La pensée anti-68
Essai sur les origines d'une restauration intellectuelle

Serge AUDIER

La haine de Mai 68 est devenue un thème à la mode. Le slogan de Nicolas Sarkozy, lors de la campagne présidentielle de 2007, sur l’indispensable liquidation du legs de 68, ne doit donc pas être réduit à un propos de campagne. Il s’appuie en réalité sur un travail idéologique qui a commencé dès les lendemains des événements et qui s’est poursuivi de commémoration en commémoration, jusqu’à devenir une vulgate à la fin des années 1990.
Faut-il voir, dans cette fièvre anti-68, une simple « rhétorique réactionnaire » ? Quelles en sont les origines ? Quarante après, Mai 68 méritait-il de tels réquisitoires ?
Pour répondre à ces questions, ce livre reconstitue la généalogie intellectuelle de ce discours. L’auteur montre ainsi comment Mai 68 n’a cessé d’être attaqué depuis des bords politiques opposés, de la droite extrême à la gauche communiste. Il souligne aussi que ce long procès s’est accompagné de profondes mutations dans le monde intellectuel, marqué par une contre-offensive libérale et conservatrice, une réaffirmation de « l’humanisme » et un retour au mythe républicain. Il montre enfin que cette entreprise de liquidation, justifiant un retour à des positions conservatrices, s’est accomplie à partir d’interprétations erronées de Mai 68.
La Pensée anti-68 offre ainsi, pour la première fois, une discussion d’ensemble de tout un pan de la pensée française qui a voulu tourner la page des « maîtres à penser » des années 1960.

Version papier : 13,90 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de : Serge AUDIER
Collection : La Découverte Poche / Essais n°311
Parution : 07/05/2020
Format : EPub
ISBN papier : 9782707158734 ISBN numérique: 9782348061370

Serge AUDIER

Serge AUDIER

Serge Audier, ancien élève de l’ENS-Ulm, agrégé et docteur en philosophie, est maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Pensée anti-68 (La Découverte, 2008) et La société écologique et ses ennemis (La Découverte, 2017) qui a obtenu en 2018 le prix de la Fondation pour l'écologie politique.

Table des matières

Introduction
Une tentation internationale ?
La pensée politique française face au legs de 68
I / Anatomie et généalogie du discours anti-68
1. L'offensive anti-68 à droite
Le trentenaire de 68 vu par la droite traditionaliste et l'ultradroite - Le nouvel assaut de la droite traditionaliste et nationale - De la droite libérale aux néo-conservateurs - La rhétorique conservatrice du pessimisme culturel
2. Ultragauche, populisme et souverainisme
La gauche de la gauche contre « les traitres » soixante-huitards - Le procès des soixante-huitards, adversaires du « peuple » - Mai 1968 et le procès de la modernité - La croisade anti-68 comme symptôme
Raymond Aron, père du discours anti-68 ?
Le mai 1968 d'Aron : une légende « réactionnaire » ? - Aron, critique des pathologies gaullistes - Le moment 68 dans l'histoire des démocraties - Le laboratoire de l'«aronisme » et de Contrepoint - Monnerot, précurseur à droite ? - De Monnerot au Club de l'Horloge
4. Liquidations communistes
Le réquisitoire antigauchiste de G. Marchais et J. Duclos - Cohn-Bendit corrigé par Lénine : la critique de M. Verret et la réponse de L. Althusser
5. Mai 1968 ou l'américanisation de la France ?
Mai 1968 : une révolution américaine - Mai 1968 à la lumière du Manifeste du parti communiste - L' Amérique imaginaire de Debray
II / La contre-offensive libérale
6. La liquidation libérale-libertaire
Le libéralisme avait-il vraiment disparu en France ? - Socialisme libéral et socialisme libertaire en 1968 - Quand 68 sert à célébrer l'individualisme libéral - Da la critique de la société de consommation à son apologie - Le retour de l'individualisme libéral-libertaire
7. Un « libéralisme » néo-conservateur ?
Un libéralisme à l'ombre de Schmitt - La pénétration du discours néo-conservateur américain - Un néo-conservatisme catholique-libéral - Liquider le libéralisme de gauche
8. Tocqueville contre Mai 68 ?
La fausse « découverte » de Tocqueville - Un Tocqueville à la sauce néo-conservatrice - Douceur et médiocrité démocratique - Une critique tocquevillienne de mai 1968
III / L'introuvable « pensée 68 »
9. La « pensée 68 » en procès
Qu'est-ce que la pensée des « sixties » ? - Une définition très sélective de la « pensée 68 » - Le choix discutable du prisme antihumaniste - Antihumanisme et individualisme : quel rapport ? - De La pensée 68 à La Défaite de la pensée - Le pamphlet antiécologiste : Confusions et ambiguïtés - L'introuvable « pensée 68 »
10. Renaissance de l'humanisme ?
Quand Bourdieu rejoint Furet - Castoriodadis, Lévinas, Aron, etc. : la critique précoce de l'antihumanisme - Les cercles chrétiens contre l'antihumanisme - La nouvelle offensive contre l'antihumanisme
11. Foucault, Derrida, Bourdieu et le mythe de la « pensée 68 »
Les sources françaises de l'antihumanisme - Parcours biographiques en mai 1968 : Lévi-Strauss, Althusser, Derrida - Foucault, un soixante-huitard qui s'ignore ? - Le scepticisime de Bourdieu sur mai 1968
12. Mai 1968, révolte humaniste ?
De Jankélévitch à... Bergson - La revanche de l'humanisme - Mai 1968 ou « quand les structures craquent » - Mai 1968 ou la « revanche de Sartre » ?
IV / La République contre mai 1968 ?
13. Retour à l'État républicain - B. Kriegel : du maoïsme à la République - Sortir de la « non-pensée 68 » - R. Debray : République contre démocratie ? - Gaullisme « aux alentours de mai 1968 »
14. Mai 1968 ou la crise du civisme républicain ?
La faillite politique et morale de mai 1968 selon M. Gauchet - Sacre des droits de l'homme, autodestruction de la démocratie ? - Gauchet, disciple de la sociologie américaine de l'individu ? - Narcissime contre « res publica » - De Gauchet à Dumont : une anthropologie conservatrice - De Dumont à l'antimodernisme radical de Guérnon
15. Nation républicaine ou « univers contestationnaire » ?
Les désastres de l'« univers contestationnaire » - Nation républicaine contre cosmopolitisme marchand - Un républicanisme paradoxal nourri d'idées antirépublicaines
Conclusion
Les « sédimentations » de mai 1968
Postface à l'édition 2008 : Quarante après : fin des luttes idéologiques ?
Les « publics » du discours anti-68
Un « gramscisme de droite »
De N. Sarkozy à la droite italienne
Vers une « doitre nouvelle » anti-68 en Europe ?
Le nouveau conservatisme britannique
Barack Obama : la fin des « guerres culturelles » ?
Le quarantième anniversaire en France
Le bilan de 68 vu de l'extrême droite et des catholiques traditionalistes
La droite anti-giscardienne et aronienne à l'offensive
Debray : les ravages de 68, pires que jamais
Le désastre de la « génération 68 » selon M. Gauchet
Le discours antilibéral contre 68 persiste et signe
L'idéal moderne d'authenticité et mai 1968
1968-2008 : le fil rompu ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites