La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Philosophie / Trouble dans le genre     
Nouvelle édition

Trouble dans le genre
Le féminisme et la subversion de l'identité

Judith BUTLER

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse

Trouble dans le genre - Judith BUTLER
Imprimer la fiche



 

Dans cet ouvrage majeur publié en 1990 aux États-Unis, la philosophe Judith Butler invite à penser le trouble qui perturbe le genre pour définir une politique féministe sans le fondement d’une identité stable. Ce livre désormais classique pour les recherches sur le genre, aussi bien que les études gaies et lesbiennes, est au principe de la théorie et de la politique queer : non pas solidifier la communauté d’une contre-culture, mais bousculer l’hétérosexualité obligatoire en la dénaturalisant. Il ne s’agit pas d’inversion, mais de subversion. Judith Butler localise les failles qui manifestent à la marge le dérèglement plus général de ce régime de pouvoir. En même temps, elle soumet à la question les injonctions normatives qui constituent les sujets sexuels. Jamais nous ne parvenons à nous conformer tout à fait aux normes : entre genre et sexualité, il y a toujours du jeu. Le pouvoir ne se contente pas de réprimer ; il ouvre en retour, dans ce jeu performatif, la possibilité d’inventer de nouvelles formations du sujet. La philosophe relit Michel Foucault, Sigmund Freud, Jacques Lacan et Claude Lévi-Strauss, mais aussi Simone de Beauvoir, Luce Irigaray, Julia Kristeva et Monique Wittig, afin de penser, avec et contre eux, sexe, genre et sexualité – nos désirs et nos plaisirs. Pour jeter le trouble dans la pensée, Judith Butler donne à voir le trouble qui est déjà dans nos vies.

Préface à l'édition française (2005), Trouble-genre,par Éric Fassin - Genre et sexualité - L'emprise des normes - Note sur la traduction - Introduction (1999) - Introduction (1990) - 1. Sujets de sexe/genre/désir - Les « femmes » en tant que sujet du féminisme - L'ordre obligatoire du sexe/genre/désir - Le genre : les « ruines circulaires » du débat actuel - Théoriser le binaire, l'unitaire et au-delà - Identité, sexe et métaphysique de la substance - Langage, pouvoir et stratégies de déstabilisation - 2. Prohibition, psychanalyse et production de la matrice hétérosexuelle - L'échange critique du structuralisme - Lacan, Rivière et les stratégies de mascarade - Freud et la mélancolie du genre - Complexité du genre et limites de l'identification - Repenser la prohibition en tant que pouvoir - 3. Actes corporels subversifs - Julia Kristeva et sa politique du corps - Foucault, Herculine et la politique de la discontinuité sexuelle - Post-criptum non scientifique - Monique Wittig : désintégration corporelle et sexe fictif - Inscriptions corporelles, subversions performatives - De l'intériorité au genre performatif - Conclusion. De la politique à la parodie - Index.

« [...] Judith Butler propose une redéfinition critique du féminisme et construit un pilier théorique essentiel venant consolider les réflexions menées par les mouvements gais et lesbiens. »
MOUVEMENTS

« Enfin traduite, l'Américaine Judith Butler vient semer le trouble au pays de Lacan, Foucault et Lévi-Strauss en revendiquant l'indéfinition sexuelle. À lire impérativement. »
BEAUX ARTS

« Avec Gender Trouble, Judith Butler déconstruisait la notion de « genre », remettant ainsi en question une partie des théories féministes. Plus de quinze ans après sa parution, cet ouvrage majeur est enfin traduit, et continue à poser problème. »
LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

« Aux quatre coins du champ intellectuel mondial, les questions du genre sexuel et de l'identité sexuée ne sont plus posées dans les mêmes termes depuis qu'est paru Gender trouble, de la philosophe Judith Butler - enfin traduit en français. »
LIVRES HEBDO

« L'ouvrage [...] est souvent présenté comme ayant initié tout un domaine florissant d'études, notamment dans les universités américaines, les désormais fameuses gender et autres cultural studies. [...] [Selon Butler,] la revendication au respect ou à l'extension des "droits des femmes" ne ferait que renforcer ou, au mieux, confirmer un état d'infériorité, dont celles-ci resteraient à jamais prisonnières. CQFD. »
FIGARO LITTÉRAIRE

« là réside l'une des profondes originalités de l'entreprise butlérienne : avoir suscité avec Gender Trouble une césure épistémique qui s'est incarnée dans le quotidien de toute une population marginalisée et rendue invisible par les normes dominantes. »
LES INROCKUPTIBLES

« "Enfin !", se diront certains. Enfin une traduction en français de Gender trouble, bible de la théorie du genre et de la théorie queer. »
PARUTIONS.COM

« Popularisés depuis quelques années en France par différents chercheurs, les principes de la question de genre et du queer étaient pourtant orphelins de leur oeuvre fondatrice, Gender trouble, de Judith Butler. Jamais traduit jusqu'alors, ce livre est désormais disponible en français. »
ILLICO

« Il y a quinze ans, la philosophe [Judith Butler] bouleversait les sciences sociales en déclarant que les "genres", comme on dit aux États-Unis, ne seraient pas déterminés : on ne naît pas femme (ni homme), et on ne le devient pas non plus tout à fait. »
L'EXPRESS

« Opérant une mise en questions radicales de la pensée sur le "genre" dans son rapport à la sexualité, Judith Butler veut rendre intelligible, mais aussi vivable, la multiplication des identités sexuelles et leur "prolifération" dans les failles d'un système binaire opposant hiérarchiquement le masculin et le féminin, et structuré par la norme hétérosexuelle. Pour l'enseignante de Berkeley, être un homme ou une femme est l'effet d'un discours et d'une formation de pouvoir qui peuvent, sous certaines conditions, être subvertis. »
L'HUMANITÉ

«Il aura fallu quinze ans pour que le livre de Judith Butler, Trouble dans le genre, soit traduit en français. Et c'est tant mieux que cette traduction voit le jour tant ce livre est stimulant ! [...] Un livre passionnant. »
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE EN FRANÇAIS

« ...un vrai débat autour, entre autres, des livres de Judith Butler, transformerait positivement le champs féministe, au bénéfice de tou-tes ses membres, et augmenterait, au-delà de leurs divergences, la puissance d'agir collective des féministes. »
MOUVEMENTS

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016