Mircea Eliade - Florin TURCANU

Mircea Eliade
Le prisonnier de l'histoire

Florin TURCANU

À l’heure où l’on débat du « choc des civilisations » et des fondements religieux des identités collectives, la pensée de Mircea Eliade (1907-1986), le célèbre écrivain et historien roumain des religions, reste incontournable. C’est dire l’importance de cette première biographie intégrale. Construite à la manière d’une véritable enquête, elle mobilise de nombreux documents de ses archives personnelles, accessibles depuis peu aux États-Unis, et d’autres sources inédites conservées dans les archives roumaines, françaises et allemandes. L’auteur donne la parole, pour la première fois, à nombre de personnes qui ont approché Eliade, depuis sa tumultueuse jeunesse bucarestoise jusqu’à l’époque où il incarnera outre-Atlantique une histoire des religions renouvelée. Ainsi se dessine, à travers ses multiples facettes, l’image d’une personnalité bouillonnante et contradictoire, dont la biographie ne se laisse pas réduire à son œuvre savante ou à ses engagements politiques : de l’adolescent fasciné par l’ésotérisme au professeur de l’université de Chicago, de l’apprenti yogi dans un ashram de l’Himalaya à l’écrivain en quête perpétuelle de reconnaissance littéraire, du militant fasciste au signataire des pétitions en faveur des dissidents opposés au dictateur Ceausescu. De l’Inde de Gandhi à la Roumanie des années 1930, de Paris à l’heure de Sartre à l’Amérique des sixties, son itinéraire croise le chemin des noms les plus fameux : Ionesco et Cioran, Ortega y Gasset et Georges Dumézil, Carl Gustav Jung et Karl Kérényi, Paul Tillich et Paul Ricœur ou encore Ernst Jünger et Carl Schmitt. Ce livre évoque les événements et les milieux dont la traversée a fait d’Eliade un intellectuel ancré dans son siècle. Il restitue aussi les étapes et les ressorts d’un engagement politique que le savant roumain essayera de faire oublier, mais dont le rappel finira par assombrir ses dernières années pour peser ensuite sur sa postérité.

Version papier : 33,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de : Jacques JULLIARD
Collection : L'espace de l'histoire
Parution : 16/10/2003
ISBN : 9782707129543
Nb de pages : 552
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Florin TURCANU

FlorinTurcanu, né en 1967, est historien. Ancien étudiant de l’EHESS de Paris, il est actuellement maître de conférences à la Faculté de sciences politiques de l’université de Bucarest et chercheur à l’Institut roumain d’études sud-est-européennes.

Extraits presse

« Florin Turcanu est un jeune historien roumain qui écrit dans un français excellent et qui a voulu traiter à fond le problème du double visage d'Eliade. »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

« La biographie de Mircea Eliade (1907-1986), l'auteur de la Nuit bengali et du Mythe de l'éternel retour, est à première vue une trajectoire lisse et brillante, celle d'un Roumain formé dans la Bucarest de l'entre-deux-guerres, devenu, à force de travail et d'imagination, l'un des meilleurs spécialistes des religions, terminant sa carrière comme professeur à l'université de Chicago. Pourtant, sa vie a été marquée par son engagement dans la Garde de fer, mouvement fasciste et antisémite de la Roumanie des années 1930, choix idéologique qu'il ne renia jamais tout en essayant jusqu'à la fin de le dissimuler. Cette tension traverse le très riche livre de Florin Turcanu, remarquable en ce qu'il essaye de mettre en relation ces choix idéologiques et certains aspects de l'oeuvre de Eliade, sa fascination nostalgique pour le sacré et le symbolisme des religions archaïques allant de pair avec son mépris de l'individualisme démocratique et du monde moderne issu des Lumières. Ce portrait sans concession n'est pourtant pas une simple dénonciation. Il démonte les ressorts psychologiques complexes de celui qui fut, malgré cette troublante amnésie, un savant qui comprit avant d'autres l'intérêt et l'importance des sociétés et des spiritualités non occidentales. »
LIBÉRATION

« [Cette] copieuse biographie vise à "faire le point", en faisant appel à toute la documentation aujourd'hui disponible : outre les milliers de pages d'Eliade lui-même (avec une forte composante d'écriture et réécriture de soi), la bibliographie qui lui est consacrée, les archives roumaines, de nombreuses correspondances, des entretiens. Le programme est fort bien tenu. »
LE MONDE

« 540 pages qui se dévorent avec un vif plaisir [...]. Florin Turcanu retrace avec brio l'aventure intellectuelle et spirituelle de Mircea Eliade, savant et artiste, celui qui, le premier, prend conscience de l'irruption de l'homme "primitif" dans l'imaginaire occidental et qui redonne ses lettres de noblesse au paganisme ancestral. »
ÉLÉMENTS

« Cette biographie n'est pas une apologie, encore moins un panégyrique. Brillament impartial [...]. Cette biographie passionnante est désormais un passage obligé. »
ÉTUDES

« Cet ouvrage constitue la plus exhaustive biographie jamais publiée en français sur Mircea Eliade, historien des religions. L'homme méritait une analyse approfondie de son parcours [...] Florin Turcanu ne se permet pas de juger, et l'on ressent à la lecture de son livre sans doute la même impression qu'il eut à la rédaction : M. Eliade ne sort de cette étude ni noir, ni blanc, mais en nuances de gris. »
SCIENCES HUMAINES

« Une biographie qui s'appuie sur une documentation sûre et sur une connaissance approfondie de son oeuvre. »
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE EN FRANÇAIS

« L'auteur reconstitue avec talent sa trajectoire. »
LA CROIX




0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Préface - Avant-propos - 1. L’enfance - 2. L’adolescent myope - 3. L’université - 4. Cuvântul - 5. La tentation du religieux - 6. Naissance d’une « génération » - 7. De l’Italie à l’Inde - 8. L’Inde - 9. Criterion - 10. « L’intellectuel » - 11. Le yogi et le légionnaire - 12. L’engagement - 13. Londres - 14. Lisbonne - 15. « Les années les plus fécondes de ma vie » - 16. Sous le signe d’Eranos - 17. Les débuts américains - 18. Les années 1960 - 19. L’impossible aveu - 20. Les dernières années - Bibliographie sélective - Index des noms.

Droits étrangers

Mircea Eliade



As the debate on the religious foundations of collective identities is at its height, the ideas of Mircea Eliade (1907-1986), the famous Romanian writer and religious historian, cannot be ignored. This first complete biography, a work of considerable importance, is the result of intensive research, and uses many documents from his personal papers, hitherto unavailable in the United-States, as well as pre-viously unpublished material from the Romanian, French and German archives.


Florin Turcanu, born in 1967, is a historian.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com