Working rich - Olivier GODECHOT

Working rich
Salaires, bonus et appropriation du profit dans l'industrie financière

Olivier GODECHOT

Un, cinq, dix millions d’euros. Les salaires dans l’industrie financière défient la mesure. Régulièrement, les journalistes braquent leurs projecteurs sur ce phénomène étrange et fascinant, en s’attardant sur les éléments les plus sensationnels : magnums de champagne, voitures de sport, investissements immobiliers. Ainsi dépeinte, cette richesse insolente demeure un fait inexpliqué.
Olivier Godechot propose au lecteur d’entrer dans les coulisses de la finance. Ce secteur est le meilleur laboratoire pour répondre à la question posée par l’irruption des working rich : comment des salaires permettent-ils d’accéder à la richesse ? Derrière leur apparence abstraite de prix de marché, les salaires sont aussi le résultat d’un partage : partage du profit entre les actionnaires et les salariés, et plus encore, en finance, partage de la masse salariale entre les salariés par des salariés.
L’auteur montre ainsi que les travailleurs de la finance se reconnaissent des quasi-droits de propriété sur des actifs de l’entreprise (portefeuilles, clients, etc.). Et lorsque leurs droits sur une part substantielle du profit ne sont pas reconnus, ils sont en mesure de faire défection, avec l’ensemble des biens accumulés lors de leur parcours. Au-delà de son analyse de l’industrie financière, ce livre ambitieux invite à décrypter les nouveaux rapports salariaux et les nouvelles figures de l’exploitation dans une économie en voie de dématérialisation. Il éclaire de manière inédite les transformations du salariat et pose les questions politiques de notre temps.

Version papier : 28 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Sociologie
Parution : 26/04/2007
ISBN : 9782707148346
Nb de pages : 312
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Olivier GODECHOT

Olivier Godechot, normalien et ancien élève de l'ENSAE, est chercheur en sociologie économique au laboratoire de sciences sociales de l'École normale supérieure.

Extraits presse

« Trois ans d'enquête, des dizaines d'entretiens, des stages qu'il a réalisé lui-même dans le service des ressources humaines et dans la salle des marchés d'établissements bancaires ainsi que l'accès à des fichiers de rémunération et de bilans sociaux ont permis à M. Godechot d'analyser en profondeur le fonctionnement du système de rémunération. »
LE MONDE ECONOMIE

« Ce livre est à conseiller à tous les étudiants qui hésitent entre diverses vocations: droit, marketing, finance ? Auteur, il y a quelques années d'un livre qui avait marqué les esprits (Les Traders), Olivier Godechot, chercheur au CNRS, reprend la plume pour une nouvelle enquête dans le monde de la finance. »
LA TRIBUNE

« Vous connaissiez l'hypercapitalisme... Bienvenue dans l'hypersalariat, royaume des parachutes dorés et des salariés rentiers. »
L'HUMANITÉ

« De par une connaissance solide de ce monde complexe de la finance, Olivier Godechot nous permet d'aller au-delà de l'indignation provoquée par ces salaires extravagants (ceux des "working rich"). Son étude, pédagogique et convaincante, fait entrer le lecteur de plein-pied dans ce monde si opaque, fer de lance de la mondialisation et responsable à ce titre de nombreuses fermetures d'usines effectuées au nom de la valorisation maximale des actifs, prônant à l'envi une modération salariale qu'elle est bien en peine de s'appliquer à elle-même. »
L'HUMANITÉ

« L'ouvrage, basé en grande partie sur l'observation sur le terrain, est un extrait de vie bancaire passé au crible de l'analyse sociologique fine. »
LE TEMPS

« Au sortir d'un été où les soubresauts des marchés financiers ont tenu la vedette, ce livre ouvre les coulisses de ce monde très à part à tous ceux qui en ignorent les rouages tout en subissant bien souvent la loi. [...] Un travail pionnier. »
LIAISONS SOCIALES

«Les rémunérations pharaoniques des dirigeants d'entreprises multinationales attirent l'attention et parfois la vindicte de l'opinion publique. Mais se cachent derrière elles des rémunérations plus considérables encore, moins connues du grand public car elles relèvent d'un monde quisemble impénétrable, le monde de la finance. Une approche sociologique tente ici, non pas certes de justifier l'injustifiable, mais d'expliquer comment de telles rémunérations sont possibles. La réponse, argumentée à partir d'une masse d'analyses, d'observations et d'interviews, se résume assez simplement: ces financiers accaparent une partie de ce qui fait la valeur réelle des entreprises, sa clientèle - et ce d'autant mieux que la finance est toujours une affaire de confiance. »
ÉTUDES

« Le livre de Godechot, est un petit bijou de lecture: style fluide et fleuri, il a cette capacité à accrocher le lecteur dès la première phrase, comme un très bon roman. »
LA VIE DES IDÉES

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction - Le retour des inégalités salariales - Progrès technique et pouvoir patronnal ? - Les working rich de la finance - Déjouer les idées simples, entrer dans la banques - Des avoirs au pouvoir - Directions - I / Les pratiques du bonus - 1. Les grandeurs du bonus - Les working rich de la banque - Les dix plus grosses rémunérations - L'augmentation des inégalités dans la banque - La structure des rémunérations à la banque Jupiter - Aperçu du travail financier - Une hiérarchie salariale dominée par les traders et les vendeurs - Des indications optimales ? - Des salaires fixes trop élevés - Des rémunérations trop corrélées à la conjoncture observable - 2. Le partage des bonus - Formule collective de bonus et appropriation de la valeur créée - Culbuto des arguments et cristallisation du partage - Argumentaires budgétaires - Le poids des structures organisationnelles - La distribution individuelle entre justice et opportunisme - Le mérite des subordonnés - Récompenser ou retenir ? - II / Droits de propriété et pouvoir - 3. Les droits de propriété dans l'entreprise - A-t-on le droit d'introduire des droits ? - L'entreprise financière alloue des droits - Les droits de propriété du trader - Chevauchement et cloisonnement des droits sur les savoirs - Montant, solidité et répartition des droits - 4. Le sentiment de propriété du profit - Le profit comme bien sans maître - Les formes élémentaires de l'appropriation du profit - Primauté et appropriation - La première volonté - La première action - La première idée - Positions dans l'organisation du travail et appropriation du profit - Propriété utile des actifs financiers - Propriété éminente - Auteurs et inventeurs - Louage d'ouvrage -5. Avoir et pouvoir - Actifs redéployables et pouvoir - Actifs spécifiques et hold-up chez Williamson - Redéployabilité, rareté et pouvoir - Vendeurs, traders et redéployabilité des actifs - Le pouvoir niché dans les transactions internes - Les différentes formes de tarification - Recherche et trading : cession et monopole du savoir -6. Un cas de hold-up - Le scandale de la divulgation syndicale - Aux origines de l'affaire - Le hold-up - Les répliques du hold-up - 7. Esquisse d'un hold-up - Le mécanisme du hold-up en finance - Les limites des protections - Échanger le pouvoir de négociation - Restreindre les défections - 8. Le marché du travail comme transfert d'actif - Les prolongements du corps - Le départ collectif comme OPA à bon compte - Un marché du travail malthusien - Tendance au sous-emploi - Favoritisme à l'entrée - Une rareté autoentretenue - Chasseurs de têtes et cloisonnement du marché du travail -9. Que font les chefs de salle ? - Diviser et combiner - La division du travail comme politique - La rationalisation de la gestion d'actifs - Entraîner - Schématisation du pouvoir d'entraînement - Les limites du pouvoir de mobilisation -Conclusion . Une création de valeur pour les salariés - Travailleurs riches, inégalités et impôts - Bibliographie - Glossaire.

Droits étrangers

WORKING RICH



This thought-provoking book analyses the Finance Industry and examines the new salary ratios and the new forms of exploitation in our ever-more dematerialized economy. In counterpart to the working poor, there exists a class of working rich, who have earned a fortune through their work. Oliver Godechot leads us through the maize of Finance, shedding new light on the changes that have affected the salaried class. A fascinating study of some of the main contemporary political issues.


Olivier Godechot is a sociologist, a researcher at the CNRS and the author of Traders (La Découverte, 2001, new paperback edition, 2005).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites