En caravane - Elizabeth von Arnim

En caravane

Elizabeth von Arnim

Journal intime et fictif d'Otto von Ottringel, baron et officier prussien - qui, en ce début de XXe siècle, jette sur le reste du monde (les femmes, les étrangers, les pasteurs, bref, tout ce qui n'est pas de son " rang ") un regard condescendant -, ce roman raconte la randonnée burlesque que notre énergumène entreprend en roulotte à travers le Kent et le Sussex en compagnie de sa femme, d'un groupe d'autres Allemands et de quelques Anglais. Notre narrateur va en effet, sans même s'en rendre compte, transformer le périple de ses compagnons en un enfer quotidien mais - pour le plus vif plaisir du lecteur - absolument désopilant. En caravane relate un voyage bien réel que l'auteur effectua en 1906, en compagnie du romancier E. M. Forster et de son premier mari dont elle trace ici un mordant portrait ! Elizabeth von Armin (1866-1941), née en Australie, a grandi en Angleterre. Le château de Poméranie où elle vécut avec son premier mari, le comte von Armin-Schlagentihn est le décor de son premier roman Elisabeth et son jardin allemand. Devenue veuve elle tient un véritable salon littéraire où elle reçoit notamment H. G. Wells (qui fut son amant) et Katherine Mansfield, sa cousine. Elle passera les années suivantes entre la Suisse, Londres et la Côte d'Azur, et publiera son autobiographie, Tous les chiens de ma vie, en 1936. Elle meurt aux États-Unis à soixante-quinze ans.


Version papier : 13.00 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Culte Fictions
Parution : 08/04/2004
ISBN : 9782707142986
Nb de pages : 252
Dimensions : 12.5 * 19.0 cm

Elizabeth von Arnim

Elizabeth von Armin (1866-1941), née en Australie, a grandi en Angleterre. Le château de Poméranie où elle vécut avec son premier mari, le comte von Armin-Schlagentihn est le décor de son premier roman Elisabeth et son jardin allemand. Devenue veuve elle tient un véritable salon littéraire où elle reçoit notamment H. G. Wells (qui fut son amant) et Katherine Mansfield, sa cousine. Elle passera les années suivantes entre la Suisse, Londres et la Côte d'Azur, et publiera son autobiographie, Tous les chiens de ma vie, en 1936. Elle meurt aux États-Unis à soixante-quinze ans.

Extraits presse

" On rit franchement. "
PARUTION.COM

" Quelle épouse n'a pas rêvé de rendre, et à jamais, ridicule son despote d'époux ? Elisabeth von Arnim a réussi cet exploit avec En caravane, récit d'une équipée en roulotte dans la campagne anglaise des années folles. "
LE FIGARO

2024-07-18 - PRESSE