Été - Edith Wharton

Été

Edith Wharton

La jeune Charity, recueillie enfant par un avocat du petit village de North Dormer, en Nouvelle-Angleterre, s'est résignée à une vie étriquée, au pied des montagnes, rythmée par les heures qu'elle passe à dépoussiérer et ordonner la minuscule bibliothèque municipale. Un jour d'été, elle voit apparaître dans ce bout du monde un jeune architecte, Lucius Harney, venu dessiner des croquis d'habitats traditionnels de la région. Très vite, elle s'éprend de lui... Admirablement construit, ce court roman des espoirs et des cruautés de l'amour est également une description impitoyable de l'oppression exercée par la " normalité " sociale contre les aspirations de l'individu. Été, quoique fort chaste, traite avec franchise de la sexualité féminine, vue comme force vitale puissante. Un roman très en avance sur son temps qui, lorsqu'il fut publié en 1917, créa un véritable scandale. On alla jusqu'à le comparer à Madame Bovary, qui était précisément le livre préféré d'Edith Wharton.


Version papier : 10.70 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Culte Fictions
Parution : 24/05/2006
ISBN : 9782707148995
Nb de pages : 196
Dimensions : 12.5 * 19.0 cm

Edith Wharton

Auteur d'un grand nombre de romans et nouvelles dont la modernité continue de surprendre, Edith Wharton (1862-1937), amie et confidente de Henry James, a passé une grande partie de sa vie en France, notamment à Hyères (Var) et à Saint-Brice-la-Forêt (Val d'Oise). Elle repose au cimetière américain de Versailles.

Extraits presse

" Avec grâce, Edith Wharton brosse l'amour de deux jeunes gens, sur fond de champs de blé et de feux d'artifice du 4 juillet. Mais toute la force d'Été vient de l'automne qui lui succède, engloutissant le bonheur et l'innocence d'une jeune fille, prise au piège du jeu social et des sentiments. "
LE FIGARO LITTÉRAIRE

" Le roman n'aborde pas seulement les désirs d'une jeune fille, sa crânerie et ses déceptions, il évoque cruellement les différences sociales, les plaisirs et les dégoûts sexuels. [...] Minutieusement, la romancière décrit les vertiges de la passion et ceux de la colère à travers son héroïne frondeuse qui refuse la résignation. "
TÉLÉRAMA

" Très beau roman sur la passion et ses conséquences, cet ouvrage a fait scandale à sa sortie en 1917 et on comprend pourquoi : en effet, bien que ce livre soit très chaste, il s'en dégage une grande sensualité, rien n'est dit, tout est suggéré. L'écriture d'Edith Wharton est limpide, fluide, et surtout très actuelle. "
PAGE

" Course à l'abîme, tragédie lucide, Été fait éclater sous son jour le plus cruel la comédie des sentiments et l'hypocrisie sociale. "
POINT DE VUE

2024-06-17 - PRESSE