La vie psychique du racisme
1. L’empire du démenti

Livio BONI, Sophie MENDELSOHN

S’il n’est plus cautionné par la biologie ou l’anthropologie, comme il l’était à l’apogée de la période coloniale, le racisme est loin d’avoir disparu. Son énigmatique persistance puise ses ruses et ses raisons dans l’inconscient et dans les effets de croyance qui l’accompagnent. Ce livre part à la recherche des traces d’une vie psychique collective héritière d’une histoire largement tributaire des grands partages coloniaux, rendue illisible dans notre actualité postcoloniale.
Pour s’orienter dans ces voies parfois tortueuses, il a fallu miser sur l’apport sous-estimé d’Octave Mannoni. Philosophe venu tardivement à la psychanalyse, il a évolué pendant un quart de siècle dans les colonies avant d’entamer un processus de « décolonisation de soi » coïncidant avec une tentative de décrire l’envers inconscient de la scène coloniale : sa cruauté mais aussi ses fragilités intimes, donnant à penser leurs effets de longue durée tant chez les anciens colonisés que chez les anciens colonisateurs.
En redonnant une visibilité à ce trajet, ses échos, ses critiques et ses reprises, les auteurs explorent à partir de la mécanique du démenti les ressorts inconscients du racisme. Se dessine ainsi une histoire mineure de la psychanalyse française, qui avait affaire à la question raciale avant même que Fanon s’en saisisse ouvertement, et que Lacan annonce, une fois le cycle des décolonisations achevé, que « le racisme a bien de l’avenir ».

Version papier : 15,00 €
Version numérique : 10,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Petits cahiers libres
Parution : 11/03/2021
Format : EPub
ISBN papier : 9782348066702 ISBN numérique: 9782348066832

Livio BONI

Livio Boni est psychanalyste et directeur de programme au Collège International de Philosophie. Ses travaux portent sur la géo-histoire de la psychanalyse, et sur la ville comme champ psychique. Il est notamment l’auteur de L’Inde de la psychanalyse. Le sous-contient de l’inconscient (2011), Freud et la question archéologique (2014).

Sophie MENDELSOHN

Sophie Mendelsohn exerce la psychanalyse à Paris, et a publié de nombreux articles dans des revues, notamment Critique, Essaim et Psychanalyse. Elle est à l’initiative de la constitution du Collectif de Pantin, qui réunit psychologues, psychanalystes, psychiatres, philosophes et anthropologues autour des questions de race, afin d’engager la psychanalyse sur la voie d’un examen approfondi de l’énigme du racisme.

Table des matières

Passes et impasses d’une lecture psychanalytique du racisme
Situations d’un livre intempestif

Une psychologie sans psychologues
Miser sur la psychanalyse
Dépendance ou infériorité : une affaire (de) complexe
Fabriquer la « situation coloniale »
Économie libidinale
Existe-t-il un « racisme colonial » ?

Gentlemen only
Vers une décolonisation de soi
De la plainte à l’expérience
Voir trouble dans la nuit raciale
« Un privilège de l’homme blanc »
Que faire de la différence ?
Incarcération raciale et enfermement psychiatrique
De « la difficulté d’être martiniquais »

L’empire du démenti
Déni ou dénégation ?
Je sais bien, mais quand même...
Démenti, fétiche et croyance
Les deux axiomes de la croyance
Le primat de la satisfaction
Minéralisation subjective
« Le racisme a bien de l’avenir »

Un « racisme des discours »
Au-delà du malaise ?
Remerciements