La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Écologie et environnement / Introduction à l'histoire environnementale     

Introduction à l'histoire environnementale

Jean-Baptiste FRESSOZ, Frédéric GRABER, Fabien LOCHER, Grégory QUENET

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
sur le net
extraits presse
foreign rights

Introduction à l'histoire environnementale
Imprimer la fiche

 
Ce livre présente les thèmes centraux de l’histoire environnementale. Parmi ceux-ci : l’appropriation de la nature et la maîtrise technique de celle-ci, dont l’envers est l’histoire de la pollution et de la dégradation des milieux naturels ; les interactions climat/société, par exemple l’effet de l’extraction coloniale des ressources ou, plus généralement, celui des inégalités de richesse et de puissance à l’échelle mondiale, jusqu’à l’impact des guerres sur l’environnement.
L’analyse porte sur les dynamiques socioécologiques au cœur de phénomènes historiques aussi cruciaux que le mouvement de colonisation du globe par les puissances occidentales (XVe-XXe siècle), la guerre froide ou la révolution industrielle. L’histoire environnementale propose un nouveau regard sur les défis du temps présent, comme sur l’histoire longue de nos sociétés : ce Repères en dresse pour la première fois un panorama synthétique et raisonné.
Introduction
Vous avez dit « histoire environnementale » ?
Comment lire ce livre ?
I / Récits environnementaux : progrès, déclin et cercles vicieux
Récits de progrès ou de déclin
S’opposer au déclin
Accepter la modernité technique
Une histoire des gestions environnementales ou une histoire sociale et politique
II / Ressources : privatiser, optimiser, conserver la nature
L’offensive contre les communs
Soutenabilité
La conservation
III / Menaces, régulations, environnements
Pollutions, environnements, corps
La police de la pollution - La libéralisation de l’environnement - L’environnement des travailleurs. - Justice environnementale - Invisibilisation et délocalisation
Risques et catastrophes
L’Ancien Régime de la catastrophe - L’histoire des dispositifs de contrôle et de désinhibition - La sensibilité contemporaine aux catastrophes et aux risques
IV / Marchandisation : appropriations et consommations de la nature
Appropriations de la nature
Marchandisation de la nature - La nature échappe-t-elle au droit ? Le cas de l’eau - Justifier l’expropriation par l’insuffisance de l’exploitation - Impact écologique des modes de propriété : le cas des clôtures
Consommations et environnement
Consommer jusqu’à l’extinction - Le lien manquant : productions et consommations - La ville, consommatrice et productrice - Consommer l’espace : automobile, étalement urbain, activités récréatives
V / L’histoire environnementale et l’échelle globale
Les histoires environnementales du monde
La globalisation des récits - Un nouveau regard sur le XXe siècle - Le déclin et l’harmonie : systèmes de valeurs et rapport à l’environnement - L’histoire, un banc d’essai pour la soutenabilité des sociétés - Aux racines de la modernité : la planète comme réservoir de ressources
Les écologies de la divergence
Impérialisme écologique et « échange colombien ». - Catastrophe globale et naissance du tiers monde - La grande divergence - L’histoire selon Diamond : inégalités de puissance et effondrements socioécologiques
Guerre et environnement
Guerre aux hommes, guerre à la nature - Des environnements sous le feu - Conflits et ressources
Les origines militaires des sciences du système-Terre - L’ombre de la guerre et l’environnementalisme

VI / Climat et histoire
Les méthodes de la climatologie historique
Quel déterminisme ? L’exemple du petit âge glaciaire
Une histoire longue du changement climatique
Repères bibliographiques.


Quelques best-sellers (citons par exemples les publications d’Alfred Crosby, William Cronon ou Jared Diamond) ont mis en lumière une discipline assez méconnue : l’histoire environnementale. Ce nouvel ouvrage de la collection Repères offre une synthèse critique et contextualisée de l’évolution de ce courant de pensée qui analyse les phénomènes historiques au travers des dynamiques socio-écologiques qui les sous-tendent. Les éléments naturels ont en effet souvent été occultés de l’histoire officielle des sociétés humaines alors qu’ils y participent pleinement.
Liens Socio

L'histoire environnementale, constituée à partir des années 1970, regroupe un ensemble de travaux relativement disparates. Ils ont cependant en commun de vouloir redonner toute leur place aux éléments "naturels" dans les récits du passé, décloisonnant au passage les disciplines scientifiques concernées. Les auteurs en passent ici en revue un nombre conséquent, détaillant plus ou moins le propos de leurs auteurs, en les rangeant suivant un certain nombre de thématiques : gestion des ressources, menaces et régulations, marchandisation de la nature, ainsi que les croisements entre histoire environnementale et histoire globale, elle-même en plein essor. Ce faisant, ils veulent davantage inviter à la lecture des ouvrages présentés qu'en livrer une vision panoramique. Au passage, ils invitent à considérer d'un autre point de vue des enjeux cruciaux de notre époque, comme la soutenabilité, les risques liés aux techniques ou la consommation d'espace. Pari réussi !

01/02/2015 - Igor Martinache - Alternatives économiques

 

AN INTRODUCTION TO THE HISTORY OF THE ENVIRONMENT


This book explores the essential role that socio-economic dynamics have played in crucial historical phenomena such as the colonization of the world by Western powers (15th to 20th century), the Cold War, and the Industrial Revolution. Environmental history offers us a new look at the challenges we face at the present time as well as a unique view of the long history of our societies. With this Repères, we intend to offer an overarching, well thought-out panorama.


Jean-Baptiste Fressoz is a historian of science, technology, and the environment and head of research at the Centre Alexandre Koyré (CNRS-EHESS).
Frédéric Graber is a historian and head of research at the CNRS and at the Centre de Recherches historiques de l’EHESS.
Fabien Locher is a historian and head of research at the CNRS and at the Centre de Recherches Historiques de l’EHESS.
Grégory Quenet is a modern history professor at the Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines and a junior member of the Institut universitaire de France.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016