Savoir, apprendre, transmettre - Françoise HATCHUEL

Savoir, apprendre, transmettre
Une approche psychanalytique du rapport au savoir

Françoise HATCHUEL

Que représente le savoir pour chacun et chacune d’entre nous ? Que pensons-nous, ressentons-nous, vivons-nous lorsque nous savons, croyons savoir ou ne pas savoir, apprenons, essayons ou refusons d’apprendre, enseignons, produisons un savoir ? À quoi nous renvoie notre apprentissage ou notre non-apprentissage, que cherchons-nous à travers le savoir, quels compromis tissons-nous avec lui ? Désir, blocages, résistances, avidité, sentiment d’étrangeté ?
Depuis 1990, le collectif « savoirs et rapport au savoir » de l’université Paris X-Nanterre s’interroge à partir de ces questions dans une perspective à la fois scientifique et militante : mieux comprendre le psychisme humain, c’est aussi contribuer à libérer l’individu des dominations internes et externes dans lesquelles il se laisse enfermer. À cet égard, la notion de rapport au savoir, en nous aidant à mieux comprendre notre rapport aux autres via la médiation du savoir, se révèle particulièrement pertinente. À l’heure où l’on tend de plus en plus à confondre savoir et information, il n’est pas inutile de s’interroger sur les transformations de soi auquel doit faire face le sujet qui apprend et de rappeler la force de la pensée face à l’immédiateté de l’image.
Cet ouvrage se veut également un hommage au savoir produit collectivement par une équipe qui en sait le prix, dans le souci de mettre certains de ses résultats à la portée du plus grand nombre.

Version papier : 9,90 €
Version numérique : 8,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°250
Parution : 29/03/2007
ISBN : 9782707151964
Nb de pages : 168
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348057298
Format : EPUB

Françoise HATCHUEL

Françoise Hatchuel, maîtresse de conférences en sciences de l’éducation à l’Université Paris X-Nanterre et militante féministe s’intéresse particulièrement au rapport au savoir des jeunes, dans une perspective anthropologique et psychanalytique. Elle a publié Apprendre à aimer les mathématiques (PUF, 2000) et a collaboré à de nombreux ouvrages collectifs dont Formes et formations du rapport au savoir (2000), Une séance de cours ordinaire. Mélanie, tiens, passe au tableau (2003) et Autobiographie de Carl Rogers : lectures plurielles (2003), tous trois chez L’Harmattan.

Extraits presse

« Examinant les rapports entre savoir, pouvoir et autorité, Françoise Hatchuel en étudie les tensions au sein des univers tant familiaux que scolaires. »
LE MONDE

« L'un des grands intérêts du livre réside dans l'alliance subtile entre réflexion de nature épistémologique et exposé de cas pratiques, issus de travaux d'observation. »
PARUTIONS.COM

« À l'heure où l'on tend de plus en plus à confondre savoir et information, il n'est pas inutile de s'interroger sur les transformations de soi auquel doit faire face le sujet qui apprend et de rappeler la force de la pensée face à l'immédiateté de l'image. »
SANTÉ MENTALE

« La place du savoir, son émergence dans la famille, le rapport au savoir, le plaisir, le transfert, la socialisation et bien d'autres thèmes sont abordés dans cet essai bien construit et accessible à tous. Pour méditer sur la différence entre savoir et information. »
PSYCHOLOGIES MAGAZINE

« [Les exemples choisis] semblent non seulement éclairants mais témoignent aussi de ce que l'étude très informée de l'auteur laisse apparaître, pas à pas, l'avancée de son propre positionnement théorique. [...] Le travail très documenté de F.Hatchuel est intéressant à plus d'un titre. Elle aborde le rapport au savoir à partir de différentes sources. »
REVUE FRANÇAISE DE PÉDAGOGIE

« Voilà un livre concis, dense et réussi qui, sans vulgarisation, rend accessibles des travaux de recherche pointus. »
LE NOUVEL ÉDUCATEUR

« Sous-titré Une approche psychanalytique du rapport au savoir, ce petit ouvrage propose d'étudier notre rapport au savoir sous l'angle des désirs, blocages, résistances qui guident notre appétit ou notre dégoût des apprentissages. La face cachée, en quelque sorte, de nos intérêts à l'aune du rapport enseignant apprenant lors du processus de transmission. Un processus qui s'apparente au transfert cher à la psychanalyse et qui permet à l'élève de ne pas avoir à "rejouer ses conflits sur la scène publique". »
LE MONDE DE L'ÉDUCATION

« À partir des travaux du département des Sciences de l'éducation de Paris X - Nanterre, l'auteure - qui commence par une note concernant la féminisation du langage - établit une synthèse claire de ce fameux "rapport au savoir". Après avoir donné l'historique de cette expression récente, elle s'attache, à travers des exemples de situations pédagogiques ou de "grandes figures" à montrer comment se construit ce rapport. Ou plutôt - car c'est cela le problème - comment il ne se construit pas. Une double grille de lecture, sociale et psychologique, qui tient compte de nombreux travaux sur ce thème. Rapide sans être léger, profond et sans jargon, à recommander à tout "débutant" sur ces sujets. »
L'AUTRE ÉCOLE

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Avertissement et remerciements - Introduction - 1. Le rapport au savoir, notion récente - « Rapport » et « savoir » - Lacan et les psychanalystes - Les auteurs d'inspiration marxiste et la sociologie critique - Le champ de la formation d'adultes - Savoir et autorité - 2. Pouvoir et place du savoir - Savoirs et émancipation - Les savoirs à l'école - Rapport individuel au savoir - 3. Inconscient et savoir - Fondements - Savoir et socialisation - Actes et savoirs - 4. La construction du rapport au savoir dans la famille. Une illustration à travers les langues vivantes - Eugénie : « Devenir professeur de cheval » - Magali, mademoiselle « quand même » - 5. Savoir et exclusion : l'exemple des femmes - L'exclusion explicite - L'exclusion implicite : la fausse mixité du système scolaire - Des pratiques d'enseignement également sélectives - L'exclusion des femmes adultes - Les représentations : une réponse sociale à des questions psychiques - 6. Le rapport au savoir dans les autobiographies - Simone de Beauvoir : les Mémoires d'une jeune fille rangée - Carl Rogers : une théorie pédagogique comme réponse aux conflits psychiques - 7. Des élèves dans leur rapport au savoir - La fréquentation d'un atelier mathématique : un espace possible pour la construction d'un rapport au savoir serein - Deux types de plaisir - Des pistes pour l'enseignement : une observation de classe - 8. Enseignants et enseignantes en relation pédagogique - L'inconscient au travail - Tenir sa place - La fonction contenante - Transfert, contre-transfert et enveloppe psychique - Conclusion - Post-scriptum : À propos de transmission - Index alphabétique des principales références.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites