Chapitre État du monde 2015. Guerres sans fin(s) ou désordres ordonnés ? - Laurent GAYER

Chapitre État du monde 2015. Guerres sans fin(s) ou désordres ordonnés ?

Laurent GAYER

Tandis que le nouvel interventionnisme militaire s’écarte de plus en plus de la guerre conventionnelle pour s’apparenter à une police globale, les techniques de maintien de l’ordre en interne tendent à se militariser, tant du point de vue des personnels (avec l’implication croissante d’unités d’élites composées ou placées sous le commandement de militaires) que des équipements (avec l’accès à des armes de guerre supposées faire pièce à l’armement de leurs adversaires). Dans ce contexte, la frontière entre la guerre et le maintien de l’ordre devient de plus en plus ténue. Du point de vue de la contre-insurrection, forces rebelles, terroristes et organisations criminelles s’inscrivent désormais sur un même continuum et demandent à être « traitées » avec les mêmes méthodes. Ce répertoire du maintien de l’ordre permet de banaliser le recours à la force contre certains groupes ou populations « à risque », mais aussi de le prolonger ad aeternam : contrairement à la guerre, le maintien de l’ordre est une entreprise permanente.

Version numérique : 1,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : État du Monde
Parution : 04/09/2014
Format : EPub
ISBN numérique: 9782707185280

Laurent GAYER

Laurent Gayer est chargé de recherche CNRS/CERI (Sciences Po Paris).