Généraux, gangsters et jihadistes
Histoire de la contre-révolution arabe

Jean-Pierre FILIU

On ne compte plus les livres consacrés aux différentes manifestations de l’Islam politique. Bien plus rares sont les études dédiées aux appareils de sécurité et de répression, dont le poids est pourtant exorbitant dans le monde arabe.
Cet ouvrage, qui fera date, répond à ce besoin de compréhension de telles structures de l’ombre, désignées sous le terme d’« État profond ». Il en éclaire le processus de construction historique, à la faveur du détournement des indépendances arabes par des cliques putschistes. Il en décrit les formidables ressorts économiques, depuis l’accaparement des ressources nationales jusqu’au recyclage de rentes stratégiques, notamment pétrolières.
Les « guerres globales contre la terreur » de ce début de siècle ont représenté une aubaine multiforme pour ces différents régimes confrontés aux revendications démocratiques de leurs sociétés. Ils s’en nourrissent tant et si bien, aujourd’hui comme hier, que la menace jihadiste, loin de décliner, ne fait que proliférer.
Un paradoxe très lourd de conséquences pour la sécurité du monde. Car les sociétés arabes ne connaissent pas seulement des guerres meurtrières en Syrie, en Irak, en Libye ou au Yémen. Elles vivent aussi à l’heure d’une véritable contre-révolution, dont Jean-Pierre Filiu brosse la première fresque d’ensemble en mobilisant son expérience intime d’une réalité largement méconnue. Il nous explique comment la transition tunisienne demeure une exception dans une région où généraux, gangsters et jihadistes s’allient volontiers pour enterrer toute espérance démocratique.

Version papier : 22 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : janvier 2018
ISBN : 9782707197078
Nb de pages : 320
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707199850
Format : EPUB

Jean-Pierre FILIU

Jean-Pierre Filiu est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris), après avoir enseigné à Columbia (New York) et Georgetown (Washington). Ses travaux sur le monde arabo-musulman ont été publiés dans une douzaine de langues. Il est l'auteur à La Découverte de Les Arabes, leur destin et le nôtre, prix Augustin-Thierry 2015 des Rendez-vous de l'Histoire de Blois.

Extraits presse

« Histoire de la contre révolution arabe »: tel est le sous-titre de l'ouvrage de Filiu, qui s’attache à se dégager de la contingence des événements de ce dernières années pour les insérer dans une « histoire longue » du monde arabe. Pour ce faire, l’auteur mobilise divers concepts, en premier lieu celui d’« État profond », pour étudier les processus socio historiques de construction des États arabes « modernes ».

25/02/2018 - L'Anticapitaliste

 

Dans un ouvrage instructif, intituléGénéraux, gangsters et jihadistes, Histoire de la contre-révolution arabe, paru cette semaine à Paris aux Éditions de la Découverte, il analyse les appareils de sécurité et de répression dont le poids est pourtant exorbitant dans le monde arabe.

04/01/2018 - Leaders

 

L’historien Jean-Pierre Filiu, dans Généraux, gangsters et jihadistes, décrit la puissante contre-révolution qui s’est déchaînée face aux revendications démocratiques des printemps arabes de 2011. L’auteur propose, pour mieux la comprendre, de remonter à une histoire plus ancienne, celle des mamelouks, milices d’esclaves affranchis au service de différents souverains de l’islam médiéval. Ces gardes prétoriennes d’origines étrangères, ont fini par occuper le pouvoir directement en Egypte et en Syrie. Leur relation avec la population arabe, dont ils ne parlaient souvent pas la langue, était de l’ordre de la domination militaire. Il en est toujours de même pour les dictateurs contemporains de la région, de Bachar al-Assad au maréchal Al-Sissi. Ces mamelouks modernes asservissent leur pays. Leur longévité au pouvoir s’explique aussi par la redistribution des ressources nationales selon un logique mafieuse

06/01/2018 - Catherine Calvet & Hala Kodmani - Libération

 

Dans cet ouvrage aussi érudit que passionnant, Jean-Pierre Filiu décrit la puissance de la contre-révolution qui s’est déchaînée très tôt contre les aspirations démocratiques de ce qui a été mal nommé les printemps arabes de 2011. Il livre une fresque d'ensemble inédite sur la mécanique de détournement orchestrée par des cliques militaires à l’appareil de sécurité et de répression féroce pour mater tout élan pour les libertés individuelles et collectives les plus élémentaires de l’Algérie à l’Égypte en passant par la Syrie, l’Irak, le Yémen, la Libye.

09/02/2018 - Rachida El Azzouzi et Thomas Cantaloube - Mediapart

 

Dans un ouvrage passionnant, l'un des meilleurs spécialistes du monde arabe et musulman remonte l'histoire des pays du Moyen-Orient et du Maghreb pour mettre en évidence la face cachée des régimes mis en place après les indépendances.

15/02/2018 - Denis Sieffert - Politis

 

Voix incontournable pour la compréhension de la scène politique, sociale et culturelle déchirée et déchirante du Moyen-Orient, Jean-Pierre Filiu vient de publier aux éditions de La Découverte une histoire de la contre-révolution arabe. Il revient pour vous sur ces gangsters fascinants et repoussants qui dirigent aujourd’hui la Syrie, l’Égypte, l’Algérie, le Yemen…

11/02/2018 - Basile Lemaire et Olivier Pascal-Mousselard - Télérama

 

Table des matières


Introduction. Révolution et contre-révolution
Cartes

Afrique du Nord
Égypte-Libye
Proche-Orient
Péninsule Arabique
1. Bienvenue dans l’« État profond »
Un extraordinaire accident de la route
Les bas-fonds d’un État
Erdogan contre l’État profond
L’heure du bilan
2. Le mythe des « pères de la nation »
Le « Père des Turcs »
Les Arabes de l’Empire ottoman à la colonisation
Une indépendance formelle
Un détournement dictatorial
Pères réels et prétendus
3. Les Mamelouks de notre temps
Nasser tel qu’en lui-même
De Sadate à Moubarak
Les complots de Damas
L’éternelle guerre de libération de l’Algérie
La bipolarité yéménite
4. La matrice algérienne
Des émeutes aux élections
Le « Nouvel ordre mondial »
La guerre des généraux
Concorde et réconciliation
Une momie à la présidence
5. Les rentiers de la violence
Les parrains arabes
Dynamiques mafieuses
Le sang du pétrole
Le jackpot israélien
6. À chacun sa « terreur globale »
Retour à la case départ au Yémen
Le triple jeu syrien
7. Deux fers au feu en Syrie et au Yémen
Les complicités jihadistes du président Saleh
Une prophétie autoréalisatrice en Syrie
Le califat de la terreur
Le martyre de Palmyre
8. Élégie de Tahrir
Un coup d’État fort peu révolutionnaire
Les déçus de Tahrir
Entre le marteau et l’enclume
Dix mois de sabotage
Un été de sang
Sissi superstar
Solidarité mamelouke
Chayma et Giulio
L’autre maréchal
Des forces d’insécurité
9. Les fossoyeurs de la Palestine
Le cauchemar de Yarmouk
Les matons de Gaza
10. L’alternative tunisienne
Les atouts de la Tunisie
Des occasions historiques
Le contre-exemple libyen
Le défi jihadiste en Tunisie
Conclusion
Sélection bibliographique en langue francaise
Index.

Droits étrangers

GENERALS, GANGSTERS AND DJIHADISTS
The story of the Arab counter-revolution

We have stopped counting the number of books about the different expressions of political Islam. However, we find few studies of the machinery of security and repression, which weigh extremely heavily on the Arab world.
The Global War on Terrorism which has marked the beginning of this century has been a multifaceted godsend for the different regimes faced with their societies’ demands for democracy. They thrive on it so well today, as they did yesterday, that the jihadist threat, far from diminishing, continues to spread. Jean-Pierre Filiu paints the first comprehensive picture of these societies living during a time of a veritable counter-revolution in which generals, gangsters and jihadists willingly join together to organize chaos from which they benefit and bury all hope of democracy.


Jean-Pierre Filiu is a university professor of the history of the contemporary Middle East at Sciences Po (Paris). He has taught at Columbia (New York) and Georgetown (Washington). His works on the Arabo-Muslim world have been published in over a dozen languages. With La Découverte he is the author of Les Arabes, leur destin et le nôtre (2015) (The Arabs, their destiny and ours), awarded the prix Augustin-Thierry 2015 by the Rendez-vous de l’Histoire de Blois, and of Miroir de Damas (2017) (A reflection of Damas).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com