L'islamisme à l'heure d'Al-Qaida - François BURGAT

L'islamisme à l'heure d'Al-Qaida

François BURGAT

Depuis les années 1980, l’exacerbation du « radicalisme islamiste » et les actions d’Al-Qaida résultent moins de l’affirmation dans les pays musulmans de différents courants de l’islam politique que du rejet obstiné dont ces derniers ont fait l’objet chez ceux dont ils menacent les intérêts, économiques et politiques. C’est notamment ce que François Burgat a montré dans ce livre, initialement paru en 2005, et que cette nouvelle édition entend redire. En s’appuyant sur des années d’enquêtes au sein de multiples mouvances islamistes, il y souligne des évolutions qui risquent de rester incompréhensibles pour ceux qui se contentent d’assimiler islamisme, violence et rejet de la démocratie.
À rebours de ce simplisme dangereux, François Burgat montre ici comment, paradoxalement, au début des années 2010, les pays musulmans où s’esquisse la sortie de l’autoritarisme ne sont pas ceux où, avec le soutien de la communauté internationale, a prévalu le tout répressif de la « lutte contre les intégristes ». Mais au contraire le petit nombre de ceux où les authentiques courants islamistes ont été intégrés au jeu démocratique. Ce que la vision médiatique et la stratégie politique dominantes ne permettent ni de percevoir ni de prendre en compte.

Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de : François BURGAT
Collection : La Découverte Poche / Essais n°332
Parution : 07/05/2020
Format : EPub
ISBN numérique: 9782348061455

François BURGAT

François BURGAT

François Burgat, politologue, est directeur de recherches au CNRS (IREMAM, Aix-en-Provence), a été directeur de l'Ifpo de mai 2008 à avril 2013. Il est notamment l’auteur de L’Islamisme au Maghreb : la voix du Sud (Karthala, 1988 ; Payot, 1995, 2008), de L’Islamisme en face (La Découverte, 1995, 2002, 2007) et de L'Islamisme à l'heure d'Al-Qaida (La Découverte, Paris, 2005, 2010).

Table des matières

Introduction
Le piège des catégories
Sortir des impasses de la « guerre globale contre la terreur »
Remerciements
1. La matrice identitaire du « parler musulman »
L'islamisme ou le droit de (re) « parler musulman »
Les malentendus et les turbulences de la réislamisation
Pakistan : les leçons de la « terre des purs »
Une identité trans-sociale
Derrière l'arbre (identitaire) de l'islamité, la forêt sociale et politique...
Les coulisses d'un itinéraire idéologique : un salafi yéménite entre radicalisation « religieuse » et stratégie sociale
L'islamisme dans tous ses états
2. Des luttes nationales aux désillusions de la « recolonisation » : les trois temporalités de l'islamisme
La diversité des itinéraires islamistes
Les préalables réformistes des Frères musulmans : d'Al-Afghani à Abdelwhabbab
Les désillusions de la décolonisation : du déficit culturel à l'autoritarisme polititique
Face à la « recolonisation » : Al-Qaida et la troisième temporalité de l'islamisme
L'impunité des « Pinochet arabes » - La Palestine emmurée - « Contre Dieu » plutôt que « contre ses saints » : Al-Qaida à l'assaut de l'ordre national américain - De la transnationalisation des politiques sécuritaires à l'internationalisation d'une résistance « islamique » - « Moujahid sans frontières » ou la part de l'Afghanistan Du dévoilement « colonial » à la modernisation « sous le voile » : les temporalités de l'islamisme à l'aune du « voile musulman »
La modernisation revoilée
3. Le champ islamiste entre spécificités nationales et transnationalisation
Des modalités du choc colonial à la gestion culturelle et politique des indépendances
Les formules politiques entre intrangsigeance intérieure et concessions étrangères - Les facteurs d'intégration transnationale
4. Les secrets de la Mer Rouge, ou l'islamisme sans la colonisation
Une Péninsule pas si insulaire que cela
Le Yémen et l'Arabie saoudite face à Washington, ou la fin de l'exception péninsulaire
Les Frères musulmans au miroir yéménite
5. Les Frères et les salafis, entre modernisation et littéralisme, avec ou sans radicalisation
Les Frères musulmans et la réhabilitation « endogène » de la modernisation
Les excroissances modernisatrices
Les formes de la « réaction » salafie
Le « retour » des soufis en politique ?
6. La radicalisation islamique entre sectarisme religieux et contre-violence politique
Quelle radicalisation ?
Cultures différentes, valeurs partagées
Violence politique et débordements sectaires - Aux origines de la crispation sectaire
7. De Sayyid Qutb à Mohamed Atta : sectarisme ou contre-violence politique ?
La théologie de guerre de Sayyid Qutb et de al-Dhawahiri, ou les fondements politiques d'Al-Qaida
Les ressorts politiques de la ruptures qutbiste
Aïman al-Dhawahiri entre fracture symbolique et torture physique
Ben Laden et les preuves (profanes) du non-respect de la loi (divine)
Mohamed Atta, ou la trajectoire meurtrière d'un pilote du 11 septembre
8. Des peurs héritées aux peurs exploitées : la guerre des représentations
Les peurs... héritées
Les peurs exploitées ou la représentation de l'islamisme au piège du politique
Intoxication et désinformation : un cas d'école de l'« islamisme radical » algérien
La guerre des représentations et la faillite de la médiation intellectuelle : quelle « vérité » ?
Des intellectuels « négatifs » aux intellectuels « écrans »
Les « malades de l'islam » - Les « musulmanistes » de la onzième heure...
9. Hard power et « réformes » imposées : les illusions de la réponse occidentale à l'islamisme
Enfermer l'autre dans le religieux pour mieux l'expulser du politique
L'illusion culturaliste, ou changer l'Autre... et seuleument lui
Conclusion
Contre le terrorisme : une arme absolue ?
Annexe :
1992 : les islamistes sous le regard de l'Occident
Index.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites