Écrire, calculer, classer
Comment une révolution de papier a transformé les sociétés contemporaines (1800-1940)

Delphine GARDEY

Tachygraphe, parlographe, dictaphone, dactylotype, machine à écrire, cyclostyle, fiches, bons et formulaires, calculateurs éclairs, machines comptables, adressographes et autres machines à statistiques, téléphones, transporteurs mécaniques, pointeuses, diagrammes et graphiques : de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1940, les sociétés occidentales connaissent un intense « moment mécanique » de production de l’information, une révolution matérielle de l’écrit et du calcul, qui va de pair avec la tertiarisation des économies et annonce la future « révolution informatique ».
Ce livre propose un panorama des transformations cognitives et matérielles qui façonnent les sociétés et les économies occidentales de la fin du XVIIIe aux années 1940. Centré sur les « arts de faire », il envisage la façon dont des activités très ordinaires (écrire, calculer, classer, etc.) et les valeurs qui leur sont associées dessinent un certain moment de la démocratie, du gouvernement et de l’économie. Le lecteur est conduit vers un univers foisonnant et oublié de savoirs et d’astuces, d’inventions et de procédés, de langages, d’idées et de théories nouvelles.
Dans cette frénésie mécanicienne, la multiplication des accessoires, ces monstres de papier, un nouveau monde s’invente et, avec lui, les possibilités d’intervention sur le monde. Au-delà des mutations du capitalisme, la démocratie se trouve redéfinie, les formes du gouvernement élargies. Avec cette histoire au ras des objets et des gestes, Delphine Gardey entreprend une archéologie inédite des sociétés contemporaines et éclaire autrement les liens entre techniques, société et politique.

Version papier : 27 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
ISBN : 9782707153678
Nb de pages : 324
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Delphine GARDEY

Delphine Gardey, historienne et sociologue, est maître de conférences à l’université Paris-VIII-Saint-Denis et à Sciences-Po Paris, et chercheuse au Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques (CNRS/Cité des sciences et de l’industrie) et au laboratoire Genre, travail, mobilités (IRESCO). Spécialiste des articulations techni-ques/société, elle est aussi l’auteur de nombreux travaux dans le domaine de l’histoire des femmes, des études de genre et de la théorie féministe. Elle a notamment publié La Dactylographe et l’expéditionnaire. Histoire des employés de bureau 1890-1930 (Belin, 2001) et, en collaboration avec Ilana Löwy, L’Invention du naturel. Les sciences et la fabrication du féminin (Éditions des archives contemporaines, 2000).

Extraits presse

« Adossé au concept d'"art de faire" proposé naguère par Michel de Certeau, cet ouvrage prête attention aux objets, aux gestes et aux pratiques ordinaires qui ont peu à peu transformé la production et le traitement des données dans les sociétés occidentales. De l'introduction de la sténographie, dont l'usage dans les débats parlementaires affectes dès la Révolution française l'exercice de de la démocratie, à l'invention de la fiche ou du feuillet mobile, en passant par un univers foisonnant de technologies aujourd'hui oubliées, c'est toute "l'économie artefactuelle et spatiale" du contemporain qui se voit modifiée. Deux temps rythment cette évolution: une évidente "précipitation" en Europe autour de 1890, une forte accélération aux Etats-Unis vers 1920, en lien avec la "révolution managériale". En dressant ainsi l'archéologie des sociétés de l'information, l'ouvrage éclaire les relations complexes nouées entres les choses banales, les mutations du capitalisme et les règles de le gouvernementalité. »
LIBÉRATION

« Historienne et sociologue, elle [Delphine Gardey] reconstitue de façon précise les processus qui ont conduit à l'invention des machines et qui, de façon paradoxale, ont permis l'avènement de ce que nous définissons aujourd'hui comme une société de l'immatériel. Sa démonstration nous touche d'autant plus qu'elle ne se focalise pas sur les grandes inventions mais sur ces activités très ordinaires, qui sont le pain quotidien de notre économie comme de notre vie privée: écrire, classer, compter. »
LES ÉCHOS

« Au travers d'objets communs, de gestes et de pratiques minuscules, et de revues professionnelles, de traités d'organisation du travail et de notices explicatives, l'historienne et sociologue Delphine Gadrey administre la preuve d'une histoire possible des "outils cognitifs" et de l'immatérialité. Écrire, calculer, classer... : au fil des stencils, machines à écrire ou rouleaux-classeurs, nous découvrons ces activités ténues et négligées qui forment et transforment le monde et la définition qu'il se fait de lui-même. Car, derrière ces ustensiles insolites, sortis d'un musée empoussiéré fait pour l'ennui et les jours de pluie, se dévoile la lente et profonde transformation des économies et sociétés occidentales. »
ÉTUDES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - Le temps long des gestes et des pratiques - Le temps du changement (1890-1920) - Le temps de la productivité (1920-1940) - 1. Prendre en note : de l’éloquence à la démocratie -Short hand writing systems, technologies savantes et prise de note à la fin du XVIIIe siècle - Entre la tradition de l’écrit et le souffle de la parole : l’oeuvre du Français Coulon de Thévenot - Recueillir les discours et les débats : la sténographie, technologie de la Révolution - Affirmation du régime de l’opinion : l’image de la tribune et du procès-verbal - Sténographie, publicité et parlementarisme (1814-1848) - De l’utopie à l’empire commercial : Isaac Pitman et son Phonetic Institute - Simplifier, alphabétiser et éduquer : le succès de l’abbé Duployé (1833-1909) - 2. Écrire : de l’administration aux affaires - L’écriture administrative : canons et normes (1800-1850) - Rapidigraphies et plumes d’acier, typographes et claviers imprimeurs (1850-1880) - Le temps des affaires : reporters, shorthand writers et businessmen - Machine à écrire, vitesse et compétitions : de nouvelles normes sportives pour l’écrit ? - Marchés de la machine à écrire et nationalisme dactylographique (1880-1918) - Standards et claviers au coeur d’une grandeur économique nouvelle ? (1890-1919) - La qualification humaine du standard technique - Le document dactylographié comme nouvelle norme de l’écrit ? - L’outillage des dactylographes : de la vitesse à la productivité (1910-1930) - Un régime industriel de production des écritures ? - 3. Copier : de la mémoire à la publicité - Le temps de la fidélité - Presses à copier, sincérité et faussaires - La multiplication des écritures en un acte : le système du décalque au carbone - Du décalque à la production des documents en série (1880-1900) - Filières technologiques et savoir-faire : la duplication au début du XXe siècle - Des convergences technologiques aux différenciations d’utilité - De la copie à la publicité : la lettre circulaire - Technologies du traitement du courrier - Vers la correspondance automatique ? - 4. Classer : de l’archive à l’action - Le temps de l’ordre, l’invention d’un espace - Ancien et nouveau régime des gestes du classement - Feuillets mobiles et fiches : les débuts du bureau moderne à la française (1900-1914) - Du monde du livre à l’esprit des cartes : bibliothèques et activités savantes - Inventer une nouvelle culture des affaires. Organiser le capitalisme industriel - La fiche pour agir - Le mouvement américain de systématisation du travail de bureau - La voie française : science du classement et mathématique de l’organisation - Systèmes pensants, systèmes savants : science, bureau, bibliothèque - Des systèmes au synoptisme : matériels et mobiliers en France (1920-1940) - L’équipement des espaces comme opérateur - Systèmes, outillage et « outillage mental » - 5. Calculer : de l’artisanat à l’industrie - Encorporation, matérialisation, scripturalisation du calcul - Une technique sans inscriptions : le calcul mental - Calculer : une compétence durablement déléguée aux humains - L’arithmomètre Thomas de Colmar : un instrument de calcul pour les scientifiques ? - Un instrument pour les comptables et les ingénieurs ? - Un nouveau contexte ? Le calcul dans l’assurance et les chemins de fer dans les années 1860-1870 - Inventivité mécanique en France et en Europe (1880-1910) - Vers un nouveau business du calcul ? - Une économie nouvelle - 6. Tenir les comptes : de l’enregistrement à la gestion - Tenir les comptes, c’est écrire - Évolution de la charge et du contenu du travail comptable - Tenir les comptes, c’est classer ; tenir les comptes, c’est copier - La mécanisation de la comptabilité - Vers un nouveau régime de production des données chiffrées - 7. Traiter l’information : de l’économie au gouvernement - Mécanisation : métaphores et machines - Management scientifique et machinerie de bureau - Infrastructures matérielles et organisationnelles de traitement des données : le cas de la banque entre les deux guerres - Un troisième âge technologique ? Punched card systems, machines à statistique, tabulation - Faire de l’assurance une industrie - Changer l’échelle du gouvernement ? - Conclusion : Literacy et espace public - Literacy, État et économie - Numeracy et démocratie. Numeracy et économie - Artefact et politique - Représenter ? - Sources primaires -Sténographie - Calligraphie, traités d’écriture, sténodactylographie, machines à écrire - Copie, classement, méthodes du travail administratif, mécanographie - Calcul, comptabilité - Management systématique, rationalisation, systèmes, taylorisation - Compléments bibliographiques aux notes de bas de page - Bibliographie - Remerciements.

Droits étrangers

WRITING, CLASSIFYING, COUNTING


Delphine Gardey’s book is a comprehensive study of the cognitive and material transformations that have been shaping Western societies and economies from the end of the XVIIIth century through to the 1940’s. She analyses the ways in which ordinary daily activities (such as writing, classification, counting, etc.) and the values they carry change our relationship with the world.


A historian and sociologist, Delphine Gardey is a lecturer at the University of Paris VIII-Saint-Denis and at Sciences-Po Paris. She has published La dactylographe et l’expéditionnaire. Histoire des employés de bureau 1890-1930 (Belin, 2001) and in collaboration with Ilana Löwy, L’invention du naturel. Les sciences et la fabrication du féminin (Editions des archives contemporaines, 2000).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com