Revue Le Mouvement social n° 247François Dubet (dir.)Bertrand MéheustJean BaubérotStéphane BeaudRevue Mouvements n° 78Yves Citton (dir.)André Delpuech, Jean-Paul Jacob (dir.)Frédéric HéranJonathan CraryFrançois Cusset (dir.)
 
  Dès le 28 août, retrouvez nos nouveautés en librairie

Des auteurs : Edwy Plenel, Gisèle Sapiro, Bruno Parmentier, Jade Lindgaard...

 

Des sujets : Castoriadis, Marx, l'AFP, la gastronomie française...

 

Découvrez nos livre à paraître à la rentrée 2014 dans notre rubrique "À paraître"

  Summer of the 90's sur Arte #2
Ce week end : Love, peace and ecstasy : dance culture

Cet été, Arte met l'accent sur les années 90.
L'occasion de vous faire lire en exclusivité des extraits de "Une histoire (critique) des années 1990" sous la direction de François Cusset :

Extrait de la page 198 :

D’aucuns, comme le critique musical britannique Simon Reynolds, estiment que l’émergence du phénomène rave sonne avant tout comme une revendication générationnelle, qui verrait le nous supplanter le je , un idéalisme inédit se substituer au matérialisme consumériste et a l’égoïsme des années 1980, ou même la simplicité s’affirmer comme une véritable forme de vie et dépasser le stade de la pose. 

[Lire la suite]


Franç200 CUSSET (dir167- Une histoire (critique) des années 1990 aux éditions La Decouverte   Exposition au Centre Pompidou-Metz : "1984-1999. La Décennie"
jusqu'au 2 mars 2015

Dernière décennie d’un siècle et d’un millénaire, les années 1990 s’ouvrent sur un temps de crise des institutions et des idéologies. L’exposition 1984-1999. La Décennie au Centre Pompidou-Metz revient sur l’esprit de cette époque, ses fondements, sa beauté.

Consulter le dossier presse

 

Publié en coédition avec le Centre Pompidou-Metz, et sous la direction de François Cusset,  Une histoire critique des années 90 est un livre collectif et surtout une histoire politique et culturelle, la première du genre sur la dernière décennie du XXe siècle. Elle exigeait son manuel d'histoire, résolument critique, engagé et transdisciplinaire.

 

François Cusset, auteur de Une histoire critique des années 90, était l'invité de Laurence Luret sur France Inter dans l'émission "Parenthèse" le dimanche 18 mai 2014 pour en parler.
Réécouter l'émission


  Tiki Pop : L’Amérique rêve son paradis polynésien
Exposition au Musée du quai Branly

Dans les années 1950, la société américaine, alors à son apogée économique et  consommatrice, s'évade en fantasmant la vie insousciante des Mers du Sud : un sorte de paradis perdu avec l'émergence de la société de consommation.

À l'origine de ce fantasme polynésien, deux explorateurs, Bougainville et son "Voyage autour du monde" et James Cook et ses "Relations de voyages autour du monde".

 

Description de Tahiti par les deux explorateurs :

"Je me croyais transporté dans le jardin d'Eden : nous parcourions une plaine de gazon, couverte de beaux arbres fruitiers et coupées de petites rivières qui entretiennent une fraîcheur délicieuse, sans aucun des inconvénients qu'entraîne l'humidité."[Bougainville - extrait p. 138]

 

"En ce qui concerne la nourriture, on peut presque dire que ces peuples échappent à la malédiction encourue par nos pères, et ce qu'on ne peux au contraire pas dire, c'est qu'ils gagnent leur pain à la sueur de leur front. La bienveillante nature les a pourvus à profusion on seulement du nécessaire, mais du superflu." [James Cook - extrait p.52]

Le mythe polynésien était né.

 

Pour en savoir plus sur l'exposition Tiki Pop au Musée du Quai Branly

 

 


Louis200RTHAS - Les 167nets de guerre de Louis Barthas, tonnelier 1914-1918 aux éditions La Decouverte   Exposition "Sur les pas de Louis Barthas (1914-1918)"
du 25 mars 2014 au 24 août 2014 à la Bibliothèque Nationale de France

En 1914, Louis Barthas, artisan tonnelier à Peyriac-Minervois (Aude) partit pour le front où il resta quatre ans. Au fil des jours, il prit des notes et rédigea un récit qui occupe 19 cahiers. L’historien Rémy Cazals découvrit ce texte et le publia en 1978. Quelles traces peuvent encore demeurer sur les lieux où Barthas et ses compagnons connurent les souffrances qu’il relate ? Quelles cicatrices la terre et la nature portent-elles encore ?
Pour tenter de les retrouver, le photographe Jean-Pierre Bonfort a suivi Louis Barthas pas à pas. Bonfort n’emploie pas un appareil complexe et, depuis plus de dix ans, a fait le choix des prises de vues au téléphone cellulaire. Il ne recherche pas l’effet monumental, mais la vibration et la sensation qui se dévoilent grâce à la modestie du dispositif.
Du récit de Barthas, que demeure-t-il de tangible sous l’objectif du photographe ? Ce qui est de l’ordre du tellurique : le froid, la pluie, la boue, les longues routes à parcourir. Mais aussi les immenses cimetières, les paysages anodins dévoilant à peine les traces des effroyables combats.« Et moi, survivant… » Surplombant le silence de la Terre, demeurent les paroles de Barthas et de ses compagnons de tranchée : elles accompagneront les images de l’exposition.

Pour en savoir plus

  Bibliographie des concours mise à jour pour 2015

Géographie des mers et des océans, Le monde romain de 70 av. JC à 73 ap. JC, la finance internationale et la déviance...

La bibliographie des nouvelles questions aux agrégations 2015 pour l'histoire, la géographie et les sciences économiques et sociales est en ligne !

 


Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2014