Le marché de l'art contemporain

Nathalie MOUREAU, Dominique SAGOT-DUVAUROUX

En 2013, Balloon Dog (Orange) de Jeff Koons a été adjugée pour 58,4 millions de dollars chez Christie’s. Cette œuvre est produite en cinq exemplaires détenus par de grands collectionneurs tels François Pinault ou Elie Broad. Tous deux disposent d’un espace muséal, concurrençant les institutions publiques dont les moyens apparaissent désormais dérisoires. Koons est par ailleurs représenté par la galerie Gagosian.
Christie’s, Gagosian, Koons, Pinault : quatre acteurs d’un marché dont la structure se rapproche d’un oligopole à frange, où quelques acteurs mondialisés contrôlent le marché tout en laissant la tâche à de multiples galeries – petites et moyennes – de repérer les nouveaux talents et d’assumer la prise de risque initiale.
Comment certains artistes deviennent-ils des stars et une œuvre peut-elle atteindre plusieurs millions ? Cet ouvrage montre que la valeur de l’art contemporain résulte d’un jeu complexe d’interactions entre acteurs. Le talent, bien sûr, mais aussi le hasard et les stratégies se mêlent pour donner naissance à des hiérarchies qui, in fine, font l’objet d’un relatif consensus.

Version papier : 10 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°450
Parution : novembre 2016
ISBN : 9782707192394
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707193827
Format : EPUB

Nathalie MOUREAU

Nathalie Moureau est professeure à l'université Paul-Valéry Montpellier, membre du laboratoire ART-Dev et du Conseil des ventes volontaires.

Dominique SAGOT-DUVAUROUX

Dominique Sagot-Duvauroux est professeur à l’université d’Angers et directeur du GRANEM (UMR-MA n° 49). Il est membre du conseil d'administration du FRAC des Pays-de-la-Loire.

Table des matières

Introduction
I / De l'Académie à la scène contemporaine
1. Le déclin de l'Académie

L'organisation académique
La convention académique - Marché académique et marché de l'imitation -
L'effondrement du système
Les facteurs endogènes d'évolution - Les facteurs exogènes d'évolution
Nouveaux repères d'évaluation de la qualité
L'émergence d'une nouvelle convention - Originalité ou transgression - Le marchand entrepreneur, pilier du nouveau système
2. Typologie de l'art actuel
Les mondes de l'art
Les trois genres de l'art actuel
Les quatre marchés de l'art contemporain
Le marché des chromos ; le marché des artistes en voie de légitimation ; le marché de l'avant-garde médiatisée ; les talents consacrés
Conclusion
II / Les acteurs du marché de l'art contemporain
3. Aux extrémités du marché : les artistes et les collectionneurs

Les artistes
Une profession difficilement quantifiable - Des revenus globalement faibles - Un recours important à la pluriactivité - Un marché concentré autour de quelques stars ? - Une accélération du processus de reconnaissance ?
Les collectionneurs
Lever de rideau sur les collectionneurs - Les motivations des collectionneurs
4. Les intermédiaires marchands : galeries et maisons de vente
Les galeries
De Durand-Ruel à Castelli, de Paris à New York - Du loueur de cimaise à la galerie de promotion : des prises de risque différentes - Géographies de la galerie
Les sociétés de vente aux enchères
Pourquoi les enchères ne sont-elles pas centrales sur le marché de l'art contemporain ? - Une structure de duopole à frange - Les motifs de la concentration - Un intérêt récent des maisons de vente pour l'art contemporain - La cartographie mondiale des ventes d'art contemporain
5. Les pouvoirs publics
Les interventions directes
Les interventions sur le marché de l'art : les interventions sur le marché de l'art - Les interventions sur le marché du travail artisitique
Les interventions indirectes
Le droit de suite - la fiscalité sur le mécénat - la TVA à l'importation

Conclusion
III / La formation de la valeur et des prix
6. De la qualité artistique à la valeur économique

Qualité artistique : le rôle des petits événements historiques
Les instances de légitimation - Le réseau de légitimation à l 'oeuvre
La formation de la valeur marchande
De la valeur artistique au prix - Un marché potentiellement spéculatif
7. L'art et les marchés financiers
La rentabilité de l' œuvre d'art
L'art, un actif financier particulier - La rentabilité des œuvres, une question de méthode ?
Quand les économètres dissèquent le prix de l'art
La conjoncture économique et les marchés boursiers - Le lieu de vente - Les caractérisitiques des œuvres
8.
L'art et le marché, des liens tumultueux à l'aube du XXIe siècle
Pratiques artistiques et marché : un couple turbulent
Photographies - Performances et installation : des œuvres-services
Une économie de production
La vente d'une œuvre produite
L'hybridation des modèles économiques de l'art
Des hommes d'influence
Repères bibliographiques.