Riot Grrrls - Manon LABRY

Riot Grrrls
Chronique d'une révolution punk féministe

Manon LABRY

Au début des années 1990, de jeunes féministes nord-américaines lançaient du fond de leurs tripes un cri de colère et de ralliement dans le milieu punk underground : « Revolution, Grrrl Style, Now ! » La culture riot grrrl – littéralement, les « émeutières » – était en train de naître. Des groupes comme Bikini Kill ou Bratmobile partaient à l’assaut de la production musicale, décidés à rendre « le punk plus féministe et le féminisme plus punk ».
Leur offensive fut une secousse incroyablement positive pour toute une génération assommée par la culture mainstream. Car les riot grrrls ont été bien davantage qu’un simple courant musical : appliquant les principes du Do-It-Yourself, elles ont construit une véritable culture alternative, dont la force de frappe tient en une « proposition » que suivront des milliers de jeunes femmes : celle d’oser devenir qui elles sont et de résister corps et âme à la mort psychique dans une société capitaliste et patriarcale.
Manon Labry retrace l’histoire de cette révolution politique et culturelle. Elle déploie une écriture punk bien frappée qui entremêle paroles de chansons, témoignages, réflexions personnelles, extraits de fanzines et illustrations pour faire la chronique d’une génération.

Version papier : 15,00 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : ZONES
Parution : 07/04/2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782355221057 ISBN numérique: 9782355221064

Manon LABRY

Manon Labry est docteure en civilisation nord-américaine. Sa thèse portait sur les relations entre culture mainstream et sous-cultures underground, à travers l’étude du cas de la sous-culture punk féministe nord-américaine.

Droits étrangers

RIOT GRRRLS
A Musical and Feminist Revolution

Around twenty-five years ago, a handful of young North American feminists in the underground punk community screamed from the top of their lungs out of anger and in unity: “Revolution, Grrrl Style, Now.” The riot grrrls were born. Groups of women, such as the legendary Bikini Kill, launched an attack on the music business, determined to make “punk more feminist and feminism more punk”.


Manon Labry has a PhD in North American Civilisation. Her thesis, which she did at the University of Toulouse 2-Le Mirail, was on the relationship between mainstream culture and underground subcultures through the study of the North American Feminist Punk subculture.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com