Une sociologie de la Chine

Jean-Louis ROCCA

Ce livre essaie de « comprendre » la société chinoise d'aujourd'hui. Celle-ci est trop souvent abordée à partir de mythologies telles que la Chine éternelle ou la Chine en « modernisation ». Dans un cas, seuls les fondamentaux de la culture permettraient de comprendre les Chinois, dans l'autre, la tâche essentielle serait de saisir les évolutions inéluctables vers l'individualisme, la démocratie, le marché. Ici, la démarche est tout autre. Il s'agit de s'appuyer sur les acquis des sciences sociales pour montrer ce qui se joue dans les pratiques et les imaginaires sociaux.
Après avoir rendu justice à l'historicité propre à la Chine, cet ouvrage dresse un tableau des bouleversements qui ont saisi le pays depuis la fin des années 1970, puis analyse la nouvelle stratification sociale et les rapports qui se dessinent entre les individus, les classes et la société. L'idée centrale est de multiplier les perspectives afin de montrer qu'on ne peut opposer État et marché, individu et société ou tradition et modernité. Enfin, l'auteur se consacre à la question polémique de l'évolution politique, ce qui nécessite aussi une déconstruction de solides préjugés.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°550
Parution : 25/03/2010
ISBN : 9782707160034
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Jean-Louis ROCCA

Jean-Louis Rocca est chargé de recherche au CERI (Sciences Po), professeur de sociologie à l’université Tsinghua et directeur des Ateliers franco-chinois de Pékin. Il travaille sur les nouvelles classes sociales dans la Chine contemporaine.

Extraits presse

« Pour les tenants d'une approche culturaliste, la Chine est un monde à part, irréductible à nos catégories de pensée. Pour les tenants de la théorie de la modernisation, elle est, au contraire, une société (presque) comme les autres, engagée dans une marche forcée vers la modernité. Deux approches que l'auteur renvoie dos-à-dos. D'une part, la Chine et ses mutations se prêtent bien à nos cadres d'analyse sociologique, ce dont ce petit livre témoigne en combinant avec talent observation et éclairages théoriques. D'autre part, ces mutations n'ont pas débouché sur la démocratisation escomptée: les partis y sont toujours interdits et internet n'a pas permis de contourner toute la censure. Le parti communiste (76 millions de membres!) a certes changé en accueillant dans ses rangs businessmen et intellectuels, mais le régime reste le même. »
ALTERNATIVES INTERNATIONALES

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction
Pensée orthodoxe
Impasses culturalistes
Impasses modernisatrices
Une réflexion critique
I / La trajectoire historique
En attendant la Révolution
Une page grise
La fonctionnarisation de la société - Les classes qui n’en sont pas - Les ressources de la stratification sociale - Une société de statuts
Nouvelles solidarités : les villes
Nouvelles solidarités : les campagnes
L’échec tragique du totalitarisme
II / La longue marche des réformes
La formation mutuelle de l’État et du marché
Un capitalisme marginal (1978-1991)
Le maintien des structures - Quelques ruptures - Une stratification hésitante
Le temps des fractures (1992-2007)
On a raison de s’enrichir - Désindustrialisation : la chute de l’emploi public - Privatisation : mode d’emploi - Tertiarisation de l’économie - Nouvelle industrialisation - Valorisation de l’éducation - Urbanisation - Éclatement des systèmes de protection
III / Une nouvelle société
Les conditions de la mobilité sociale
Déterminations - Ouverture des possibles
La morphologie de la société chinoise
Les dangers des déséquilibres
Frustrations sociales - Une société de consommation sans consommateurs
La classe idéale
Dynamisme et rationalité - Dynamisme et stabilité politiques - Une classe floue
IV / La société des individus à l’heure des réformes
Une société de sujets
Effets de mode
Angoisse sociale
Sex and marriage in the (Chinese) city
Morale publique, morales sociales - Libertés normalisatrices
Les enfants
V / Puzzle politique
Un pluralisme mesuré
La révolution Internet et ses limites
Élections et électeurs
Une élite thermidorienne
La contestation sociale
Diversité des protestations - Pouvoir et société : le mélange des genres
Les intellectuels dans l’entre-deux
La moyennisation de la Chine
Identités et nation
Démocratie conservatrice
Conclusion
Quelques éléments généalogiques
Tout va bien
La modernisation n’est pas un dîner de gala
Conservatisme et représentation
Repères bibliographiques

Droits étrangers

CONTEMPORARY CHINESE SOCIETY



This book begins by outlining the main changes that have shook China since the end of the Seventies. Multiplying the perspectives, the author doesn't just content himself to oppositions such as State/Market, individual/society or tradition/modernity but also tackles the polemical issue of political change.


Jean-Louis Rocca is a researcher at the CERI (Sciences Po), and a lecturer in sociology at the university of Tsinghua and director of the French-Chinese social science workshops in Beijing. His research focuses on new social classes in contemporary China.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com