Le basculement du monde - Michel BEAUD

Le basculement du monde
De la Terre, des hommes et du capitalisme

Michel BEAUD

Une crise qui dure depuis un quart de siècle, une « mondialisation » omniprésente dans les discours publics, des guerres meurtrières d'un nouveau type, des atteintes à l'environnement toujours plus graves : nos contemporains savent qu'ils vivent une période de mutations. Mais, dans la cacophonie des débats médiatiques, ils manquent de repères pour en prendre toute la mesure. C'est tout l'intérêt de cet essai majeur de Michel Beaud que d'offrir une mise en perspective de ces évolutions, dans toutes leurs dimensions (économiques, politiques, sociales, écologiques). En les replaçant dans la longue période, il montre que la phase d'accélération actuelle est sans précédent dans l'histoire de l'humanité : c'est l'« engrenage des accélérations », conjugué à l'empire sans partage de l'économie et à l'irresponsabilité des dirigeants, qui explique ce « basculement du monde ». Pour Michel Beaud, ce basculement est lourd de dangers : l'irrémédiable est désormais possible, même s'il peut encore être conjuré. Évoquer les périls auxquels nous sommes confrontés n'est pas signe de pessimisme, mais d'esprit de responsabilité. Évaluer les problèmes et leurs sources, redonner prééminence aux valeurs, esquisser des stratégies et travailler à les mettre en œuvre : là réside l'optimisme.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de : Michel BEAUD
Collection : La Découverte Poche / Essais n°82
Parution : 13/01/2000
ISBN : 9782707132031
Nb de pages : 300
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Michel BEAUD

Michel BEAUD

Michel Beaud, né en 1935 à Chambéry, ancien professeur de sciences économiques aux universités de Paris-VII et Paris-VIII, est l'auteur de nombreux ouvrages où il a cherché avec constance à éclairer et comprendre les réalités de notre temps : capitalisme et socialisme, pensées et politiques économiques, économies nationales et mondialisation dans la grande mutation en cours, dont une Histoire du capitalisme (Seuil, coll. " Points ", 2000) et Le basculement du monde (La Découverte, 2000).

Extraits presse

« Entre pessimisme de la raison et optimisme de la volonté, l'auteur dénonce l'idéologie du tout-marchandise. »

LE MONDE

« On aimerait que tous les livres sur l'"horreur économique" aient cette densité. »

INVESTIR

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Remerciements - Ouverture - 1. Signes de la fin du monde - Fin de quoi ? - L'esquisse d'un nouvel équilibre géopolitique - l'enchevêtrement de fléaux dont l'homme est la source - Jour de colère - Aveuglement - 2. Détour pour penser le basculement du monde - Des difficultés de penser notre monde - Penser la complexité - Monde et complexité - Les trois reproductions : la Terre, l'Humanité, le capitalisme - le basculement du monde et les trois reproductions - Lignes de force - 3. La longue transformation et l'accélération - L'accélération - l'ère des deux reproductions : (1) les longs temps de la pré-Humanité et de la première Humanité - l'ère de deux reproductions : (2) premières sociétés et premières civilisations - L'ère des trois reproductions : une nouvelle dynamique structurante - L'engrenage des accélérations - 4. L'empire de l'économie et de l'argent - La soumission croissante des sociétés à l'économie - États, firmes et sociétés dans le maelström de la mondialisation - Le règne de l'argent et de la marchandise - Un conflit planétaire d'un nouveau type - 5. Le conflit des reproductions - Sociétés à l'épreuve - L'engrenage des inégalités et des croissances - La terre en danger - 6. Enjeux majeurs - la nouvelle alliance du capitalisme et de la technoscience - L'incessante prolifération des besoins - L'inaccessible fin du travail - Une irresponsabilité illimitée ? - l'ombre sur le trottoir - 7. Pistes (Pour la réflexion et l'action)- Avertissements - Canevas d'un scénario noir - Incertitudes - Le futur n'est pas écrit - Scénario de rêve - Nécessité d'une nouvelle « période axiale » - Face à l'ampleur et à la puissance des mutations - Épilogue.