique
La variable russophone
Les Juifs américains déchirés
Objectif France
Tous unis contre Soros
La querelle du Mur
Main basse sur Israël
8. Parfum de scandales
Le temps des Bibigates
Ineffable immunité
Mélange des genres
Une défense de déni
Les aléas du calendrier
Un anniversaire privatisé
Le refondateur d’Israël
Conclusion : Renouer avec les Palestiniens pour renouer avec la diaspora
Repères chronologiques
Index

Droits étrangers

SEIZING ISRAEL
Netanyahou or the end of the Zionist dream

Seventy years after the creation of Israel, would the founding fathers recognize themselves in Benjamin Netanyahou’s narrative? In this work Jean-Pierre Filiu presents a historical discussion of the longevity of Zionism and the experience of Bibi being in charge of Israel. A remarkable longevity which has taken many twists and turns.
Filiu shows how the dominant theoretician of so-called revisionist Zionism, Ze’ev Jabotinsky’s (1880-1940) theses, which were in the minority for a long time, have taken over from the socialism of the Israeli pioneers.


Jean-Pierre Filiu is professor of the history of the Middle East at Sciences Po (Paris). Prior to holding this position he was a guest professor at the universities of Columbia (New York) and Georgetown (Washington). He is the author of numerous works including Les Arabes, leur destin et le nôtre (The Arabs, their future and ours) (Prix Augustin-Thierry des Rendez-vous de l’Histoire, 2015), Le Miroir de Damas (The reflection of Damas) (2016) and Généraux, gangsters et jihadistes (Generals, gangsters and jihadists) (2017), all three published by La Découverte. His publications on the Arab world and modern Islam have been translated into at least 20 languages.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites