La Découverte Live
Ateliers de création urbaineCollectifPhilippe RobertLa Découverte/MediapartJosé BovéMuriel DarmonDocteur Véronique FournierSandrine Feydel, Christophe BonneuilMarie-Anne DujarierCatherine Larrère, Raphaël LarrèreMona Chollet
 
  La Revue du crieur au Festival d'Avignon
11, 21, 22, 23, 24 juillet 2015

Carte blanche à Edwy Plenel
Samedi 11 juillet  / 14h30-17h30
Seront discutées les thématiques du :
- “Théatre et journalisme”, autour de la pièce de Michel Vinaver (intervenant),
- “Enquêter sur la culture” autour de la revue : La Revue du Crieur
- “Nos cultures notre télévision”, autour de la crise de l’Audiovisuel public.

Pour en savoir plus

Échapper à l'esprit de lourdeur, c'est assumer la tragédie.
20, 21, 22, 23, 24 juillet 2015 / 15h-17h
Dans le cadre des Ateliers de la Pensée proposés par le Festival d'Avignon, Mediapart et sa Revue du Crieur organisent un face à face entre une figure intellectuelle et une personnalité politique, pour confronter celles et ceux qui décident de la vie de la cité à celles et ceux qui la pensent, autour d’un thème qui structure, traverse ou divise notre monde commun. Découvrez le programme.

Lundi 20 juillet - Austérité, compétitivité : faut-il sortir de l’Euro ?
Les inégalités de revenus et de patrimoine retrouvent les sommets atteints à la fin du XIXe siècle et l’austérité généralisée ne laisse guère entrevoir de lueur à l’horizon. Quelles pistes pour sortir des griffes de TINA (There is no alternative), la maxime de Margaret Thatcher ? Faut-il vraiment sortir de l’Euro ?, Avec Cédric Durand, économiste et Karine Berger, députée PS.

Mardi 21 juillet - Après les attentats : quelle République pour conjurer la peur ?
Dans cet « entretemps incertain qui s’étire entre la stupéfaction de l’événement et le recul de l’histoire », dixit Patrick Boucheron, que peut-on faire pour accueillir le dissensus au cœur de la cité sans dresser les communautés les unes contre les autres. Autrement dit : quelle République veut-on ?, Avec Patrick Boucheron, historien.

Mercredi 22 Juillet - Terrorisme et surveillance : peut-on concilier sécurité et liberté ?
De big brother à big data, la surveillance généralisée, en 2015, n’emprunte pas les traits disciplinaires envisagés par Georges Orwell pour 1984. Ce qui ne signifie pas qu’elle soit moins attentatoire aux droits. Comment assurer la protection des personnes sans renoncer à la liberté des citoyens ?, Avec Antoinette Rouvroy, Professeure à l’Université de Namur et membre du Comité de la prospective de la CNIL, et Patrick Mennucci, député PS, membre de la commission des lois et co-auteur du rapport sur la surveillance des filières djihadistes.

Jeudi 23 juillet
15h-16h. De Jules Ferry à « Je suis Charlie » : la laïcité peut-elle être un ferment social ?

La laïcité est devenue une arme, que l’on brandit souvent davantage vers des populations fragiles que vers des institutions hégémoniques, ou une insulte que certains brandissent à mauvais escient. A quelles conditions en faire, plutôt, un ciment et un ferment ?, Avec Edwy Plenel, journaliste et écrivain, et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur.
16h-17h. France / Algérie. Regards croisés sur la laïcité et la politique.
Avec Edwy Plenel, journaliste et écrivain, Kamel Daoud, journaliste et écrivain.

Vendredi 24 juillet - Démocratie en danger : la cité va-t-elle craquer ?
La démocratie représentative occidentale serait moribonde, menacée en son coeur par l’abstention, et sur son bord par la montée de partis d’extrême-droite. Quels changements institutionnels envisager et que peut-on imaginer pour conjurer un lent dépérissement ou une brutale sortie de route ?, Avec Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l’Université Paris I, et Cécile Duflot, députée EELV.

Plus d’informations sur le site du Festival D’Avignon

  Bulletin #2
Nos nouveautés d'avril - mai - juin - juillet 2015

Retrouvez l'intégralité des livres parus au cours des trois derniers mois sous la forme de notre bulletin numérique.

Pour le feuilleter en ligne

Pour le télécharger et/ou l'imprimer


Antoi200LEFÉBURE - L1679;affaire Snowden aux éditions La Decouverte   Antoine Lefébure sur France Info
mercredi 24 juin 2015

Sur France Info, Antoine Lefébure, ateur de L'affaire Snowden, historien des médias et expert en communication, revient sur le rôle de la NSA. "En France, les équipes de la CIA et de la NSA travaillent ensemble. La CIA installe les micros, va voler les informations et la NSA exploite ces données techniques pour faire ces écoutes."

Il était également l'invité de Sonia Devillers dans L'Instant M sur France Inter, jeudi 25 juin 2015.

  Falciani et "Swissleaks"
mardi 23 juin à 20h55 sur Arte

Les données "Swissleaks" ont permis de mesurer l'ampleur de la fraude fiscale en Europe. Ce documentaire en forme de polar économique suit le parcours semé d'embûches du lanceur d’alerte Hervé Falciani, auteur de Séisme sur la planète finance

  Les premiers titres La Découverte/Dominique Carré sont en librairie

Nous accueillons les nouvelles publications de Dominique Carré, éditeur d'architecture, urbanisme, beaux-livres et catalogues d'exposition.

[Lire la suite]


  La revue du crieur – le n° 1 est en librairie !

Mediapart et La Découverte ont réuni leurs forces et leur image pour créer ensemble une revue consacrée aux idées et à la culture.

 

Le site de la Revue du crieur est ici. 

Joseph Confavreux et Olivier Alexandre étaient à La Grande Table sur France Culture le mardi 16 juin 2015.

Joseph Confavreux était sur BFM TV, le lundi 22 juin 2015.

 


  Snowden à la française ou opportuniste attiré par l'appât du gain ? Hervé Falciani, à l'origine du scandale HSBC, répond à nos questions
vendredi 29 mai 2015

Condamnation de Nina Ricci à de la prison ferme pour fraude fiscale, mise en examen de HSBC Holdings en France, SwissLeaks... Hervé Falciani, ancien informaticien de la banque HSBC et auteur du livre Séisme sur la planète finance, revient sur ses révélations qui ont conduit à mettre au grand jour un vaste système de fraude fiscale et de blanchiment, et s'exprime sur ses motivations. Voir Ecorama du 29 mai, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.


  Éditer à gauche : les défis de l'époque
par François Gèze

L'état actuel de l'édition française peut-il nous renseigner sur l'état de la (vraie) gauche ? La « crise du livre » dont on entend parler aurait-elle un rapport avec le reflux apparent de la gauche ? Et le succès de livres très marqués à droite, voire à l'extrême droite (comme Le Suicide français d'Éric Zemmour), signe-t-il une irrémédiable glissade du corps social français vers le pire ?

Lire l'article de François Gèze paru au mois d'avril dans la revue Les Zindigné(e)s. La revue des résistances et des alternatives


  L'art et le jeu au coeur du Nouveau festival
Air de jeu - Centre G. Pompidou - du 15 avril au 20 juillet 2015

Depuis sa première édition en 2009, le Nouveau festival est une plateforme d’expression et de production, un laboratoire des nouvelles formes de création. Le festival teste cette année un format inédit en prolongeant sa durée : un moment fort de la programmation prospective et pluridisciplinaire du Centre Pompidou.

Ainsi, pendant trois mois, artistes visuels, performeurs, danseurs, théoriciens et cinéastes jouent sur le même terrain en faisant dialoguer l’art et le jeu. La relation entre l’art et le jeu, nouée à la fin du 19e siècle et active tout au long du 20e, est vivante et féconde, aujourd’hui plus que jamais. Elle constitue un fait d’époque et quoi de mieux que le Nouveau festival du Centre Pompidou pour le mettre en lumière ? Cette relation est envisagée selon diverses focales et sous différentes modalités, souvent participatives, régulièrement performatives, qui en révèlent toute la richesse.

Plusieurs titres sur ce thème à La Découverte :

* Dans le dernier numéro de la Revue MAUSS, L'esprit du jeu, les différents contributeurs se demandent ce que nosu faisons réllement quand nous jouons.

* Dans Jouer, l'anthopologue Roberte Hamayon reprend les questions ouvertes par le célèbre Homo ludens de Huizinga, par Caillois, Winnicott ou Henriot et dégage des éléments cruciaux et mal perçus d'une anthropologie générale du jeu et de la chance.

Air de jeu - Centre G. Pompidou - Paris
du 15 avril au 20 juillet 2015

 


  La boîte à idées de Mediapart avec Fanny Gallot
lundi 27 avril 2015

Entretien avec Fanny Gallot, auteure de En découdre.


Boîte à idées Fanny Gallot par Mediapart

  Chez soi ; le nouvel ouvrage de Mona Chollet
En librairie le 23 avril

La maison, le chez-soi : de ce sujet, on a souvent l’impression qu’il n’y a rien à dire. Pourtant, la maison est aussi une base arrière où l’on peut se protéger, refaire ses forces, se souvenir de ses désirs, résister à l’éparpillement et à la dissolution.

En déroulant le fil rouge de l’espace domestique, ce nouvel essai de l'auteure de Beauté fatale explore quelques-unes de nos préoccupations les plus urgentes, de nature inextricablement intime et collective.

En savoir plus


  Hervé Falciani - Séisme sur la planète finance
En librairie le 16 avril

En février 2015, au terme d’un an d’enquête, qui mobilise plus de 150 journalistes de 50 pays, SwissLeaks révèle l’existence d’un système international de fraude fiscale et de blanchiment d'argent qui aurait été mis en place par la banque HSBC à partir de la Suisse.
À l’origine de ce scandale d’ampleur internationale, il y a un homme : Hervé Falciani. Informaticien à la HSBC Private Bank de Genève, il est celui qui a décidé de rompre le sacro-saint secret bancaire helvétique.

Dans ce livre, il raconte comment il est devenu un « lanceur d'alerte », en transmettant quantité de données ultraconfidentielles aux autorités françaises.


  François Maspero, cet homme libre à qui je dois tant
En 1982, François Gèze a repris la maison d'édition du mythique éditeur, mort le 11 avril. Il lui rend hommage sur le site de l'Obs

Comme beaucoup de celles et ceux ma génération, qui ont eu vingt ans lors du « moment 68 », la disparition de François Maspero me touche profondément. Et elle me touche d’autant plus que ma rencontre avec lui, à la fin des années 1970, a tout simplement changé le cours de ma vie.

Quand je l’ai connu à cette époque-là, je militais au sein du Cedetim (Centre d’études anti-impérialistes) et il avait accepté de publier la collection de livres que nous lui avions proposée et dont j’ai assuré la direction. J’ai découvert alors ce monde de l’édition dont j’ignorais tout et qui me semblait passionnant.
Du coup, quand François Maspero a voulu fermer sa maison suite aux difficultés financières qui s’accumulaient, j’ai été de ceux qui l’ont convaincu de poursuivre. Il a demandé que je vienne l’aider, puis de fil en aiguille, de rester, avant de me confier la direction des éditions.

En mai 1982, il a définitivement quitté la maison qu’il avait fondée en 1959, m’a donné les actions qui lui restaient, demandant simplement de « reprendre son nom ». Devenue La Découverte, je l’ai dirigée jusqu’en février 2014 et c’est maintenant Hugues Jallon qui a pris le relais, dans la même fidélité à l’héritage formidable qu’il nous a confié.

D’autres que moi sauront mieux dire les multiples facettes d’un homme qui, libraire essentiel, grand éditeur, fut aussi un écrivain et un traducteur de premier plan. Je me permets de renvoyer au petit film très émouvant tourné sur lui en 1970 par son ami Chris Marker, « On vous parle de Paris - Maspero, les mots ont un sens », ainsi qu’à celui, plus long et réalisé en 2014, « François Maspero, les chemins de la liberté ». Et à l’ouvrage collectif publié en 2009, « François Maspero et les paysages humains » (La Fosse aux ours).

Très égoïstement, je dois à cette rencontre d'avoir vécu des années professionnelles passionnantes et, surtout, de m'être ouvert l'esprit, grâce à elle, à des univers politiques, historiques et culturels dont j'étais très ignorant. François Maspero, lui, avait une culture impressionnante, acquise notamment dans ses librairies (L'Escalier, puis La Joie de lire), allant de la poésie aux sciences humaines en passant par toutes les variantes de l'engagement révolutionnaire, en France et dans le monde, au XIXe comme au XXe siècle. Une culture qui nourrissait pleinement son engagement d'homme libre, sans jamais être mise en avant.

Je lui dois donc beaucoup à titre personnel, en particulier dans deux domaines qui me tiennent toujours particulièrement à cœur: l'histoire coloniale de la France, les luttes pour la santé des travailleurs. Comme pour tant d'autres domaines, les livres et les auteurs qu'il avait publiés dans ces deux champs m'ont ouvert les yeux. J'ai d'abord pris conscience de l'importance de ceux sur l'histoire coloniale, qui restait un véritable tabou dans la France des années 1960 et 1970. Ce qui m'incitera à poursuivre cet axe à La Découverte, s'agissant en particulier de la colonisation de l'Algérie (Maspero publiera lui-même au Seuil en 1993 ce qui restera sans aucun doute l'un des ouvrages de référence essentiels sur la question, « l'Honneur de Saint-Arnaud »).

Dans son attention constante aux luttes sociales, François Maspero a toujours été très sensible aux atteintes patronales à la santé des travailleurs. En 1977, il avait publié le livre du Collectif intersyndical de Jussieu, « Danger amiante », et c'est lui qui me donna l'idée de réaliser un ouvrage collectif intitulé « les Risques du travail. Pour ne pas perdre sa vie à la gagne r» (1985), dont une version entièrement nouvelle vient d'être publiée - trente ans plus tard - à La Découverte, sous le même titre. Sans parler de nombre d'autres titres sur ces questions...

Je pourrais bien sûr multiplier les exemples de ce que le catalogue de La Découverte doit à celui des Éditions François Maspero – dont de très nombreux titres sont toujours vivants. Toujours vivant, François Maspero le restera dans mon esprit grâce aux engagements partagés. Et à jamais identifié à son formidable et si fragile sourire…

François Gèze
Ancien directeur des Editions La Découverte, ex-éditions Maspéro


Lire cet hommage sur le site de l'Obs

 

[crédit photo ©Olivier Dion]


  François Maspero, un héritage

Au sein de l'équipe actuelle des Éditions La Découverte, nous étions peu à avoir connu ou même rencontré François Maspero. Je ne l'avais moi-même croisé qu'une seule fois, il y a trois ans, dans le bureau d'Annie Morvan, aux Éditions du Seuil, alors qu'il mettait la dernière main à la réédition de son livre terrible et magnifique, L'Honneur de Saint-Arnaud. Une entrevue brève, quelques mots échangés à peine.

Je savais depuis longtemps, comme beaucoup, que François Maspero entretenait une relation complexe et douloureuse à son passé d'éditeur. Les nombreux ouvrages qu'il avait publiés vivent aujourd'hui pour une large part dans le catalogue des Éditions La Découverte. À l'occasion de leur réimpression régulière et des nouvelles éditions, ils continuent d'incarner, au sein de la maison, un lien fort, avec l'histoire des Éditions François Maspero. Une forme d'hommage quotidien à son travail et à ses engagements.

Cette longue histoire de lutte, que François Maspero a lui-même évoquée dans ses propres livres, est aussi, et surtout, de celles qui incitent à ne pas céder au découragement face à l'époque et à poursuivre sans relâche les combats du présent. À ce titre, à nos yeux, comme aux yeux de beaucoup d'autres, dans le monde de l'édition et ailleurs, son héritage, qui avait commencé d'essaimer bien avant sa mort, demeure irremplaçable. Et vivant.

Hugues Jallon
PDG des Éditions La Découverte


  Les risques du travail
en librairie le 9 avril 2015

Depuis les années 1990, les conditions de travail se sont progressivement imposées dans le débat social et l'on a pu observer de réelles avancées. Néanmoins, la situation reste critique.
Ce livre sans équivalent, à destination d'un large public, dégage les pistes d'action qui en découlent, en prenant en compte des expériences conduites dans de nombreux pays.
Mobilisant une équipe internationale de spécialistes, ce livre entend constituer un outil pratique et militant pour élargir les débats sur l'avenir de la prévention.

  Histoire du pétrole : une source de puissance tarissable

Matthieu Auzanneau est journaliste, chargé de la prospective au Shift Project, auteur du blog "Oil Man". Il répond à nos questions à propos de son ouvrage Or noir. La grande histoire du pétrole:
- Le rapport sur la menace irakienne, utilisé par l'administration Bush pour justifier l'invasion de l'Irak en 2003, vient d'être déclassifié. Quels sont les éléments qui laissent à penser que cette guerre était liée au pétrole pour Washington et Londres ?
- Pourquoi écrire une "histoire du pétrole" ? De quelle manière cette énergie a-t-elle transformé nos sociétés ?
- Les bouleversements engendrés par la raréfaction des ressources du pétrole risquent d'être considérables. Selon vous, les acteurs étatiques et économiques mondiaux se préparent-ils de manière suffisante à cette transition ?
- Dans ces conditions, peut-on imaginer que les pétroles dits non conventionnels constituent un relais au pétrole conventionnel ?

Matthieu Auzanneau est l'invité d'Emmanuel Lechypre dans "La librairie de l'éco" sur BFM, le vendredi 3 avril.

Lire également la recension du livre sur Les Echos.fr


Histoire du pétrole : une source de puissance... par IRIS-FRANCE

  Itinéraires d'une recherche européenne par Nilüfer Göle
L'auteur de "Musulmans au quotidien" raconte son travail de recherche

Un film documentaire de 60 minutes, coproduit en partenariat avec la division audio-visuelle de l’EHESS, a été réalisé entre mai 2009 et juin 2010.
Intitulé « Itinéraires d’une recherche européenne», ce documentaire propose de suivre le déroulement de la recherche, de ses phases d’analyse et du processus d‘investigation.
Il apporte un outil méthodologique nouveau et innovant où les pages écrites ont laissé la place aux gestes, aux sons et aux images. Le choix d’utiliser l’outil documentaire en tant que moyen de narration d’un projet de recherche, et non seulement un livre comme il est d’usage, a été une volonté exprimée dès le début par le Professeur Nilüfer Göle, directrice de cette recherche et auteure de Musulmans au quotidien.


  Luizard : "L'État islamique se veut un État de droit"
jeudi 19 février 2015

Pierre-Jean Luizard présente Le piège Daech dans l’émission "Un livre, un jour" sur LCI.

Marie200nique ROBIN 167acrée croissance ! aux éditions La Decouverte   Sacrée Croissance !: projections et débats

Pour suivre l'agenda des rencontres de Marie-Monique Robin autour du livre et du film, Sacrée croissance ! , cliquez ici


Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2015