La sociologie de Max Weber

Catherine COLLIOT-THÉLÈNE

L’œuvre de Max Weber (1864-1920) est d’accès difficile, du fait de sa composition (articles et manuscrits inachevés), de la diversité de ses objets et du caractère déconcertant d’une pensée qui échappe aux alternatives théoriques fixées par un siècle d’histoire des sciences humaines.
Écartant ces alternatives, le présent ouvrage propose une lecture transversale qui éclaire les unes par les autres les positions épistémologiques de Weber et ses études concrètes. Ce chassé-croisé permet de dégager le programme de la « sociologie compréhensive » : un comparatisme combinant les échelles d’analyse, dont l’objectif est de distinguer les « conduites de vie » et de peser l’importance relative des différentes « puissances » qui leur donnent forme (économie, politique, droit, religion). Ce comparatisme est travaillé par une ambivalence, que condense la notion de « rationalisation ». Reconnaître et résoudre cette ambivalence permet d’adapter le projet wébérien au traitement des questions de notre époque.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°452
Parution : février 2014
ISBN : 9782707178251
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Catherine COLLIOT-THÉLÈNE

Catherine Colliot-Thélène est professeur de philosophie à l’université de Rennes-I. Elle a publié plusieurs livres sur Max Weber et a traduit, seule ou en collaboration, divers ouvrages de cet auteur, dont (à La Découverte) : Économie et société dans l’Antiquité (1998) et Le savant et le politique (2003). Elle collabore actuellement à une nouvelle traduction des textes de Max Weber sur la communauté (à paraître en 2015 à La Découverte).

Extraits presse

« Elle (Catherine Colliot-Thélène) en appelle au retour de "l'esprit" du sociologue allemand dont la méthode relève avant tout du comparatisme sans préjugés et dont la sensibilité reste celle de l'historien, c'est à dire celle de la singularité, pour qui veut "utiliser" ce maître à penser au-delà des effets de citations pour rendre intelligible le temps présent. Trés bien écrit et très précis, l'ouvrage n'est cependant totalement accessible qu'à ceux qui ont déjà une certaine familiarité avec l'auteur étudié; pour les autres, ce sera comme un apprentissage à la discussion des étiquettes au regard de la construction de problématiques. »
IDEES

 

Table des matières

Abréviations renvoyant aux ouvrages de Max Weber
Introduction
I / La formation, la carrière scientifique, l’œuvre

La formation et la carrière scientifique
L’œuvre
Un Weber mal connu en France : le sociologue empirique des enquêtes, l’historien de l’Antiquité - Les textes méthodologiques - La sociologie des religions - Économie et Société- Les textes politiques
II / Théorie et histoire - Une science du particulier
Sociologie et histoire
Le postulat d’incomplétude
L’idéal-type
Le langage des historiens - La théorie abstraite de l’économie - Les idéal-types de développement : la conception matérialiste de l’histoire
III / Entre psychologie et théorie du droit : la sociologie compréhensive
L’objet de la sociologie compréhensive : l’action sociale
Sociologie compréhensive et psychologie
Comprendre pour expliquer
Sociologie compréhensive et « dogmatique juridique »
IV / Rationalités
La typologie des déterminants de l’action sociale
Des multiples sens du rationnel
Téléologie rationaliste ou typologie des formes de rationalité?
Les rationalités des sphères d’action profane
Rationalité formelle et rationalité matérielle - La rationalité politique : entre logique bureaucratique et raison d’État - Ce qui vient après le formalisme juridique
V / Les « conduites de vie » et les « puissances » sociales
Habitus, disposition(Gesinnung),style de vie, « esprit », conduite de vie (Lebensführung) Conduite de vie et type humain : une anthropologie historique
Une science de la culture
Sociologie de l’action/sociologie des structures
L’individualisme méthodologique chez Weber
Les puissances sociales
La puissance du rationnel - Intérêts et idées
Conclusion
Noms propres mentionnés dans l’ouvrage
Repères bibliographiques

Ouvrages de Max Weber
En français - En allemand
Ouvrages et articles sur Max Weber (bibliographie sélective)
En français (inclut les traductions françaises d’ouvrages étrangers) - En anglais et en allemand
Autres ouvrages cités.

Droits étrangers

THE SOCIOLOGY OF MAX WEBER


Reading Max Weber is reputed to be arduous. His work is a wealth of unfinished manuscripts and articles on a seemingly huge range of subjects (economics, politics, law, religions), and his original thinking can prove disconcerting. This cross-section of his work sheds light on his epistemological position.


Catherine Colliot-Thélène is a Philosophy lecturer at the University of Rennes-I. She is the author of several books on Max Weber and has worked (individually or in collaboration) on translations of several of his books, including (published by La Découverte): Économie et société dansl’Antiquité (1998) and Le savant et le politique (2003).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites