Le Liban contemporain - Georges CORM

Le Liban contemporain
Histoire et société

Georges CORM

L’histoire du Liban contemporain, ce petit pays clé du Moyen-Orient objet des convoitises des puissances régionales et internationales depuis trois siècles, est mal connue. Elle a trop souvent été écrite en fonction de la géopolitique internationale, interdisant ainsi de cerner la réalité complexe de cette société, marquée par l’interpénétration de l’islam et du christianisme depuis treize siècles. D’où de nombreux clichés, exploités pour stimuler la fièvre destructrice qui, entre 1975 et 1990, s’est emparée du pays, pris dans les affres du conflit israélo-arabe et de la guerre froide. De « Suisse du Moyen-Orient », le Liban est devenu alors une sorte de repoussoir, archétype des situations de fragmentation et de communautarisation d’une société.
Au rebours de ces clichés, ce livre tente de dénouer les fils enchevêtrés de l’histoire du Liban depuis son ouverture sur l’Europe au XVIIe siècle jusqu’au début du XXIe siècle. Georges Corm s’attache à forger des clés de compréhension des événements et des comportements des acteurs de cette histoire, afin de dépasser les langues de bois qui ne mettent l’accent que sur les communautés et leur diversité ou leurs évolutions divergentes. Il invite à réfléchir sur les phénomènes communautaires, en analysant le jeu complexe des facteurs endogènes et exogènes dans l’évolution historique du pays, jusqu’à ses développements les plus récents, comme la création du Tribunal spécial sur le Liban, magistralement analysé ici.

Version papier : 13 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°214
Parution : avril 2012
ISBN : 9782707173577
Nb de pages : 432
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707174581
Format : EPUB

Georges CORM

Georges CORM

Georges Corm,économiste et historien, est consultant auprès de divers organismes internationaux et professeur d’université. Il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés aux problèmes du développement et du monde arabe, dont, à La Découverte : Le Proche-Orient éclaté (1983 ; Gallimard Folio/histoire, 2005, 2007, 2012), L’Europe et l’Orient (1989 ; La Découverte/Poche, 2004), Orient-Occident, la fracture imaginaire (2002 ; La Découverte/Poche, 2004), Le Liban contemporain (2003 ; La Découverte/Poche, 2005), La Question religieuse au XXIe siècle (2006 ; La Découverte/Poche, 2007), L’Europe et le mythe de l’Occident (2009 ; La Découverte/Poche, 2012), Le Nouveau Gouvernement du monde (2010), Pour une lecture profane des confiits (2012), Pensée et politique dans le monde arabe (2015).

Table des matières

Avant-propos à l'édition de 2012
Introduction : présentation du pays
La géographie
La population
L’organisation politique et administrative
Origine et implantation des communautés religieuses
Les communautés chrétiennes - Les communautés musulmanes
I / Avant l’indépendance : une histoire riche et complexe
1. Une histoire exemplaire
Les discours des Libanais sur eux-mêmes
Une identité déchirée et paradoxale
Un État mou, un peuple éponge
Que sont les communautés libanaises ?
Le communautarisme, un produit de la modernité
Crises identitaires et exemplarité du cas libanais
Liban carrefour et pont ou Liban microcosme de l’Empire ottoman
La permanence des clichés
2. La complexité de l’histoire libanaise
Histoire du Liban, ou histoire des communautés religieuses
Histoire du Mont-Liban, ou histoire du Grand-Liban, ou histoire des grandes familles
La montagne contre les villes ? ; le rêve d’une Grande Syrie ; le poids des grandes familles
Communauté religieuse et pouvoir politique
Le jeu de pouvoir à l’intérieur des communautés ; les communautés libanaises sont-elles des ethnies
Le Liban et le problème de la succession de l’Empire ottoman
Les impasses de la réforme dans l’empire : laïcité et confessionnalisme dans le contexte colonial
3. De l’émirat du Mont-Liban à la constitution de Grand-Liban
Émergence et affirmation de l’émirat libanais (XVIIe-XIXe siècle)
La mouvance historique avant l’émergence de l’émirat ; la symbiose des communautés, base de l’entité libanaise
La crise de 1840-1860 : du féodalisme au confessionnalisme
Le Petit Liban ou l’entité « ficelée » (1861-1920)
La vie politique libanaise sous le mandat français (1920-1943)
L’institutionnalisation du communautarisme sous le mandat
II. 1943-1990 : l’impossible indépendance ?
4. 1943-1975 : les blocages de la société de l’indépendance et l’éclatement communautaire

Le Pacte national ou la consécration du Grand-Liban
Le chéhabisme, ou le dépassement manqué du Pacte national
Le plan de reconstruction de l’économie libanaise de 1945 ; les efforts de reconstruction et de réforme après les événements de 1958
Les accords du Caire et la désintégration de l’État
La pathétique impotence maronite ; l’éclatement des violences communautaires en dépit des progrès de la laïcité
5. 1975-1990 : les grandes étapes de la gestion de la crise libanaise
1975-1982 : de la gestion syro-américaine à la gestion israélo-américaine de la crise
Les causes de l’échec de la Force multinationale
Les conférences de Genève et de Lausanne (novembre 1983-mars 1984) et l’accord tripartite de Damas (décembre 1985)
L’échéance présidentielle de 1988 et l’approfondissement de l’éclatement
Les gouvernements illégitimes du Liban
La guerre de libération du général Aoun
Octobre 1989 : les accords de Taëf
La guerre du Golfe met fin à la crise libanaise
Les fonctions géopolitiques de l’entité libanaise : un jeu international et régional à somme nulle
6. Les facteurs régionaux dans l’éclatement du Liban
Les avatars du nationalisme arabe
La Nahda, mouvement fondateur ; la naissance de la Ligue arabe et la radicalisation nationaliste ; l’écroulement de l’ordre ancien
L’influence israélienne dans l’instabilité du Proche-Orient
Les effets du choix sioniste pour la ségrégation ; une dynamique exclusivement fondée sur la force ; le rêve d’une balkanisation du Proche-Orient ; Israël et l’atomisation du monde arabe ; les prémices de l’atomisation du Liban
Le développement de l’intégrisme islamique et la fortune pétrolière
Les influences étrangères
7. Les facteurs communautaire dans l’éclatement du Liban
Le facteur économique : les maronites, une communauté classe ?
Les maronites : classe bourgeoise dans la formation sociale libanaise ? ; une pyramide sociale diversifiée et instable
Guerre à l’intérieur des communautés, guerre entre communautés
L’affaiblissement de la communauté maronite ; les révolutions en cascade dans la communauté chiite ; les bouleversements dans la communauté sunnite ; l’immobilisme dans la communauté druze
Les communautés chrétiennes et l’hégémonie du Parti phalangiste
8. Nature, mécanismes et objectifs de la violence milicienne
Une guerre sans cause ?
Une guerre sans visage ; vous avez votre Liban, j’ai mon Liban ; la destruction du tissu intercom-munautaire
Caractéristiques du système milicien
Les différents types de violence exercés par les miliciens ; la constitution d’une base matérielle et militaire ; les formes de violence et la constitution des ghettos communautaires ; la destruction systématique de la liberté de penser ; le mépris de l’État et des institutions religieuses
L’impossible résistance à l’ordre milicien
La peur physique et les périodes d’ « hystérie communautaire » ; le refus psychologique de reconnaître la naissance du totalitarisme dans la société libanaise ; les mouvements internationaux d’opinion
III. Les avatars de la IIe République
9. Introduction à l'histoire de la IIe République
L’irrésistible ascension de Rafic Hariri
Les étranges pratiques constitutionnelles de la IIe République
La république des scandales et de la gabegie
Le néo-libanisme économique de la IIe République
Beyrouth ou Dallas-sur-Mer : Le rêve ambigu d’une ville-État
10. Un bilan économique désastreux
Solidere, projet « phare » de l’affairisme foncier et financier de la IIe République
Le contexte historique de la fièvre immobilière libanaise ; le projet et ses dérogations exorbitantes aux principes du droit ; la constitution du capital et les prévisions fantaisistes de bénéfices ; la défiguration de la capitale et ses résultats économiques
La réalité du délabrement de l’État et de l’économie
Les points forts de la IIe République : le rétablissement de la sécurité et la libération du sud du Liban de l’occupation israélienne
11. Le blocage des institutions et la réforme avortée de 1999-2000
Le système de la troïka et les rivalités entre le chef de l’État et le Premier ministre
La présence syrienne au Liban
La réforme avortée du gouvernement El-Hoss
La situation héritée des « années reconstruction » ; les mesures d’assainissement financier du gouvernement El-Hoss ; autres mesures de réforme ; le blocage de la réforme
Le retour de l’ancien Premier ministre et la dégradation de la situation
IV / Le Liban dans la nouvelle tempête régionale (2004-2011)
12. La résolution 1559 et le retour au statut d'État tampon
Le jeu français et le coup de tonnerre de la résolution 1559
L'introuvrable gouvernement d'union nationale
L'assassinat de Rafic Hariri et les ambigüités du « printemps de Beyrouth »
L'activisme inédit de l'ONU
Élections sous haute tension
L'instrumentalisation pour isoler la Syrie
13. Été 2006 : la nouvelle guerre d'Israël au Liban
Le jeu français et le coup de tonnerre de la résolution 1559
L'introuvable gouvernement d'union nationale
L'assassinat de Rafic Hariri et les ambiguïtés du « printemps de Beyrouth »
L'activisme inédit de l'ONU
Élections sous haute tension
L'instrumentalisation du Liban pour isoler la Syrie
13. Été 2006 : la nouvelle guerre d' Israël au Liban
La « guerre des trente-trois jours » de l'été 2006
Sayyed Nasrallah : un nouveau Nasser au Proche-Orient ?
La tardive « cessassion des hostilités » et la négociation de la résolution 1701
14. 2006-2008 : l'aggravation de la crise intérieure
L'institution d'un Tribunal spécial sur le Liban et l'interminable crise des institutions
La dégradation de la situation intérieure
La longue bataille de l'armée libanaise contre des djihadistes au nord du Liban
L'aggravation de la polarisation politique et le blocage des institutions
Polémiques institutionnelles, un pays sans président
15. Les événements de mai 2008 et l'accord de Doha
Les décisions du gouvernement de démanteler le réseau de télécommunications du Hezbollah
La conférence de Doha et l'élection du général Michel Sleiman
Normalisation avec la Syrie
Retour à la normale : les enjeux des élections parlementaires de juin 2009
La saga du Tribunal spécial sur le Liban et les remous qu'elle provoque au Liban
L'éphémère gouvernement de Saad Hariri
Des manifestations populaires réclament la chute du système communautaire
Conclusion : Sortir du cercle vicieux et du statut d'État tampon ?
L'étonnante résistance d'un pays pluricommunautaire
La place du Liban sur l'échiquier régional et vis-à-vis d'Israël
L'incontournable question de l'Iran et du Hezbollah
Oeuvrer pour concilier les sensibilités politiques contradictoires
Construire enfin l'État libanais : à quelles conditions ?
Bibliographie.