Sociologie des syndicats

Dominique LABBÉ, Dominique ANDOLFATTO

Le développement de la négociation en entreprise, la conflictualité sociale, l’avenir des garanties collectives mettent les syndicats au premier plan. Mais ces derniers, souvent redoutés, demeurent mal connus. Ce livre éclaire leurs fonctions économiques et sociales avant de décrypter le paysage syndical. Malgré l’éclatement des organisations, des caractéristiques communes apparaissent lorsqu’on étudie l’univers intérieur des syndicats, les militants, le mode de direction, les budgets, les défis du renouvellement générationnel. Cette description met en lumière les décalages avec les réalités du travail, les limites de l’action syndicale, sa professionnalisation. Elle précise les débats sur la représentativité syndicale et le dialogue social.
Les évolutions en cours attestent-elles que les syndicats français ne seraient plus l’« homme malade de l’Europe sociale » ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°304
Parution : octobre 2011
ISBN : 9782707170125
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Dominique LABBÉ

Dominique Andolfatto est maître de conférences en science politique à l’université de Nancy et chercheur associé au LISE-CNAM (Paris).

Dominique ANDOLFATTO

Dominique Andolfatto est maître de conférences en science politique à l’université de Nancy et chercheur associé au LISE-CNAM (Paris).

Extraits presse

Faire une sociologie des syndicats dans un format très court, en s’attachant à la fois à la composition des organisations syndicales, à leur histoire, à leurs différents rôles sociaux dans et bien au-delà des entreprises et des administrations publiques, semble un défi peu aisé à relever. Il est ici en grande partie réussi, et cet ouvrage fournit une première approche complète des syndicats de salariés en France, tout en offrant un point de vue souvent critique, parfois polémique, toujours solidement documenté sur le(s) (dys)fonctionnement(s) actuel(s) de ces organisations.

28/05/2008 - Anne Bory - Liens socio

 

Table des matières

Introduction
I / Pourquoi des syndicats ?

Le rôle économique des syndicats
Les salaires et le marché du travail - La reconnaissance des qualifications - L’engagement politique -Singularité française - Les critiques libérales - L’impact économique des syndicats
Le rôle social du syndicat
La défense individuelle des adhérents - Les autres fonctions dans l’entreprise - Les fonctions globales
Pourquoi des salariés adhèrent-ils à un syndicat ?
Trois types d’adhésions - L’atelier fermé - Les principaux facteurs de la syndicalisation en France - L’influence de la conjoncture économique et des luttes sociales - Un phénomène générationnel
II / Les deux traditions syndicales françaises
La tradition issue du mouvement ouvrier
Un long processus d’unification - L’autonomie du syndicalisme par rapport aux partis- 1918-1936 : première scission - 1936-1939 : la réunification ratée - 1943-1947 : deuxième réunification ratée - 1947-1995 : la CGT sous direction communiste - Vers une nouvelle CGT ? - FO et l’invention de la politique contractuelle - Radicalisation de FO ?
La tradition du catholicisme social
La CFTC historique - Les mutations de la CFDT - Le recentrage de la CFDT - La CFTC maintenue
Le syndicalisme catégoriel
Le syndicalisme des « cadres » - Les organisations de l’Éducation nationale - L’UNSA - Du G10 à l’USS - D’autres formes d’organisations « coordinations » et « indépendants »
III / L’organisation
Les cellules de base du syndicalisme français
La dimension pertinente de l’action collective - Une assise locale - Le syndicat d’entreprise - Deux types de syndicats d’entreprise
La double intégration
L’intégration sectorielle - Les limites de l’intégration sectorielle - L’intégration géographique - Un moule organisationnel unique - Les limites du dualisme organisationnel
Le budget des syndicats
Publicité des comptes - Les dépenses
Les ressources
Les cotisations - Les subventions publiques et privées - L’argent du paritarisme - Les personnels « mis à disposition »
IV / L’univers syndical
Le profil socioprofessionnel des syndiqués
Deux fois moins de femmes que d’hommes - Peu de jeunes - Moins d’ouvriers, plus d’agents du secteur public - De l’homme du fer à l’agent des services publics
Un univers clos et décalé
Un noyau dirigeant et cinq cercles - La professionnalisation du syndicalisme - La fabrique du groupe dirigeant - Le profil du syndicaliste professionnel
Les sympathisants et les électeurs
Les enquêtes d’opinion sur le syndicalisme - Les élections prud’homales - Les élections aux comités d’entreprise - Élections professionnelles et implantations syndicales - Les élections dans les fonctions publiques - Syndicalisme et politique
V / L’action syndicale
Les moyens de l’action syndicale
L’information - Les manifestations - La grève - La faible propension à faire grève - Motifs et acteurs des conflits - Nouvelle conflictualité ? - Dépassement du cadre national ? - Les raisons du recul de la grève
Les syndicats et la négociation collective en France
Les syndicats face aux difficultés de la négociation collective - La négociation nationale - L’étendue de la négociation d’entreprise - Les thèmes de la négociation d’entreprise - Les limites de la négociation collective - Une effectivité douteuse - Un développement paradoxal
Conclusion / Le déclin syndical français
Les facteurs exogènes du déclin syndical
Les facteurs endogènes du déclin syndical
Liste des sigles
Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites