L'anarchie bureaucratique - Alain BLUM, Martine MESPOULET

L'anarchie bureaucratique

Alain BLUM, Martine MESPOULET

La violence est associée à l’évocation du stalinisme. Comment des hommes et des femmes qui occupaient des postes de responsabilité dans des administrations de l’État stalinien ont-ils réagi face à un pouvoir qui maniait la violence pour gouverner ? Participation passive ou collaboration active, quelle fut leur attitude ? Dans ce livre passionnant, Alain Blum et Martine Mespoulet éclairent, à travers l’histoire de l’administration statistique, les relations tendues entre science et pouvoir sous Staline. Après plusieurs années de recherches dans les archives russes de la période soviétique, ils proposent une interprétation renouvelée du stalinisme et de la violence qui l’a accompagné, en s’appuyant sur une étude approfondie du parcours de ceux qui ont participé à la gestion de l’État stalinien. Des histoires de vie, le plus souvent tragiques, se croisent et se défont, s’interrompent ou passent à travers les filets de la répression, au sein d’une administration qui est le témoin privilégié des catastrophes humaines du pays, puisque l’une de ses fonctions est de compter les récoltes, les naissances, les morts et les mouvements de population. En redonnant vie à ces personnes, cet ouvrage contribue à mieux comprendre la manière dont s’est établi le pouvoir sans partage de Staline mais aussi son échec à construire un État cohérent dominant une société atomisée et soumise. Refusant de confondre l’histoire de l’URSS avec celle du stalinisme, il montre que cette histoire ne peut se réduire à l’action d’une idéologie, le communisme, mais est aussi le résultat de tensions contradictoires entre des dirigeants politiques et des administrateurs dont certains projetaient de construire un État progressiste.

Version papier : 34,50 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : L'espace de l'histoire
Parution : 13/12/2012
Format : EPub
ISBN papier : 9782707139030 ISBN numérique: 9782707171979

Alain BLUM

Alain Blum, ancien élève de l’École polytechnique, est directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherche à l’INED.

Martine MESPOULET

Martine Mespoulet, agrégée de sciences sociales, est maître de conférences de sociologie à l’université d’Angers. Elle est docteur en démographie et sciences sociales de l’EHESS.

Table des matières

Introduction ? I. Le grand malentendu ? 1. Histoires de vie ? Pavel Ilitch Popov ? Olimpi Aristarkhovitch Kvitkine ? Deux modes d’expression du stalinisme ? 2. Le passé au service du présent ? Continuité des hommes ? Moderniser l’État ? La science au service de l’État ? Clivage entre deux générations ? Clivage entre les sexes ? Réseaux familiaux ? 3. La purge, moyen de gouvernement ? Prémices ? La purge ? Une épreuve de bras de fer ? « Votre idée bolchevique » ? « Une tyrannie a commencé à peser sur nous » ? Roder la surveillance quotidienne ? Banalité ? ? 4. Le savant, l’administrateur et le bolchevik ? Le savant et le politique ? Le savant et l’administrateur ? La configuration extérieure des pouvoirs ? Résistance, malentendu ? ? Épilogue ? II. L’administrateur et le bureaucrate ? 5. Vers la tourmente ? La balance fourragère, enjeu du contrôle ? L’éviction d’Ossinski ? La statistique au service exclusif du plan ? ? La grande famine ? La statistique comme preuve ? Résolution inachevée d’un conflit ? 6. La solution extrême ? Projets de recensements ? Dire ce qui est et ne doit pas être ? L’indiscutable témoignage des chiffres ? Ennemis du peuple ? La normalisation inachevée ? Manipuler ? Destins de trois statisticiens des années 1930 ? Conclusion ? 7. L’anarchie bureaucratique ? Instabilité et stabilité ? Deux mains-d’œuvre de réserve ? Atomisation : ruralisation et ethnicisation ? Solidarités de génération ? Organiser le désordre ? Signaux ou instructions ? ? L’échec de l’absolutisme bureaucratique ? Liens de connaissance et lien de reconnaissance ? III. Le scientifique et le politique ? 8. Quelle science pour une société socialiste ? ? L’instrumentalisation des débats ? Marx, le statisticien bourgeois et l’homme moyen ? Les théories mises en procès ? Les balbutiements de l’élaboration d’une comptabilité nationale ? Compter et planifier la population ? De la découverte du fait social à la comptabilité bureaucratique ? Mourir en URSS ? Recenser la population ? Annexe : La kondratievchtchina, un exemple d’usage de sources particulières ? 9. Classer une société sans classes ? Classer les exploitations sous la NEP ? De l’occupation à la classe sociale ? Quand Marx apparaît ? Au seuil d’une société sans classes ? 10. Assignation d’identité et catégories nationales ? Langues, races et peuples ? Peuples, nations, territoires ? Négociations et déterminations autoritaires ? L’impossible compromis ? Enregistrement-état civil-culture statistique ? Conception et usage des catégories ? Usage local et pratique discriminatoire ? Utilisation policière des sources démographiques et imposition d’identité ? Construction des identités : biographie et réseau de relation ? Annexe : Tadjiks et Géorgiens entre 1897 et 1970 ? 11. Incertitudes face au hasard ? Un usage né de la commande administrative ? Le tirage mécanique, première forme de tirage aléatoire ? Vers la notion de représentativité ? Théorisation du sondage ? Application diversifiée des enquêtes par sondage dans les années 1920 ? L’observation des structures et du changement, domaine des unités types ? Quelles méthodes d’enquête pour une statistique socialiste ? ? La représentativité confrontée à la pratique ? Nouveaux usages des chiffres et compromis méthodologiques ? Le recentrage des années 1930 ? Combiner la hasard et le choix d’unités types ? Persistance des doutes face à l’aléatoire ? Conclusion : Contribution à l’histoire du stalinisme ? Collaboration, adhésion ou résistance ? ? Retour sur la notion d’État stalinien ? Autorité, légitimité et formes de violence ? Les moyens et les usages de la connaissance ? Vers une histoire comparative ? Annexe : Les sources ? Remerciements.

Droits étrangers

BUREAUCRATIC ANARCHY



Through a historical study of the Statistics Administration, this absorbing book throws new light on the strained relationship between science and power under Stalin. Thorough research into Russian archives has enabled the authors to put forward this ground-breaking interpretation of Stalinism and its attendant violence, putting special emphasis on the ca-reers of the officials involved (political leaders, administrators, etc...).


Alain Blum is an alumni of the Ecole polytechnique and a research director at the EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales). Martine Mespoulet is a sociologist and holds a PhD in Demography and Social Sciences.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites