Racisme et modernité - Michel Wieviorka

Racisme et modernité

Michel Wieviorka

Actes du colloque " 3 jours sur le racisme " organisé par le mensuel Passages et la Maison des sciences de l'homme. Néo-racisme, racisme culturel, institutionnel, symbolique, subtil... en une vingtaine d'années, le concept de racisme n'a cessé de s'enrichir, en même temps qu'un constat s'imposait : le racisme contemporain ne peut plus, ou plus seulement, être pensé dans les catégories de sa période classique. Une inflexion - voire une rupture - s'est produite, au point qu'il faut aujourd'hui s'interroger. Jusqu'où le terme même de racisme est-il encore approprié, quelle continuité y a-t-il entre les doctrines organicistes du passé, et les expressions les plus récentes du phénomène, qui semblent souvent procéder avant tout de références à la différence culturelle ? Cet ouvrage se propose donc de construire, de reconstruire un objet - le racisme - qui s'est développé avec l'essor de la modernité et qui trouve un second souffle dans sa crise, voire dans ce que certains considèrent son dépassement postmoderne. Une telle mise au point ne peut supporter ni l'enfermement dans une seule discipline, ni l'ethnocentrisme. Elle doit prendre en compte, comme dans ce livre, l'épaisseur historique et la diversité du phénomène, et examiner les outils disponibles pour son analyse. Elle doit, enfin, apporter un éclairage utile à ceux qui ne se contentent ni de la bonne conscience de l'antiracisme, ni de celle que peut procurer la critique de l'antiracisme.
(Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale 1993.)


Version papier : 45.00 €
Version numérique : 20.99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Histoire contemporaine
Parution : 14/11/2013
Format : EPub
ISBN papier : 9782707121905 ISBN numérique: 9782707176080

Michel Wieviorka

Michel Wieviorka

Michel Wieviorka est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, et mêne ses recherches dans le cadre du CADIS. Il dirige les Cahiers internationaux de sociologie et a notamment publié l'Espace du racisme (1991), la France raciste (1992) et, aux Éditions La Découverte, Racisme et modernité (1993).