Les écrivains contre la Commune
suivi de Des artistes pour la Commune

Paul LIDSKY

Publié en 1970 aux Éditions Maspero, cet ouvrage s’est imposé comme un classique dans l’historiographie de la Commune. Il décrit la condamnation quasi unanime de ce soulèvement populaire par les écrivains et hommes de lettres français contemporains de l’événement et s’efforce d’en comprendre les raisons : à l’exception de quelques-uns – parmi lesquels Vallès, Rimbaud et Verlaine –, tous prennent position ouvertement contre la Commune et certains avec une virulence qui surprend encore aujourd’hui. Théophile Gautier, Maxime Du Camp, Edmond de Goncourt, Leconte de Lisle, Ernest Feydeau se retrouvent aux côtés de Gustave Flaubert, George Sand et Émile Zola pour dénoncer dans la Commune un « gouvernement du crime et de la démence » (Anatole France), responsable d’avoir plongé Paris dans un état pathologique, exploité par un groupe d’ambitieux, de fous et d’exaltés.
À ce chapitre sombre de l’histoire littéraire s’ajoute, dans cette nouvelle édition, son pendant tout aussi méconnu dans l’histoire de l’art : le soutien ou l’engagement de nombreux artistes en faveur de la Commune. Paul Lidsky s’attache ici à sortir certains d’entre eux de l’oubli, en même temps qu’il tente d’expliquer la profonde divergence des réactions entre écrivains et artistes.

Version papier : 12 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche n°535
Parution : 04/03/2021
ISBN : 9782348068423
Nb de pages : 240
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348068430
Format : EPUB

Paul LIDSKY

Paul Lidsky est enseignant de français. Il est notamment l'auteur de Le voyage en France (en collaboration, coll. " Bouquins ", 1995-1997), L'univers poétique de Jacques Brel (L'Harmattan, 1998), et de diverses études critiques.

Table des matières

Introduction
Première partie
Comment expliquer l’attitude hostile des écrivains devant la Commune de Paris

1. Conditions historiques, politiques et sociales depuis 1848
2. Écrivains et classes sociales
Le bourgeois - Le peuple et la bohème - Aristocratie et conception aristocratique de l’art
3. Le refus de l’action politique et le mouvement de l’art pour l’art
Le refus de l’action politique - Le mouvement de l’art pour l’art
Deuxième partie
La réaction personnelle et politique des écrivains

1. Réaction à l’annonce de l’événement et signification globale que lui donnent les écrivains
2. Jugements portés sur les communards : les dirigeants, la populace, la femme, les étrangers
Les dirigeants - Le peuple - La communarde - Les étrangers
3. L’œuvre de la Commune
4. La Semaine sanglante et les jours qui ont suivi
5. L’avenir de la France après la Commune - Les remèdes à la crise
Troisième partie
La réaction littéraire des écrivains

Considérations générales
1. Les types dans la littérature anticommunarde
Le jeune déclassé communard - Le mauvais ouvrier - Le voyou - La communarde - Le soldat versaillais
2. Les thèmes et les mythes
L’orgie - La fièvre obsidionale - La culture pervertisseuse - Famille et travail
3. Les procédés littéraires
Destruction formelle de l’argumentation communarde - Réduction de la classe ouvrière à un seul personnage - Le repentir du communard - L’ordre moral prêché par les communards - Les personnages antithétiques - La Commune contre la France
Quatrième partie
Langue et écriture chez les écrivains anticommunards

1. Le pouvoir du mot
2. Le système d’argumentation
« Le réel donné sous sa forme jugée » - Le système analogique
Conclusion
Bibliographie

Des artistes pour la Commune
L’influence de Charles Fourier sur les artistes - Des carrières bouleversées - S’épanouir à l’étranger et y réussir mieux qu’en France - La génération d’après.