Histoire secrète de la Ve République

Roger FALIGOT, Jean GUISNEL, Rémi KAUFFER, Renaud LECADRE, François MALYE, Martine ORANGE, Francis ZAMPONI

De l’opération Résurrection en 1958, coup d’État fondateur qui ne dit pas son nom, à l’affaire Clearstream de 2006, la véritable histoire de la Ve République ne s’apprend pas dans les manuels scolaires. Il y est question d’officines discrètes, d’agents secrets et de « barbouzes », d’opérations militaires clandestines et souvent sanglantes, d’assassinats, de torture, de disparitions, de suicides, de manipulations en tous genres, de corruption et de scandales financiers, de réseaux occultes et de lobbies puissants et invisibles. Dans ce livre, nourri de nombreuses révélations, sept journalistes d’investigation chevronnés racontent pour la première fois cette histoire secrète sous une forme aussi accessible qu’excitante et rigoureuse, dans une vaste fresque d’une centaine d’articles. Des affres de la décolonisation et de ses suites, sous De Gaulle et Pompidou, aux affaires financières qui ont jalonné les règnes de Giscard d’Estaing, Mitterrand et Chirac, en passant par les manœuvres méconnues des lobbies du nucléaire et de l’armement, ils révèlent à quel point la Ve République s’est construite sur le secret. Cette République monarchique a organisé une concentration inédite des pouvoirs entre les mains de ses présidents successifs. Elle a conduit des guerres secrètes en Afrique et ailleurs. Elle a accordé des pouvoirs sans limites à ses hommes de l’ombre, éminences grises et hauts fonctionnaires, qui ont construit de puissants réseaux d’influence et mené des politiques dont les citoyens français ne surent jamais rien. Une « bombe » salutaire, qui lève enfin le voile…

Version papier : 13,70 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°269
Parution : novembre 2007
ISBN : 9782707153500
Nb de pages : 756
Dimensions : 125 * 190 mm

Roger FALIGOT

Roger FALIGOT

Roger Faligot, reporter et romancier, est l’auteur d'une quarantaire d'ouvrages sur l’histoire contemporaine, dont La Résistance irlandaise (Maspero, 1977); La Piscine (1985), Le peuple des enfants (2004), Histoire secrète de la Ve République (avec Jean Guisnel et Rémi Kauffer, La Découverte, 2006). Les services secrets chinois (2008), La Rose et l'edelweiss (La Découverte, 2009), Paris, nid d'espions (2009), Les sept portes du monde (Plon, 2010), Histoire politique des services secrets français (avec Jean Guisnel et Rémi Kauffer, La Découverte, 2012) et Tricontinentale 1964-1968 (2013).

Jean GUISNEL

Jean GUISNEL

Jean Guisnel, journaliste, est spécialiste des questions de défense. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Histoire politique des services secrets français, avec Roger Faligot et Rémi Kauffer (La Découverte, 2012).

Rémi KAUFFER

Rémi KAUFFER

Rémi Kauffer, écrivain, journaliste membre du Comité éditorial d'Historia, collabore égalementau Figaro Magazine. Il est notamment l’auteur de L'Arme de la désinformation (1999) et OAS, histoire d’une guerre franco-française (Le Seuil). Et, avec Roger Faligot, de l'Histoire mondiale du renseignement (2 volumes, 1993 et 1994, préfacés par deux monstres sacrés des services secrets, le colonel Paillole et Alexandre de Marenches). Il a participé au grand succès de librairie, avec Jean Guisnel et Roger Faligot, qu'est l'Histoire secrète de la Ve République (La Découverte, 2006).

Renaud LECADRE

Renaud LECADRE

Renaud Lecadre, journaliste à Libération, est spécialiste des affaires économiques et financières. Il a publié Vincent Bolloré, enquête sur un capitalisme au-dessus de tout soupçon (avec Nathalie Raulin, Denoël, 2000) et une enquête remarquée sur la franc-maçonnerie dans les affaires : Les frères invisibles (avec Ghislaine Ottenheimer, Albin Michel, 2001).

François MALYE

François MALYE

François Malye, 47 ans, grand reporter au Point, est l'auteur de : Amiante, le dossier de l'air contaminé (Le Pré aux Clercs), Le guide des hôpitaux (Le Pré aux clercs, avec les docteurs Philippe Houdart et Jérôme Vincent), Amiante, 100 000 morts à venir (le Cherche-Midi).

Martine ORANGE

Martine ORANGE

Martine Orange, journaliste à Mediapart depuis 2008, ancienne du Monde et ex-rédactrice en chef de La Tribune, est l’auteure de plusieurs enquêtes sur le monde de la grande finance. Elle a publié trois enquêtes sur les mondes de la grande finance chez Albin Michel : Une faillite française, consacré à Vivendi (2003), Ces messieurs de Lazard (2006) et Rothchild, une banque au pouvoir (2013)

Francis ZAMPONI

Francis Zamponi est journaliste, documentariste et romancier. Longtemps collabo-rateur de Libération, où il a été chef des informations générales, il est un remarquable connaisseur de la police française et des services secrets. Il a notamment publié La police, combien de divisions ? (Dagorno) et Les RG à l’écoute de la France (La Découverte) et plusieurs romans noirs (Actes Sud/Babel noir) et réalisé de nombreux documentaires télévisés et radiophoniques.

Extraits presse

«« C'est une véritable somme historique de plus de 700 pages que vont publier, le 2 novembre, sept journalistes d'investigation français, sous le titre éloquent Histoire secréte de la Vème République. »
INTELLIGENCE POLITIQUE

« The upshot is a book that offers both background and ne w material discovered recently in archives or uncovered by the authors in the course of their investigations. There is an index of over 3000 names to help experts unravel the secrets behind half century of French history. »
POLITICAL INTELLIGENCE

« Officines, barbouzes, opérations clandestines africaines, assassinats, disparitions, scandales financiers: l'Histoire secrète de la Ve République dévoile la face cachée d'un demi-siècle de cette République née dans les convulsions de la guerre d'Algérie. »
AFP

« L'ouvrage collectif, dirigé par les journalistes Roger Faligot et Jean Guisnel, raconte avec de nombreuses révélations à l'appui, toutes les affaires qui ont marqué l'histoire de la Vème République. »
DNA

« Les sept auteurs de l'Histoire secrète de l a Vème République n'ont pas forcément les mêmes points de vue en politique. Mais ils sont tous d'accord pour dire que ce livre est opportun et un outil citoyen à l'heure de grands choix politiques... »
OUMMA.COM

« Par une succession de textes plutôt courts, clairs, bien documentés, ce livre donne un condensé de l'histoire françaises de ces cinquantes dernières années. Où l'on peut croire que la politique du secret semble inscrite dans la Constitution de notre Vème République. De quoi s'interroger sérieusement. »
LA TRIBUNE

« Une galerie très documentée des horreurs de la Vème République. »
LE POINT

« Vous qui pensiez sincèrement - naïvement - vivre dans LE pays des droits de l'Homme, fuyez cette encyclopédie des coups tordues ! »
LE TÉLÉGRAMME

« Il y a l'histoire qui se fait sur la place publique et s'écrit en plein jour. Et l'autre, dont la trame secrète éclaire la grande. C'est à ce travail que se sont livrés sept chercheurs, tous journalistes, comme tels habitués à fouiller les dossiers et à faire parler les gens bien informés. Roger Faligot, Jean Guisnel, Rémi Kauffer, Renaud Lecadre, François Malye, Martine Orange et Francis Zamponi nous livrent un épais volume qui se lit comme un roman policier: l'expression, en l'occurence, n'est pas usurpée, puisqu'il n'est question que de coups fourrés, d'opérations clandestines, d'assassinats et de trafics en tout genre. »
LE FIGARO MAGAZINE

« Organisé en parties et en chapitres indépendants, voici un livre de chevet pour une remise à niveau de l'histoire récente du "pays des droits de l'homme". »
L'HUMANITÉ

« On peut bien entendu se boucher le nez mais il serait hypocrite de nier l'intérêt un peu malsain que suscite le rappel de tant de péchés accumulés. Le recours à sept auteurs différents rédigant sur un mode précis et froid ne constitue cependant pas l'idéal au point de vue de l'agrement du lecture. Il n'empêche que ce livre méritaient d'être conçu et publié. Ne serait-ce que pour qu'il soit découvert dans cent sur les rayons d'une bibliothèque - s'il en existe toujours... - et que nos descendants le lisent avec effroi ou amusement. Selon que la suite de l'histoire aura été meilleure ou pire. »
SUD OUEST

« C'est une histoire de France qu'on ne lit pas dans les manuels: l'histoire secrète de la Vème République, que nous relatent les journalistes Roger Faligot et Jean Guisnel. Ce livre sorti en novembre dernier est passionnant. Même les personnes les mieux informées y découvriront des éléments inédits. [...] Le livre permet de comprendre l'importance des réseaux d'influence et de leurs pouvoirs. C'est à la fois surprenant et inquiétant. Il est tout particulièrement opportun de lire cet ouvrage d'investigation en période pré-éléctorale, car il fait mieux appréhender le fonctionnement de notre soi-disant démocratie républicaine. Le plus déroutant est que l'on aurait pu penser que ces pratiques dataient d'un autre temps... [...] Or, en parcourant cette enquête, on constate que tout cela demeure profondément d'actualité et qu'aujourd'hui encore, la République a son histoire secrète... »
BOURSE PLUS

« Une centaine d'articles et de portraits éclairent des domaines aussi variés que le lobbying, l'industrie, l'économie, la finance... Un ouvrage passionnant, surprenant et également très accessible. »
NOTRE TEMPS

« The secrecy surrounding military and intelligence activities, the abuse of power, financial and sexual scandals, has been all but impermeable because of the monarchical powers of the presidency, and the failure of the media to act as a counter-balance, say seven investigate journalists who wrote the 752 pages catalogue of scandal. »
THE IRISH TIMES

« Ce monumental travail dirigé par Roger Faligot et Jean Guisnel retrace un demi-siècle d'affaires troubles, de scandales à demi révélés, de crimes à demi-reconnus [...] Bref, défile ici toute une histoire peu reluisante dont les Français ont été et sont encore les spectateurs impuissants. L'enquête est fort bien menée, et le résultat, accablant... pour nos élites. »
HISTORIA

« Marquée dès son origine par un coup d'Etat et l'opération Résurrection, il n'est pas inutile de rappeler les "souterrains" de la Vème République indissociables de la décolonisation, des diplomaties secrètes, du nucléaire et du complexe militaro-industriel et des réseaux occultes... [...] Ce qui permet de comprendre que la rationalité des grands Corps ne les préserve pas de la Mauvaise Raison d'Etat et de comportements incohérents. Voilà une lecture qui ne se résume pas à l'accusation des élites mais s'efforced'en comprendre l'action et les échecs. »
ESPRIT

Toute notre histoire contemporaine défile ici. Ceci établi, on pourra reprocher aux rédacteurs de cette somme d'instruire à charge et de ne mettre l'accent que sur les turpitudes, aspects négatifs, scandales et coups tordus. Mais, après tout, ils sont une réalité incontournable, et les auteurs permettent de les déchiffrer et de le remettre en perspective. Certes, cet ensemble nous choque, nous dérange, nous laisse souvent pantois ! Après avoir fini de lire cet ouvrage - mais on est toujours tenté d'y revenir... - on se prend à rêver d'une République qui se doterait d'instruments de contrôle réels, qui en finirait avec de mauvaises habitudes de secret, d'un Parlement qui jouerait son rôle, d'institutions et d'organismes qui respecteraientles règles du jeu, d'un fonctionnement normal et apaisé de la démocratie... le prochain septennat sans aucun doute ! En attendant, ce livre est à garder près de soi, pour y revenir souvent, très souvent. »
L'OURS

« Passionnante, cette enquête se lit comme un vrai polar. Elle révèle à quel point la Vème République plus que toutes celles qui l'ont précedée, s'est construite sur le secret. Cette République monarchique a organisé une concentration inédite de pouvoirs entre les mains de ses présidents successifs. Elle a conduit des guerres secrètes en Afrique et ailleurs. Elle a accordé des pouvoirs sans limites à des hommes de l'ombre, éminences grises et hauts fonctionnaires, qui ont construit de puissants réseaux d'influence et mené des politiques dont les citoyens français ne surent jamais rien. »
BRETONS

« Une citation de Pierre Marcilhacy: "On meurt beaucoup trop mysterieusement sous la Vème République, et je n'aime pas ça." Le monde politique est au premier rang, mais l'économie, les grandes entreprises, la banque (nul n'oublie le "Crédit Lyonnais"), l'immobilier trempe dans les mêmes vices. Quelque chose comme l'enfer, au total. Ce n'est heureusement pas toute la France,mais cet enfer dépite et décourage tant d'hommes et de femmes qui voudraient être de bons citoyens dans un monde plus transparent -, ce qui est possible, à nombre de conditions. Il importe d'abord que tous ceux d' "en-haut"qui peuvent intervenir interviennent, se réveillent. A cet effet-là, le présent livre - qui est par ailleurs si décourageant et aura des effets pervers - peut être un vigoureux rappel et remède. »
ETUDES

« Le livre ne se lit pas d'une traite, non seulement en raison de son contenu volumineux mais aussi parce qu'il aborde quantité de dossiers ou d'affaires ayant émaillé la politique française, depuis le "coup d'Etat" de Charles de Gaulle jusqu'aux "casseroles" de Jacques Chirac en passant par les histoires toute aussi sombre de la présidence complice de georges Pompidou, Valérie Giscard d'Estaing ou François Miterrand. »
LA VOIX DU LUXEMBOURG

« C'est un étonnant "voyage au coeur des cercles de pouvoir de la Vèmè République" que proposent Roger Faligot et Jean Guisnel, qui ont dirigé cette histoire des mille et uns secrets, petits et grands, qui jalonnent notre histoire depuis 1958. Les révélations émaillent le livre, sur les guerres spéciales menées en Afrique ou sur le rôle des "services" dans les affaires des Frégates de Taïwan et Clearstream. Ce riche ouvrage se lit autant comme un roman policier ou d'espionnage que comme un essai politique. »
LE FIGARO

« Pari délicat que cette publication sur les dessous de la Vème République car, dans le climat délétère actuel au plan politique , ce livre risquait d'accompagner les bréves de comptoir sur le thème éculé du "Tous pourris" qui aliment chaque jour un peu plus la montée du Front National. La couverture, qui joue du thème de la révélation spectaculaire, semble confirmer que l'on joue avec l'actualité proche pour en faire de l'histoire à l'estomac. Le pari et pourtant tenu grâce au parti pris de sérieux, d'éxigence de précision et de rigueur dans le riche matériau informatif que contient l'ouvrage. »
VIENT DE PARAÎTRE

« Sans céder à une dénonciation partisane des coups tordus dont le pouvoir politique est capable, ils (les auteurs) analysent froidement, la plume dans la plaie, comment la République s'affranchit parfois des règles de droit dont elle est garante. »
L'ESSENTIEL

« Parmi les récents ouvrages parus, il en est un, roboratif de prime abord qui se révèle haletant: Histoire secréte de la V° République, sous la direction de Roger Faligot et Jean Guisnel, compile les coups tordus de notre "République monarchique", dans des récits documentés et haletants. »
LE TÉLÉGRAMME

PRESSE

 

Table des matières

Introduction, par Roger Faligot et Jean Guisnel - Le poids de l’héritage colonial – Services secrets, barbouzes et coups tordus – Le nucléaire et les grands corps de l’État au cœur de la République – « Domaine réservé » et diplomaties secrètes – Organisations invisibles et groupes de pression – Le « comment » de ce livre : méthode et mode d’emploi- I / Aux orginines, la guerre d'Algérie - L’opération Résurrection : la Ve République naît d’un coup d’État , par Rémi Kauffer - Alger, 13 mai 1958 : l’insurrection – De Gaulle : départ en fanfare et traversée du désert – Le temps des réseaux – Coup de force à Alger – Opération Résurrection - Les services secrets français neutralisent l’ONU, par Roger Faligot - La « gangrène de la gégène », ou la torture en Algérie, par Rémi Kauffer - Violence et société coloniale – À chacun sa guerre – Montée de la barbarie : l’année 1956 et la bataille d’Alger (1957) – La contagion – La torture sous la Ve République ; Quand Jean-Marie Le Pen torturait à Alger , par François Malye -Jacques Pâris de Bollardière, portrait d’un général en honnête homme, par Jean Guisnel - La Main rouge, « machine à tuer » des services secrets , par Roger Faligot - Sarbacane empoisonnée et intoxFoccart, Melnik & Co. ; Michel Debré, gaulliste en colère, par Rémi Kauffer - Paris, octobre 1961 : le massacre effacé, par Roger Faligot - Scènes atroces – Trente ans de silence ; Maurice Papon, du mauvais côté de la France, par Francis Zamponi - La véritable histoire des « barbouzes gaullistes », par Rémi Kauffer -Terrorisme et contre-terrorisme – Attention, barbouzes ! – Massacre à la mitrailleuse – Du bon usage des barbouzes – Enlèvement à Munich : le colonel Argoud « saucissonné » – L’affaire Saint-Aubin : des réalités au mythe - L’attentat de l’Observatoire et les mauvaises fréquentations de François Mitterrand, par Francis Zamponi - Le SAC, « police parallèle » du gaullisme, par Francis Zamponi - Anticommunisme et truands rémunérés – Financements occultes - L’or noir et la bombe : la face cachée des accords d’Évian, par Rémi Kauffer - Quatre années de guerre et de négociations pour garder le Sahara – Des bases militaires françaises en Algérie… après l’indépendance - La France abandonne ses harkis, par Rémi Kauffer - Les combattants musulmans de l’armée française – Les combattants du mauvais choix – Un bilan dramatique - Les soldats perdus de l’OAS, par Rémi Kauffer - Le putsch d’Alger – Le temps travaille contre l’OAS – Fin de partie - Mitterrand paie sa dette : l’amnistie des généraux putschistes, par Jean Guisnel - Les promesses de Mitterrand aux rapatriés – La rébellion de Pierre Joxe. – L’amnistie sans vote - II / La décolonisation et l'héritage colonial - La vraie-fausse indépendance des colonies françaises d’Afrique subsaharienne, par Roger Faligot - Jacques Foccart et le secrétariat des Affaires africaines et malgaches – Guerre spéciale au Cameroun : un « vrai génocide » ? – Les « postes de liaison et de renseignement » du SDECE – « Maillage sur le terrain » – 1959 : le réseau Jimbo, arme clandestine des services secrets français ;Les « élites noires » au service du pouvoir gaulliste, par Roger Faligot : Félix Éboué, un Guyanais socialiste acquis à l’Empire français – Senghor et Hou-phouët-Boigny, deux « sages » africains - Guerre secrète contre la Guinée, par Roger Faligot - « Déstabilisez la Guinée ! » – Guérilla des frontières et monnaie de singe – Les services secrets portugais au secours du SDECE ; Le « coup de main » des services français au roi du Maroc : l’affaire Ben Barka, par Francis Zamponi - Foccart, Elf et le sang noir de l’Afrique, par Jean Guisnel - Aux origines : l’ingénieur Pierre Guillaumat – La tradition américaine des « coups tordus » pétroliers – Foccart l’Africain – Les hommes de Foccart. – « Du sang sur les mains » ; Bob Denard, le dernier des « affreux », par Francis Zamponi - Derrière la guerre du Biafra, la France, par Jean Guisnel - Un pays déchiré – L’implication française – Livraisons d’armes, massives et clandestines – Massacres au Biafra - 1978 : les secrets du dernier saut sur Kolwezi, par Rémi Kauffer - Le SDECE dans le bourbier angolais – Une vengeance très secrète - Nos amis les despotes : Hassan II, Tombalbaye, Bokassa, Mobutu…, par Roger Faligot - « Ce brave bougre de Bokassa » – Omar Bongo, un parfum de pétrole – Hassan II, « notre ami le roi » – François Tombalbaye, dictateur tchadien – Giscard veut tuer les gorilles de Mobutu ; Les diamants de Bokassa, ou la vengeance du « garde-chasse » de la République, par Francis Zamponi - Dans les pas des réseaux Foccart : le faux tournant de la politique africaine de François Mitterrand, par Roger Faligot - Mitterrand à l’Élysée, « Kadhafi à N’Djamena » et… le mystérieux Michel Lambinet – Jean-Pierre Cot contre Guy Penne, le « Foccart de Mitterrand » – Christian Nucci et l’affaire du Carrefour du développement ; Dulcie September, victime de l’apartheid à Paris, par Roger Faligot : Avalanche de révélationsLa piste des assassins - La France et le génocide rwandais, par Roger Faligot et Jean Guisnel - Deux présidents assassinés – « Pacte de sang » ? – La « bavure d’ingérence » d’un « appareil militaire français présomptueux » – La résolution 929 – Accusations croisées- La mort étrange du juge Borrel à Djibouti, une affaire d’État, par François Malye - La piste de l’attentat du « Café de Paris » – « Je ne lâcherai pas » - Le guêpier ivoirien, par Jean Guisnel - « Ni ingérence, ni indifférence » – De Bouaké à l’hôtel Ivoire -III / Le nucléaire et le complexe militaro-industriel - La force de frappe, diamant noir de la Ve République, par Jean Guisnel - Aux origines, le Commissariat à l’énergie atomique – Le projet secret d’une bombe européenne – La dissuasion nucléaire, arme gaullienne, récupérée par Mitterrand – La bombe H française, grâce aux Anglais… – Les militaires contre la bombe – Les mutations de la doctrine nucléaire sous Chirac - Les forges secrètes du roi, ou le complexe militaro-industriel, par Jean Guisnel - Les milliards de la force de frappe – Giscard contre le complexe militaro-industriel – Dassault, Lagardère et consorts : nos chers fabricants d’armements – Affaire Luchaire et frégates de Taïwan : les gros profits des ventes d’armes - Le corps des Mines, un État dans l’État , par Martine Orange - Les « nucléocrates » – Du service de l’État aux stock-options ; Simon Nora, le technocrate éclairé d’une « nation moderne », par Martine Orange - La France, premier proliférateur nucléaire, par Jean Guisnel - Affaires israéliennes – La France et la bombe irakienne – L’affaire Eurodif et les représailles iraniennes – L’affaire Naccache : « Dans les yeux, je la conteste » - Les milliards du programme Rafale, par Jean Guisnel - Marcel Dassault, un destin hors normes – Le dernier chasseur - Nucléaire, TGV, télécoms : les dessous de la modernisation, par Martine Orange - La guerre franco-française du nucléaire civil – CGE contre Empain-Schneider, ou Ambroise Roux contre le baron Empain – Couvrir la France d’autoroutes – L’aventure du TGV – Téléphones, Minitel et Internet : fabuleux retards et cruelles erreurs ; Des missiles et des magazines : la grande écurie de Jean-Luc Lagardère, par Renaud Lecadre - Médias sous contrôle – La guerre des crocodiles : Thomson-CSF contre Lagardère - Du projet Safari au contrôle biométrique : Big Brother est parmi nous, par Roger Faligot - Le « laboratoire irlandais » – Le Panopticon britannique submerge l’Europe – La loi « Informatique et libertés » –Panopticon économico-social et « numéro de Sécu » – La carte identité et le « tout-informatique » –Traçabilité constante : « Big Brother se rapproche » - De Concorde à Airbus : la face cachée de l’épopée industrielle, par Martine Orange - La guerre des supersoniques – Concorde, la « plus belle subvention jamais accordée aux riches » – Le risque de la décomposition - IV / Diplomaties secrètes - Un domaine absolument « réservé » : la politique étrangère et la défense, par Jean Guisnel - De Gaulle et Israël – Imposer la nouvelle doctrine militaire – Sceptre républicain – L’absence de garde-fou – Domaine réservé, dérives avérées - Les aléas de la politique arabe de la Ve République, par Rémi Kauffer - L’objectif de De Gaulle : reprendre pied dans le monde arabe – Pétrole et armes – François Mitterrand et les Palestiniens – Jacques Chirac et son « ami » Saddam Hussein ; Opération Arche de Noé : l’affaire des vedettes de Cherbourg, par Roger Faligot : L’embargo de la guerre des Six-Jours –L’Arche de Noé sous l’étoile de David ;1979 : l’intervention sanglante du GIGN à La Mecque, par François Malye : 5 000 morts en quelques jours – « On les a tous gazés » - Petits meurtres en série à Paris sous Pompidou et Giscard d’Estaing, par Roger Faligot - L’assassinat du Québécois Mario Bachand à Paris en 1971, crime inaugural – La guerre de l’ombre israélo-palestinienne – Henri Curiel et les « latinos ; Alexandre de Marenches, du Jockey Club au SDECE, par Jean Guisnel - Le double jeu de Paris pendant la guerre des Malouines, par Roger Faligot - Les Malouines : guerre secrète à Paris – Le système d’espionnage argentin à Paris – Intox et opération SAS - 1962-1992 : liaisons dangereuses franco-algériennes, par Roger Faligot - Des policiers français au service de l’Algérie indépendante… – « Malgaches » et « Boussouf’s boys » – Guerre des services et renseignement pétrolier – Comment la SM opère en France – Entente cordiale avec les services secrets des années Chadli – L’assassinat d’Ali Mécili ;Les petites « diplomaties parallèles » de Jean-Charles Marchiani, par Renaud Lecadre : « Expert » en libération d’otagesDrôle de Corse… - Les médiations africaines de la DGSE, par Jean Guisnel - Sénégal-Mauritanie : le conflit évité – Des Touaregs à la caserne Mortier -Les discrètesamitiés franco-serbes, par Jean Guisnel - L’ambivalence de François Mitterrand – Les amis de la Serbie ; Roland Dumas, le ministre des affaires étranges, par Roger Faligot : L’avocat des affaires ténébreuses - « À travers moi, on veut détruire l’héritage de Mitterrand » - Jacques Chirac, la passion du Liban, par Jean Guisnel - Septembre 2004 : les dessous de la résolution 1559 de l’ONU – Le Liban meurtri - V / Services et raisons d'état - RG, DST, SDECE, DGSE : un demi-siècle de dérives, par Francis Zamponi -« Au service de la France, tout est permis » – Les « grandes oreilles » de l’État français – « Secret-défense » – Sémantique et surveillance – Quel contrôle pour les services de renseignement ? - Les services secrets français dans la guerre froide, par Roger Faligot - KGB et alii contre SDECE et DSTLe temps des taupes – Markus Wolf contre les Français – « Farewell », adieu à la guerre froide - L’affaire Topaze : « Foccart est un agent du KGB ! », par Roger Faligot - « Saphir » et « Colombine » – Colombine ? - « Cherchez les femmes ! » - Fausse partouze et vrai cadavre : la ténébreuse affaire Markovic, par Francis Zamponi - « Notez tous les noms ! » – L’entrée en scène des services secrets ; Raymond Marcellin, le Fouché breton, par Francis Zamponi - Guerre économique et contre-terrorisme : la grande mue des services de renseignement , par Rémi Kauffer - Mutations de la DGSE, création de la DRM et du COS – Révolution culturelle à la DST – Défense économique – Contre-terrorisme - Opérations spéciales au Pays basque français, par Roger Faligot - Les services français au secours de Franco – Bataillon basque-espagnol et GAL – Sous les socialistes, les tueries s’intensifient – « Hidalgo », l’anar devenu policier - Manipulations des services spéciaux en Bretagne, par Roger Faligot - Derrière chaque Breton, un agent du KGB – Faux FLB et attentats téléguidés par la DST – Nouvelles manipulations des RG – Mission : faire sauter le TGV ! - L’affaire Orsoni ou les vilains secrets du « dossier corse », par Francis Zamponi - L’affaired’Aléria et ses suites – Un crime d’État ? – Vraies et fausses barbouzes – Quand le FLNC exécute la peine de mort - Nouvelle-Calédonie : le beau temps des colonies, par Francis Zamponi - L’« opération Victor » – Le « miracle de Matignon » - La rose socialiste et ses cabinets noirs, par Rémi Kauffer - Le syndrome Allende – Les Irlandais de Vincennes – L’Élysée écoute les Français - La France complice ou otage de la seconde guerre d’Algérie ?, par Roger Faligot - « La délicate situation algérienne » – Le faux enlèvement des agents du consulat français à Alger – L’opération Chrysanthème et les attentats de 1995 – L’enlèvement des moines de Tibhirine – Difficiles négociations – L’assassinat des trappistes ; Philippe Rondot le « Libanais » : de Carlos à Clearstream, par Roger Faligot : « Max » au service Action du SDECE – Négociations au Moyen-Orient – Conseiller des opérations spéciales – « Max » la menace et l’affaire Clearstream -VI / FIinances et jeux d'influences - La mainmise de la grande finance sur le capitalisme français, par Martine Orange -L’héritage de la IVe République – De Gaulle et le capitalisme administré. – 1968 et la montée de fièvre… capitaliste. – Giscard d’Estaing et le capitalisme sans risques. – Le tournant Mitterrand. – 1986 : le basculement, puis la curée – Privatisations et stock-options ; L’Inspection des finances, ou les ivresses de l’élite, par Renaud Lecadre ; Ambroise Roux, le parrain des patrons, par Renaud Lecadre - La République corrompue : la grande saga du financement occulte des partis politiques, par Renaud Lecadre - Urba : la « pompe à fric » du Parti socialiste – Le trésor (bien) caché des communistes français : l’affaire Gifco – Les comptes en Suisse du CDS – Les dérives (presque) impunies du RPR à la Mairie de Paris – La mère de toutes les affaires : les lycées d’Île-de-France – Le grand secret des rétrocommissions - Les fondations secrètes de la Ve République : la manne de l’immobilier, par Martine Orange - De la reconstruction à l’affaire Aranda – Boom de l’immobilier et financement occultes – Des grands travaux au « partenariat public-privé » – Du scandale public de la Garantie foncière en 1971… – …au scandale caché des « foncières » des années 2000 - L’invraisemblable affaire des « avions renifleurs », par Jean Guisnel - Quand Elf finance des escrocs – Un scandale jamais éclairci - Les eaux de la Lyonnaise et de la Générale, au cœur des financements politiques, par Martine Orange -Les belles endormies. – L’aiguillon des financements électoraux. – La décentralisation booste les financements politiques – Climat de corruption généralisée – L’affaire Carignon – Une double faillite, morale et économique - TF1 : pouvoir médiatique et jeux du cirque, par François Malye - Bouygues à la manœuvre… – Les dérives de la chaîne publique – « La privatisation de TF1 tourne au scandale » – TF1 roule pour Michel Noir – Bidonnages et manipulations : le droit de désinformer - L’affaire Elf et les frégates de Taïwan : les machines à sous, par Francis Zamponi - La « petite affaire » Elf-Bidermann – Audiences publiques – Destination Asie : trois milliards de francs de commissions pour l’opération Bravo– Le silence ou la mort ; Les juges Eva Joly et Laurence Vichnievsky : les « pétroleuses de la République », par François Malye - Ni fax, ni Minitel –« C’est une abrutie complète, une malade » - Le double scandale du Crédit lyonnais, une facture de 110 milliards d’euros, par Martine Orange - La soif de revanche de Jean-Yves Haberer – L’aveuglement de l’État actionnaire, ou l’omerta de l’Inspection des finances – Les contribuables paient l’addition – L’affaire Executive Life - La République et ses curieux vendeurs d’armes : l’Angolagate, par Jean Guisnel - L’interminable guerre civile angolaise – Commissions et rétrocommissions - L’affaire Clearstream, par Jean Guisnel - Un bien curieux « corbeau » – La mort de Jean-Luc Lagardère - L’affaire explose -Dragueurs, baiseurs, coureurs : les « chauds lapins » de la République, par François Malye - « Chirac ? - Trois minutes, douche comprise » – Mitterrand, l’homme qui aimait les femmes – L’enfant caché de Valéry Giscard d’Estaing – La « putain de la République » –Scandale à la Mamounia - VII / Politique et réseaux occultes - L’Élysée, tête de réseaux, par Renaud Lecadre - Extension du domaine réservé – L’Élysée, agence de placement – Roger-Patrice Pelat, le « pauvre » conseiller de François Mitterrand – Le président intouchable – L’affaire qui fait « pschitt » - Le « lobby de la Résistance », par Rémi Kauffer - Les échecs de la Résistance… – …et ses demi-succès ; Le cardinal Tisserant et les réseaux secrets du Vatican, par Roger Faligot : Un Français libre au Vatican – Les réseaux du Vatican contre l’URSS - Quand le Parti communiste touchait l’argent de Moscou, par Roger Faligot - Jérôme, Gosnat, Plissonnier : les hommes des finances –Deux millions de dollars par an sous Brejnev – Les « chemises spéciales » signées Plissonnier - De l’influence aux « affaires » : la Ve et les francs-maçons, par Renaud Lecadre - Des « frères » engagés à gauche. – Mitterrand, Chirac et les frères. – De la police au pré-carré africain, l’incontournable maçonnerie ; Franc-maçon et homme de l’ombre : le mystérieux destin de Michel Baroin, par Renaud Lecadre - De l’ORTF à la « médiacratie » : l’information sous influence, par François Malye - L’« omerta française » – Le gouvernement dans la salle à manger des Français – Les grands secrets de François Mitterrand – Le verrouillage de l’information – Le règne de l’autocensure – Les « bonnes idées » de Serge Dassault ; De la collaboration à la Socpresse : Robert Hersant, le « papivore », par Renaud Lecadre - Une justice aux ordres, ou la machine à étouffer les scandales, par Renaud Lecadre -Des « petits juges » aux « bouffons de la République » – Le verrouillage du Parquet – Soumission et spoil system – Affaires locales : petits arrangements entre amis - Sous Giscard, on assassine même les ministres, par Francis Zamponi - Jean de Broglie et Michel Poniatowski, les deux princes – Robert Boulin : un étang dans la forêt – Une balle sur le trottoir : l’affaire Fontanet ; François Duprat, l’« ombre encombrante », par Francis Zamponi - Le lobby agricole, puissance politique, par François Malye - La révolution bretonne de 1961 – « Les paysans dans la lutte des classes » – La fosse à purin pour le ministre – La crise de la santé publique - Le scandale du sang contaminé, par François Malye - L’« affaire du sang » – Le style Garetta – La défaillance des politiques – Le combat des victimes - Le scandale d’un siècle : l’amiante, par François Malye - Plus de 100 000 morts en France, sacrifiés aux intérêts économiques hexagonaux – « Nous pouvons peut-être vous épargner quelques souffrances » - La faute de l’INRS – Martine Aubry ne savait pas que son ministère siégeait au CPA -Chronologie de la Ve République, 1958-2006 - Index.