Les métiers de la petite enfance - Didier-Luc CHAPLAIN, Marie-France CUSTOS-LUCIDI

Les métiers de la petite enfance
Des professions en quête d'identité

Didier-Luc CHAPLAIN, Marie-France CUSTOS-LUCIDI

Les métiers de la petite enfance concernent plus de 40 000 professionnelles (puéricultrices, auxiliaires de puériculture, éducatrices de jeunes enfants…). Comprendre comment ces professions se sont constituées, à partir de quels savoirs propres elles se sont construites et pourquoi les femmes y sont surreprésentées est le fil conducteur de cet ouvrage. Les femmes posséderaient-elles naturellement et depuis toujours des qualités innées pour s’occuper d’enfants, les soigner, les éduquer ? Ces métiers quasi exclusivement féminins sont de ce fait peu reconnus et peu valorisés : peut-on s’en satisfaire ? Les auteurs proposent un tour d’horizon complet du secteur de la petite enfance, nourri de nombreux entretiens auprès de toutes les catégories de professionnelles. Interrogées sur la manière dont elles perçoivent leur métier, sur les évolutions possibles, les plaisirs et les frustrations au quotidien, certaines osent évoquer les difficultés qu’elles rencontrent entre elles, avec les enfants et avec les parents. Si le constat est sévère, notamment sur les résistances au changement, tant du point de vue des pratiques que des structures (comment ne pas tenir compte de l’évolution de la famille, notamment ?), des remèdes sont proposés, susceptibles d’ouvrir un débat auprès des décideurs. Cette nouvelle édition actualisée aborde de nouvelles questions, telles que la dimension éthique, l’accompagnement à la parentalité ou encore le projet d’établissement. Une lecture qui, au-delà des étudiants et des professionnels concernés, intéressera leurs employeurs au sein des collectivités locales et leurs formateurs.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Alternatives sociales
Parution : 25/08/2005
ISBN : 9782707146670
Nb de pages : 192
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Didier-Luc CHAPLAIN

Didier-Luc Chaplain, psychologue clinicien et psychanalyste, exerce depuis vingt ans en PMI et en crèche au sein du conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il est également formateur de professionnels de la petite enfance.

Marie-France CUSTOS-LUCIDI

Marie-France CUSTOS-LUCIDI

Marie-France Custos-Lucidi, psychologue du travail, est consultante auprès des collectivités territoriales et forme des cadres médico-sociaux. Elle a dirigé une crèche pendant onze ans et coordonné un important service de protection maternelle et infantile. Elle est l’auteur, avec Didier-Luc Chaplain, de Les métiers de la petite enfance. Des professions en quête d’identité (Syros, 2001).

Extraits presse

« Les professionnels de la petite enfance sont plus de 40 000 en France, répondant à des métiers diversifiés [...]. Elles ont dit à Didier-Luc Chaplain et à Marie-France Custos-Lucidi combien leur métier est peu reconnu et peu valorisé, et c'est un livre de combat qu'ont finalement écrit le psychologue et la psychanalyste, qui exerce depuis vingt ans en crèche et en protection maternelle et infantile, et la psychologue du travail, infirmière - puéricultrice de formation [...]. Les auteurs plaident donc pour une vaste réforme qui comporte notamment la mise en place des éléments d'une professionnalisation et un équilibrage entre les hommes et les femmes. »
LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN

« [Les auteurs] appellent donc les pouvoirs publics à revaloriser ces métiers, en les définissant mieux et en leur donnant des règles et des codes éthiques. Suggérant, en particulier, que la formation s'ouvre davantage à l'esprit critique et permette aux professionnels de cultiver le soutien à la parentalité en lien avec l'environnement social de l'enfant. »
ACTUALITÉS SOCIALES HEBDOMADAIRES

« Le livre est une intéressante contribution à la réflexion sur des professions en perpétuelle évolution puisqu'elles suivent de près celles de la familles. »
SYNDICALISME HEBDO

«Cette nouvelle édition actualisée aborde de nouvelles questions, telles que la dimension éthique, l'accompagnement à la parentalité ou encore le projet d'établissement. Une lecture qui, au-delà des étudiants et des professionnels concernés, intéressera leurs employeurs au sein des collectivités locales et leurs formateurs. »
ESPACE SOCIAL EUROPÉEN

« Traditionnellement dévolus aux femmes, ces métiers [de la petite enfance] sont souvent encore aujourd'hui trop peu valorisés. Les auteurs, psychologues et formateurs des métiers de la petite enfance, parlent de leur importance sociale et de leur richesse humaine et analysent le paradoxe de leur disqualification dans une société où l'importance accordée à l'enfant va grandissant. »
ENTREPRISE ET CARRIÈRES

« Le livre intéressera en particulier les professionnels de la petite enfance et les employeurs (associations, collectivités locales), car il ne se contente pas de dessiner les contours d'un secteur sur-féminisé et peu reconnu, il en fait parler les principaux acteurs. Un regard critique et juste. »
ANIM'

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction 1. Les pratiques soignantes des femmes à l’origine des métiers de la petite enfance – La répartition sexuée des tâches – L’influence du christianisme dans les pratiques – La valeur économique des soins remise en cause dans les pratiques des religieuses – l’évolution de l’enfant et de la famille aux prises avec l’évolution économique, politique et sociale –2. La professionnalisation des différents corps de métiers – La relégation des savoirs pratiques au profit des savoirs scientifiques – Les nourrices – Les assistantes maternelles – Les infirmières puéricultrices – Les auxiliaires de puériculture – Les éducatrices de jeunes enfants – Un nouveau pouvoir, celui des pédagogues –3. La formation au cœur de la professionnalisation et au service d’une société en mouvement – L’esprit subversif : le grand absent des formations – Un principe de société : la hiérarchisation entre les activités féminines et masculines – Les métiers de la petite enfance : des occupations, des métiers, des professions ? – État des lieux des métiers de la petite enfance –4. Les obstacles institutionnels et personnels à la professionnalisation – Les problématiques propres au champ de la petite enfance – Le plaisir au travail – La souffrance au travail – L’importance du lien affectif, au risque d’une instrumentalisation des soins donnés aux enfants – Travail et identité en question – L’absence de reconnaissance : au risque d’une aliénation sociale – Image du corps : quand la femme disparaît derrière la mère –5. Vers une mutation des métiers de la petite enfance – S’autoriser à quitter le monde de l’enfance – Les professions de la petite enfance aux prises avec l’évolution sociale – les résistances aux changements – Les relations avec les parents : un rapport conflictuel – Vers une réconciliation des parents et des professionnelles – De la garde des enfants au soutien à la parentalité –6. L’accès à la reconnaissance – Comment construire une intelligence collective – Valorisation des règles de travail et des règles de métier – Vers la création d’un « ordre » pour chaque corps professionnel – Revalorisation des professions : importance symbolique du salaire et nouvelles stratégies de formation –7. Du féminin et du masculin dans les pratiques – La bisexualité psychique dans l’univers des professions de la petite enfance – Des savoirs qui transcendent les catégories de sexe – Identité sexuée et construction des savoirs – Le maternage des professionnelles de la petite enfance – Le manque d’hommes dans les établissements d’accueil de la petite enfance –Conclusion Bibliographie.