Sociologie politique de l'expertise

Corinne DELMAS

Faut-il expertiser les experts ? Cette question résume la place paradoxale de l’expertise et l’intérêt que lui portent les chercheurs en sociologie et en science politique. Pourtant, le décalage est important entre le succès de ce concept et les incertitudes liées à sa définition.
Illustré par de nombreux exemples concrets, ce livre éclaire l’évolution sémantique de l’expertise, la diversité des acteurs, ainsi que ses enjeux. Définie ici comme l’ensemble des savoirs mobilisés en vue de l’action, elle est appréhendée comme une pratique révélatrice des évolutions contemporaines de notre société et de l’action publique. Comment analyser l’essor d’un véritable marché de l’expertise qui révèle le fossé séparant les experts des profanes et suscite de nouvelles exigences démocratiques ? Peut-on évoquer une remise en cause du modèle technocratique de décision publique ?
C’est notamment à ces questions très actuelles que répond cet ouvrage en soulignant les ambiguïtés d’une vulgarisation de l’expertise dans une démocratie de marché réduisant les citoyens à des individus sommés d’être les entrepreneurs d’eux-mêmes.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°588
Parution : 03/11/2011
ISBN : 9782707165817
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Corinne DELMAS

Corinne Delmas, maître de conférences à l’université Lille-II et chercheur au Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (UMR CNRS 8026), mène des recherches sur les usages sociaux des savoirs. Elle a publié, entre autres, Instituer des savoirs d’État (L’Harmattan, 2006).

Table des matières

Introduction
À la croisée de la connaissance et de l’action
L’essor de la sociologie de l’expertise
Pour une sociologie politique de l’expertise
I / L’expertise, enjeu de définitions
La compétence
Demande sociale et mandat
L’inscription dans l’espace public
Une finalité pratique
Entre savoir et pouvoir : l’approche constructiviste
II / La fin d'un modèle de rationalisation de l'action publique ?
L’affirmation de sciences d’État et de la réforme sociale
La promotion d’experts d’État
Le conseil
La commande publique
Diversification de l’expertise
L’essor de centres alternatifs d’expertise - De nouvelles bureaucraties techniques ?
III / Affirmation du profane et redéfinition des savoirs experts
L’expertise scientifique en question
La promotion de savoirs profanes
La compétence du profane - La mobilisation croissante des savoirs d’usage ou d’expérience - La professionnalisation des experts « amateurs » ?
« Intellectuel collectif » et coproduction des savoirs
L’élargissement de la notion d’« expertise »
IV / L’expertise en démocratie
L’expertise, répertoire d’action collective
Vers une nouvelle politique des savoirs ?
La promotion d’expertises autonomes - L’enjeu politique de la technoscience
L’impératif délibératif : vers une démocratie technique ? - Procéduralisation de l’expertise et opacité
La position intermédiaire de l’expert
Un intellectuel spécifique
V / Naissance d'un système normatif néolibéral
Expertise et reconfiguration de l’action publique
La « nouvelle gestion publique »
Le management public contemporain - L’essor des experts privés dans la « gouvernance » publique
L’expertise collective des think tanks
L’appui des organisations internationales
Les métamorphoses de l’expertise
Recompositions contrastées de l’expertise - Des experts issus du sérail - Une expertisation du savoir ?
VI / Subjectivcation et responsabilisation des individus
Les dynamiques de la « reconnaissance »
L’État réflexif
Les remises en causes néolibérales de l’État social - La diversification des acteurs et de l’expertise - Politiques et expertises de la sphère privée
Un pouvoir sur soi
L’expertise au service de la « gouvernance »
Conclusion
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

POLITICAL SOCIOLOGY OF EXPERTISE



The recourse to expertise is an indicator of the current trends of our society and of public action. Why does expertise hold such a position ? Isn't such an increase paradoxical, with experts' opinion now being viewed with growing suspicion. ?
This book examines such key issues, underlining the ambiguity of the vulgarization of expertise in a market democracy that wishes to reduce its citizens to individuals requested to make their own market value.


Corinne Delmas, senior lecturer at the University of Lille-II and a researcher at the Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (UMR CNRS 8026), pursues research on the social uses of knowledge. Amongst her published works : Instituer des savoirs d’État (L’Harmattan, 2006).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites