Histoire de la consommation - Marie-Emmanuelle CHESSEL

Histoire de la consommation

Marie-Emmanuelle CHESSEL

Comment consomment les nobles et les pauvres sous l’Ancien Régime ? Quand commence la consommation de masse ? Quel rôle jouent les consommateurs, les entrepreneurs, les publicitaires ou les intellectuels ? Les femmes sont-elles vraiment les principales acheteuses ? Ce livre traite de l’histoire de la production, de la diffusion, de l’achat et de l’usage d’un nombre croissant de biens par une proportion toujours plus importante d’hommes et de femmes prenant progressivement l’identité de « consommateurs ». Cette évolution, qui commence à la fin du XVIIIe siècle et s’intensifie au XXe siècle, n’est pas une longue marche tranquille vers un progrès consumériste : ceux qui la critiquent y ont toute leur place.
Cette histoire se concentre sur la France, mais ne néglige pas le rôle joué par les États-Unis, à la fois modèle et repoussoir pour les Français ; de nombreux exemples étrangers sont également évoqués en contrepoint du cas français.
Première synthèse sur l’histoire de la consommation, cet ouvrage est le signe d’une historiographie en plein renouvellement.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°590
Parution : janvier 2012
ISBN : 9782707159250
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Marie-Emmanuelle CHESSEL

Marie-Emmanuelle Chessel, chargée de recherches au CNRS (CRH-EHESS), est l’auteure de La Publicité. Naissance d’une profession 1900-1940 (CNRS Éditions, 1998) et co-auteure, avec F. Pavis, de Le technocrate, le patron et le professeur. Une histoire de l’enseignement supérieur de gestion (Belin, 2001).

Extraits presse

Le détour par l'histoire permet souvent d'éclairer certains enjeux et tensions des pratiques contemporaines. Celles que regroupe le terme de consommation ne dérogent pas à la règle, comme le montre cet ouvrage aussi bref que clair. En proposant un panorama des travaux consacrés à la question, l'auteure s'applique à y décrire son évolution depuis le XVIIIe siècle, tout en notant que le chantier est loin d'être achevé. Elle corrige au passage un certain nombre d'idées reçues : l'américanisation des modes de vie ou l'irruption des grands magasins qui aurait bouleversé la société de la seconde moitié du XIXe siècle, par exemple. L'auteure consacre également un chapitre aux multiples " faiseurs " du marché, marketers et publicitaires en tête, mais aussi, de manière plus originale, aux enjeux en termes de genre et, enfin, aux mobilisations organisées autour de la consommation, entre commerce éthique et consumérisme. Elle montre ce faisant que le consommateur est toujours envisagé soit comme actif, soit comme passif par ceux qui cherchent à l'atteindre. Et qu'en fin de compte, contempteurs et adversaires de la consommation peuvent partager la même conception et les mêmes instruments.

01/03/2012 - Igor Martinache - Alternatives Economiques

 

Qualifiée de « première synthèse sur l’histoire de la consommation » en quatrième de couverture, cet ouvrage court mais dense vient en effet combler un vide, au moins en langue française...

14/02/2012 - Thomas Figarol - Les clionautes

 

Table des matières

Introduction / Les constructeurs de la société de consommation
I / Genèse de la société de consommation (XVIIIe-XIXe siècles)

Un modèle remis en cause : les transformations du XVIIIe siècle - Un modèle binaire : stratégies de survie versus prodigalité aristocratique - Trois grandes transformations au XVIIIe siècle
Le rôle relatif des grands magasins : consommateurs bourgeois et ouvriers au XIXe siècle
Le grand magasin : une innovation commerciale majeure… - … qui doit être relativisée - Consommateurs bourgeois : une nouvelle distinction sociale - Consommateurs ouvriers : le poids du monde rural
Paris en 1900 : une nouvelle culture de consommation
II / Au XXe siècle : vers la société de consommation contemporaine
Consommer, d’une guerre à l’autre (1914-1950)
L’entre-deux-guerres : la diffusion d’un modèle « irrésistible » - De nouvelles consommations culturelles : l’exemple de la radio - Consommations sous l’Occupation
La genèse des sociétés de consommation de masse occidentales (1955-1975)
Un contexte de guerre froide - Les consommateurs français pendant la guerre froide - Des chiffres et des choses - Un État qui protège et réglemente - Une classe moyenne de consommateurs
Diffusion mondiale et critiques de la société de consommation depuis les années 1970
III / Une américanisation relative
La puissance du modèle américain
Revisiter l’américanisation : des réformateurs aux spécialistes de la vente
L’appropriation d’éléments venus d’Amérique
Ligueurs et publicitaires français - Les promoteurs de la gestion française
Une Amérique nourrie d’Europe
IV / Les experts de la fabrication des marchés
Séduire les clients : le rôle des patrons
Vendeurs, publicitaires, marketers : une généalogie
Spécialistes autoproclamés de publicité - Designers, marketers, packagers, merchandisers
De la publicité à la propagande : des experts en commun
Des publicitaires à Vichy - « La publicité contribue à vendre un monde libre »
Patrons et publicitaires face à leurs critiques
Entreprises et patrons : différentes stratégies de récupération - Les publicitaires face aux critiques
V / Le genre de la consommation (XIXe-XXe siècles)
La kleptomane, la ménagère et le dandy
Les femmes bourgeoises, le shopping et les grands magasins - La consommatrice ouvrière et l’enseignement ménager - Le collectionneur et le dandy
Les inventeurs des stéréotypes
Vendeurs et publicitaires : le pouvoir du genre - Des femmes parmi les marketers - Femmes militantes
VI / Quand les consommateurs s'organisent au XXe siècle
Deux types de mobilisation des consommateurs
La consommation éthique : les devoirs des consommateurs
Des valeurs diverses derrière la consommation éthique - Le commerce équitable contemporain en France
Le consumérisme : l’affirmation des droits des consommateurs
Une philosophie, une multitude de mouvements - Genèse des organisations consuméristes en France - Un consumérisme éclaté en France
L’utilisation des outils du marketing par les militants
Militants de la consommation et outils de communication en 1900 - Les pratiques publicitaires des mouvements anti-publicité contemporains
Conclusion / À la recherche du consommateur
Consommateur passif, consommateur libre
Le consommateur ordinaire
Repères bibliographiques.