Ce que fait la police - Dominique Monjardet

Ce que fait la police
Sociologie de la force publique

Dominique Monjardet

Les termes apparemment transparents de police et de policier recouvrent des métiers et des pratiques professionnelles fort variés, et parfois les plus étrangers les uns aux autres ; la police est un instrument du pouvoir, qui est censé lui assigner ses missions ; elle est aussi un service public, susceptible d'être requis par tout un chacun ; et elle est un corps professionnel, avec ses intérêts propres et ses pesanteurs. Les objectifs officiels de l'institution ne s'harmonisent pas spontanément avec les valeurs des policiers, les structures organisationnelles existantes et la parcellisation des tâches policières, dont l'efficacité est difficilement mesurable.
À travers une analyse exhaustive et minutieuse du travail des policiers et des rouages de l'institution, fruit d'une enquête sur le terrain de plusieurs années, Dominique Monjardet éclaire les mystères et les paradoxes d'un corps qui reste souvent presque aussi opaque pour ses propres membres que pour les profanes. Du commissariat à la compagnie de C.R.S., des valeurs proclamées aux frustrations rentrées, la force publique est passée au crible.
Dans la dernière partie de son ouvrage, Dominique Monjardet aborde le problème des réformes de la police et des stratégies de lutte contre l'insécurité montante dans une société qui veut rester démocratique. Les tentatives de réformes à la française aussi bien que les expériences de police de proximité ou de police " communautaire " anglo-saxonnes sont passées en revue, tandis que la question du contrôle de la force publique est posée avec rigueur. Ses propositions pour une police à la fois efficace et démocratique font de ce livre non seulement une somme de connaissances sans précédent, mais un guide incontournable pour l'action publique.

Version papier : 32 €
Version numérique : 20,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de : Jean-Marc Erbes
Collection : Textes à l'appui / Sociologie
Parution : 22/03/1996
ISBN : 9782707125521
Nb de pages : 324
Dimensions : 15,50 * 24 cm
ISBN numérique : 9782348061301
Format : EPUB

Dominique Monjardet

Dominique Monjardet (1943-2006), sociologue, fut l’un des pionniers en France dans la redécouverte de l’institution policière et dans la démystification de son fonctionnement. Il a publié, à La Découverte, Ce que fait la police (1996).

Extraits presse

" Eclairant la complexité de l'institution policière et du travail des policiers, un sociologue du CNRS, Dominique Monjardet vient de combler cette lacune. Fruit d'une douzaine d'années de recherches, le livre qu'il vient qu'il vient de publier analyse les dilemmes d'une force publique placée au cœur des rapports sociaux, mais perçue comme un instrument du pouvoir aux pratiques inavouables. Prenant le contrepoint d'une sociologie française qui délaissant un thème appréhendé comme "un objet sale" de la recherche, il passe au crible une institution dont Albert Camus avait, dans les justes livré l'un des ressorts secrets : "Là, nous sommes au centre . C'est pour cela d'ailleurs que je me suis fait policier . Pour être au centre des choses." "

LE MONDE

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Remerciements
Introduction
I. Les trois dimensions de la force publique
1. L'institution
1. La force policière
Le monopole
Force et autres moyens de police
2. Les intérêts collectifs, ou les valeurs de l'institution policière
3. L'autorité sur l'institution
2. L'organisation, ou l'opacité
Le travail policier
Introduction
Le processus de sélection
Processus de sélection, normes collectives et formation
Processus de sélection et enjeux internes
L'encadrement
Une hiérarchie discontinue
L'absence d'encadrement fonctionnel
"The man in the middle"
La fonction du brigadier: trois thèmes dominants
Le rôle externe: la responsabilité
3. L'inversion hiérarchique
L'inversion par réduction
L'inversion par légtimation
4. L'organisation et son environnement: deux modèles
Éléments de différenciation
Deux modèles
Le savoir policier, art ou technique
Le dilemme: art ou science ? recettes ou techniques ?
6. Le maintien de l'ordre
Le système de travail CRS
La spécialisation et ses dilemmes
Le maintien de l'ordre et le reste
La continuité hiérarchique
7. Trois modes de production policiers
Les sources de l'action policière
Les territoires policiers
Les cibles policières
Les ressources dont dispose la police
L'évaluation de la production policière
Les critères d'évaluation
Les défaillances
Les perversions
Les systèmes et critères de contrôle dominants
3. La profession policière
1. Les intérêts professionnels
Les intérêts matériels
Les intérêts corporatifs
Les intérêts professionnels
2. La culture professionnelle
La vulgate anglo-saxonne
La culture comme espace de débat
Essai de typologie
3. Les coalitions
Le syndicalisme policier
Les coalitions professionnelles
Le vrai travail policier
4. La condition policière
II. Les dynamiques policières
4. Police et ppouvoir, la dynamique interne
1. L'incertitude
La double obligation: moyens et résultats
L'épée de Damoclès
La couverture
2. L'involution des buts
L'instrumentalité et sa reproduction
L'involution des buts
3. La résistance au changement, ou la gouvernabilité
La réforme de la formation
L'îlotage
5. Police, pouvoir et société: le tiers absent
1. Epur si muove !
L'explosion de la petite et moyenne délinquance
L'émeute urbaine
2. L'expérience française
L'accroissement des moyens policiers
La réforme des structures
La stratégie opérationnelle
Une police alternative
3. La police communautaire
La décentralisation organisationnelle et la réorientation des patrouilles
La résolution des problèmes
Les priorités des citoyens
La coproduction de la sécurité
4. Le système d'action policier
Les conditions du changement
La police d'ordre
La police criminelle
6. Typologie des polices
Conclusion: une police démocratique ?
Postface, par Jean-Marc Erbès
Annexe
Sources et ressources
Bibliographie.