Mike Davis

Chercheur indépendant doté d’une grande curiosité interdisciplinaire, figure inclassable de la gauche américaine, Mike Davis est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels, à La Découverte, Génocides tropicaux (2003), Le Pire des mondes possibles (2007), Petite Histoire de la voiture piégée (2012). City of Quartz a reçu le prix du meilleur livre de science sociale américain et, en France, le prix 1998 « Lire la ville ».

Bibliographie :