La tentation éthique du capitalisme

Anne SALMON

L’éthique représente un enjeu incontournable pour les firmes internationales, du fait de la pression croissante de l’opinion publique. Mais quelle en est sa perception par les salariés ? Ne leur apparaît-elle pas comme une préoccupation secondaire ou une question managériale abstraite ?
Cet ouvrage – alliant une approche théorique et une enquête d’envergure sur une grande entreprise publique – pose ainsi des questions fondamentales : comment et pourquoi le système capitaliste produit-il des valeurs sociales ? Entre adhésion et résistance, quelle est la réception de ce discours par les salariés ?
L’auteur montre ainsi que le « désir » d’éthique est largement dépendant des conditions sociales des salariés et de l’existence de collectifs de travail partageant des mêmes « valeurs ». Ainsi, la formulation par la direction d’une éthique à laquelle les individus devraient s’identifier n’est ni suffisante pour emporter l’accord et l’adhésion des salariés, ni gage en elle-même de cohésion sociale.

Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Entreprise & société
Parution : 22/03/2007
ISBN : 9782707151001
Nb de pages : 192
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707194961
Format : EPUB

Anne SALMON

Anne Salmon, philosophe et sociologue de formation, est maître de conférences associé à l’université de Caen (Centre Maurice Halbwachs - Unité mixte CNRS/EHESS/ENS/Université de Caen)

Extraits presse

« Après le consensus social crée par l'essor des "trentes glorieuses" de l'après-guerre, le capitalisme mondial produit pour certains l'opulence mais coexiste avec des situations de misère et d'oppression. Philosophe et sociologue, maître de conférences à l'université de Caen, Anne Salmon se demande pourquoi et comment le système capitaliste produit , face à cette situation, des valeurs sociales et comment les salariés adhèrent ou résistent à ce discours, en fonction de leurs propres conditions sociales et de l'existence de "collectifs de travail partageant les mêmes valeurs". La formulation d'une éthique par les dirigeants d'entreprise n'est "ni suffisante pour emporter l'accord et l'adhèsion des salariés, ni gage en elle-même de cohésion sociale", previent-elle. »
LE MONDE ECONOMIE

« Pour comprendre la morale à l'oeuvre dans le monde des affaires, l'auteure tente de dégager la réalité des pratiques des discours idéologiques, dans un contexte où la demande de sens est notoire. »
ENTREPRISE ET CARRIÈRES

« Anne Salmon adosse l'analyse théorique à une enquête de terrain réalisée au sein d'une grande entreprise. Elle démontre que la prise en compte des préocupations éthiques est lièe aux conditions de travail des salariés, à la présence ou non de collectifs de travail qui permettent le partage de valeurs communes. A contriario, que la direction d'une entreprise impose les termes d'une éthique propre à la démarche de la firme ne garantit aucunement l'adhésion des salariés et ne saurait être source de cohésion sociale ni d'investissement sur un projet commun. »
JOURNAL DU PARTI SOCIALISTE

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / Éthiques sociales - 1. La sécularisation du cadre moyens/fins : les tentations entre le politique et l'économique - Des moyens intramondains pour des fins extramondaines : l’éthique protestante et l’expansion capitaliste -Éthiques démocratiques et articulation des moyens et des fins - Éthiques démocratiques et articulation des moyens et des fins - Le primat des moyens et l’émancipation de l’économie - 2. La réification des moyens et la sacralisation des fins, une tendance inéluctable ? - La mystique et la mécanique - Éthique, structures et institutions - 3. Conclustion - II / Éthique d'entreprise - 4. Mondialisation économique et éthique au travail - Les nouveaux besoins de coordination du système productif - L’émergence des préoccupations éthiques dans les entreprises - 5. Éthique d'entreprise et cohésion sociale - L’expansion internationale et ses fins - Les ambiguïtés du cadre téléologique - 6. Conclustion - III / Éthiques au travail - 7. Aspiration éthique et demande de sens : les années 1995 - L’angoisse du morcellement - La déstabilisation des solidarités - 8. Aspiration éthique et collectif de travail : les années 2000 - L’attachement au collectif de travail - L’économie de l’humain - 9. Conclusion - Conclusion générale - Les sociologies du travail et des organisations - L'hétéronomie éthique - Réenchanter l'économie - Bibliographie.

Droits étrangers

CAPITALISM AND ETHICS



Ethics is nowadays a key issue for international corporations. How and why does Capitalism produce social values? How are they perceived by the salaried staff? The author shows that the «desire» for ethics largely depends on social conditions and the existence of Labour Collectives sharing the same values. However Ethics cannot be decreed, nor can it by itself guarantee Social Cohesion.


Anne Salmon is a philosopher and a sociologist. She is associate lecturer at the Caen University (Centre Maurice Halbwachs - Unité mixte CNRS/EHESS/ENS/Université de Caen).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com